Merci de votre visite. Ici, tout est gratuit, vu qu'il n'y a rien à vendre.

VERS LE BAS DE LA PAGE

Textes en vrac

Texte de: Bedrich
Là, je suis perplexe.

Comme vous le savez sûrement, la commission parlementaire rend aujourd'hui son troisième rapport sur les sectes.

C'est bien que les politiques s'en mèlent.

C'est bien que ça soit relayé dans la Croix, et autre témoignage Chrétien ... où l'on lit tout de même qu'il ne faut pas aller trop loin, vu que ça pourrait mettre en péril les mouvements charismatques et autres adeptes de la messe en latin.

Bref, la secte, c'est les autres, toujours et partout.

Il y a quand même un truc qui m'a marqué récemment, lorsque les parlementaires ont débarqué chez Tabitha's Place.

Rendez vous compte, ces pauvres gamins étaient scolarisés dans leur communauté, sans télé, et ne connaissent même pas Zidane !

Fichtre.

D'une façon tout à fait subjective, ces gosses, tout ignorants des vedettes du petit écran qu'ils sont, ne m'ont pas semblé si malheureux ni si débiles que ça.

Lutter contre tout ce qui empoisonne l'enfance au non d'une utopie, oui.

Mais alors, que cela passe aussi par la pub à la télé, le Coca la télé réalité et les mensonges pré-électotaux !


—————————
Commentaire de:
bonbonze
Difficile il est de se faire une idée sur cette communauté, puisque les seules infos sont celles que nous donnent les médias.
Non pas que connaître Zidane et Coca-cola soient vital, mais sans doute faut-il les connaître pour pouvoir les rejetter, sans quoi on est un inadapté dans cette société.
—————————
Commentaire de:
deuxfoisneuf
Tous les milieux fermés sont malsains.
Il faut connaître les gros mots pour savoir que ce sont des gros mots (mes fesses s'en souviennent encore)
Il faut connaître les cons pour savoir qu'ils sont cons etc...
—————————
Commentaire de:
mimisse
merdoum, j'ai pas de tele, je bois pas de coca, je connais pas zidanne, enfin si peu, je dois etre une secte ... bref , y a eu une histoire dans le genre, qui parlait d'une communauté de personnes qui se sont fait emprisonner, pour les mêmes raisons. L'histoire est racontée dans un livre " Les radis de la colère" édifiant !

Retour aux textes -


VERS LE HAUT DE LA PAGE