Non, vous ne rêvez pas, ce site n'a pas la moindre trace de pub. La pub n'est pas une fatalité, juste un choix.

VERS LE BAS DE LA PAGE

Textes en vrac

Texte de: mimisse
Para_sodomie
C'est l'histoire d'un mossieur très "prout prout" qui , délaissé par son épouse, se retrouve seul et en proie aux affres d'un désir qu'il cherche désespéremment à assouvir . Au comble de l'exitation , un fantasme d'un érotisme prometteur emmerge dans son esprit chauffé à blanc.Il jette son dévolu sur une boule de billard , dont il fini par faire sa partenaire privilégiée.
Cherchant à en soutirer le maximum de jouissance , il fabrique un attirail des plus sophistiqué , à l'aide , d'un petit sac à orange, d'une corde de violon et sa boule .
Il place la boule dans le sac, le ferme bien, noue la corde de violon au sac, et l'attache solidement à la commode.
Et voilà notre mosieur "prout prout", campé sur une chaise , les pattes en l'air , face à la commode, la boule ,lovée dans son petit sac ,introduite dans le rectum, l'archer à la main , s'emportant dans un concerto vibratoire qui le mene au 7ieme ciel .
Seulement voilà , un jour la corde à cassé... avec le petit sac à orange qui pendait au bout......... sans la boule .
Voilà le genre d'histoires que nous racontent nos amis proctologues, histoires vraies et qui nous laisse parfois le cul parterre ... Où va se nicher le fantasme quand même ! jvous jure.
—————————
Commentaire de:
Minouche
Histoire vraie ? mon cul ! (non je rigole)
—————————
Commentaire de:
charlesattend
le pov', y voulait faire un "con serre tot", il a pas pu ..
—————————
Commentaire de:
Bedrich
Je comprends à peine la scène, mais je n'ose pas dire qu'on n'en n'a rien à péter.
—————————
Commentaire de:
bonbonze
Qui n'a pas entendu maintes fois ces légendes urbaines avec variation dans les objets que se collent dans le fondement les protagonistes...
—————————
Commentaire de:
deuxfoisneuf
Pas grave, un peu de bleu au bout de la queue (le procédé) et on fait un rétro, le tour est joué.

Retour aux textes -


VERS LE HAUT DE LA PAGE