Si tu cherches la lumière, Petit Scarabée, il te faudra trouver l'interrupteur...

VERS LE BAS DE LA PAGE

Textes en vrac

Texte de: deuxfoisneuf
?
Ce dimanche midi là, nous étions tous rassemblés dans un pavillon peint en jaune, je crois, je ne sais même plus à qui il appartenait mais les proprios étaient là, nous avions banqueté dans une pièce bien trop petite pour le nombre de commenseaux et l'heure en était au café, je connaissais plusieur participants mais pas tous, je ne me souviens plus. Ce qui m'est resté,c'est qu'a ce moment quelqu'un à sonné à la porte d'entrée, la maîtresse de maison est allée ouvrir et après un court conciliabule, a laissé pénétrer deux jeunes hotesses, ni belles ni moches, qui avaient plusieur paquets de cigarettes ouverts dans les mains et en distribuaient à qui en voulait, c'était gratuit mais une par personne pas plus. Moi ne fumant plus et n'ayant aucune envie de reprendre ce vice mais ayant bon , je me suis emparé d'une de ces tiges empoisonnées dans l'espoir de faire un heureux parmi mes amis présents et fumeurs par la suite et me glissait l'objet de leur convoitise sur mon étagère à mégot (oreille) droite. Là je me suis vu interdire ce geste par l'hotesse qui m'a tendu un briquet allumé.
Ca s'arrête là car c'est un rêve que j'ai fait la nuit dernière et qui m'est revenu suite aux résolutions de Minandre et de et de Cassouche (comme ça il n'y a pas de préséance) je vous le livre tel quel.
—————————
Commentaire de:
Minouche
Miaouuuuuuuuuuuuuu voici mon rêve de cette nuit.

J'arrive dans ma cuisine la nuit, tout est sombre (normal), avec une lampe de poche.

J'ouvre une porte de placard en hauteur et là, des tonnes de cartouches de clopes me tombent dessus en faisant un bruit de dingue et en réveillant toute la maison.....
—————————
Commentaire de:
deuxfoisneuf
Moi c'est vraiment un rêve de la nuit passée, si c'est aussi le cas pour toi, c'est normal, c'est le démon du tabac qui se rebiffe.
—————————
Commentaire de:
Minouche
Je confirme c'est bien un rêve de la nuit dernière.... ca me turlupine grave !
—————————
Commentaire de:
biscoups
Ouais, ça pète grave, la nicotine…
Lors de l'un de mes (nombreux) arrêts, je faisais, moi aussi, un rêve récurrent. Les détails changeaient mais, à chaque fois, je tirais sur une clope. Et je me réveillais chaque fois en me disant : "Mais p'tain, le con, t'a recommencé…" Avec le goût de la clope dans la bouche !

Retour aux textes -


VERS LE HAUT DE LA PAGE