Merci de votre visite. Ici, tout est gratuit, vu qu'il n'y a rien à vendre.

VERS LE BAS DE LA PAGE

Textes en vrac

Ceci est l'ancienne rubrique textes en vrac.
On peut encore et toujours commenter les textes.
Les textes sont classés par date de modification.

Textes par ordre de parution

Pages: 1- 2- 3- 4- 5- 6- 7- 8- 9- 10- 11- 12-

Texte de: Bestiole
Rupture …

Vingt sept ans de vie commune. Vingt sept ans qu’on faisait la route ensemble, inséparables. Et on en a fait du chemin, on en a vu du paysage.
On a tout partagé, le bon et la galère, déménagé souvent et chaque fois, on a travaillé à l’unisson pour refaire un nid douillet.
Elle me supportait, m’aidait et j’l...
Lire la suite

Texte de: fanfan
Pour ceux que la poésie atteind parfois....et fait chier souvent ...............................................


MOURIR D’AIMER / MOURIR DE RIRE

Je voulais te dire , / Tu me fais rire
Tu es ma moitié / T’es agité
Tu es mon âme sœur / T’es un blagueur
Mon seul amour / Si plein d’humour
Et pour toujo...
Lire la suite

Texte de: pipelette

TOUT LES CHEMINS N'MÈNENT PAS AU ROM

C'est qu'un gitan sans sa gitane
Un vieux Tarzan dans sa Mégane
Qu'a perdu l'sens du giratoire
Désir d'absence, de migratoire
Parti ses ronds en ronds d'fumée
Ses illusions toutes envolées
Un peu d'vaquance l'mate pas l'rétro
Pas d'importance, rien qu'des ch...
Lire la suite

Texte de: Indy
De l'amour.
De glandouillage de Ouèbe en bouche-à-oreilles, me voici tombé ici. Poil à la vessie.
C'est magnifique, ça parle amour, mon Dieu qu'ils sont mignons tous ces gents gens, qu'ils sont beaux, qu'ils se courent après la queue en attendant la mort. Poil à Albator.
Et bien, c'est chagrin. Moi qui vous parle, mes histoi...
Lire la suite

Texte de: fanfan
HISTOIRE PAS ORDINAIRE


LE BOUDEUR


Je m’en vais vous compter une histoire qui traîne depuis des années .……..
Siddhârta , jeune friqué de la banlieue népalaise, se faisait chier comme c’est pas permis dans son palais.
Son père , très puissant et pété de tunes le combla de présents ; mais rien ni faisai...
Lire la suite

Texte de: fanfan
QU’ELLE ETAIT VERTE MA VALLEE………


Martienne je suis; mes cheveux sont donc verts.
Prenant de l’age , ma toison n’est plus aussi verdoyante ; et oui les martiens se font des ch’veux blancs….avec toutes les conneries des terriens , y a de quoi !ils polluent l’univers et un de ces jours , ils feront tout péter .

Je...
Lire la suite

Texte de: fanfan
HISTOIRE PAS ORDINAIRE LES ROUTIERS SONT SYMPAS

Putain d’métier ! Pensait-il au volant de son bahut; un quinze tonnes de dix mètres de long , flambant neuf et richement décoré ( déco à chier façon Ricain avec des flammes ; sans oublier la gonzesse à poil en cabine )
Il avait traversé tout l’Europe ; chargé des t...
Lire la suite

Texte de: fanfan
Pour tous ceux que la poésie n'atteind pas
Je m'en vais vous traduire un poème de Verlaine

Chanson d'automne Capri c’est fini
Les sanglots longs Les gosses arrêtent pas de chialer
Des violons Dans la bagnole surchauffée
De l'automne ...
Lire la suite

Texte de: pipelette

UN MÂLE DES MAUX

Son glaive perdu le Mirmillon
Du battement d'aile du papillon
Il n'risque plus de faire l'effet
Déni de mâle sur l'quel jm'assied
Fini la rage fini la haine
Il est grand temps d'quitter l'arène
Bien trop souvent j'ai fait l'erreur
Du coup de la démo d'humeurLire la suite

Texte de: fanfan
HARRY L’PORTIER A L’ECOLE DE LA VIE


Devenu orphelin très tôt dans la vie , il avait grandi en famille d’accueil , pas très accueillante d’ailleurs , puisqu’il y était traité en larbin :
-Harry mets la table
-Harry fais l’ ménage
-Harry fais la vaisselle
-Harry passes moi l’beurre
- HARRY ! La porte !……..Lire la suite

Texte de: fanfan
HISTOIRE DE LA CHOSE DU FOND D’LA MACHINE

Au début ils étaient deux wouebmunsters ; le Bonbonze et le Malkobonze.
Fallait bien ça pour répondre promptement aux groupies déchaînées qui traînaient en ces lieux afin d’étancher leur soif et éteindre le feu qu’elles avaient sous ….les doigts !
Arriva ce qui ma foi était pr...
Lire la suite

Texte de: fanfan
HARRY L’PORTIER CONTRE FROLON

Harry avait bien mijoté sa vengeance ; il devait humilier ce gros con !
Fallait toucher là ou ça fait mal ; il se souvint que le félon était raide dingue d’une petite écolière.
Facile ! Avec copain d’avant il allait la trouver.
L’écolière en question avait un jumeau ; les jumeaux Tamère...
Lire la suite

Texte de: pipelette


L'ETOILE FILANTE

Je n'suis qu'un Derviche tourneur phraseur
Toupie rêvant d'apesanteur
La Bestiole t'affoles la boussole
Le nord j'le perd, faut qu'je décolle
J'compte bien sur la force centripète
Pour m'en allé t'rejoindre comète
Malgré c'que ton icône laisse voir
Jn'ai pas besoin ...
Lire la suite

Texte de: Gloria
Pis tant qu'on y est, une parodie du dernier produit en date:

Je voulais te dire que tu es chiant
Si tu savais comme tu es chiant
Jonathan, Jonathan, tout le temps
On t'entend trop souvent, Jonathan, Jonathan, t'es chiant
Je vais te casser les dents, de devant, Jonathan, t'es chiant
Ferme ta gueule et va t'en<...
Lire la suite

Texte de: pipelette


ZOOPHILES Z'AMOURS

Miaou! Miaou! C'est moi qui sonne
T'as l'nom, la Minouche, qui ronronne
Plus fort qu'un vieux poële à charbon
Quand j'pense à toi ça m'fout l'dos rond
J'te sens plus ardente que d'la braise
Si c'est comme ça j'vais mettre à l'aise
Féline tu l'permets, j'veux t'aimer
T...
Lire la suite

Texte de: Bestiole
D'abord j'te file un coup d'cirage ...
Du vrai, du bon, de celui qui fait que tes pompes auront toujours l'air plus neuves que toi (non c’est pas une rie, tout au plus une peausserie) quand tu partiras les s devants (ça non plus) et c’est pas demain la veille.
Pas la...
Lire la suite

Texte de: cornofulgur
AU VOLEUR !


Nicolas, t'es un p'tit con.
Pourquoi as-tu piqué la rallonge de la voiture à glace ?

Comment ça, c'est pas toi !?

Ça peut pas être les huissiers :
ils ne volent que chez les pauvres.

Ça peut pas être les militaires :

pas...
Lire la suite

Texte de: Bestiole
L’été meurtrier.

Ca y est les charognards sont là, ils sont arrivés avec la chaleur comme chaque année.
Ils ont quitté le sommet de leurs tours pour venir se dandiner dans les rues du quartier, décrivant de grands cercles autour des vieilles maisons.
Eh oui, ils ne sont pas cons, seulement les vieilles, dans les au...
Lire la suite

Texte de: fanfan
LE PETIT SAXO

C’est l’histoire d’un p’tit saxo qui se sentait un peu seul.
Ben oui y supportait plus le solo de ses longs sanglots.
Il décida donc de passer une annonce pour trouver un groupe .L’alla donc , tralala , sur free tic mettre ses goûts en matière de zic.
Il eut des réponses , pleins ; mais rien de vraimen...
Lire la suite

Texte de: fanfan

Ecoute ma voix écoute ma prière
Ecoute mon cœur qui bat laisse-toi faire
Je t'en pris et viens lire
Quand me prend l’envie de t’écrire

Je te veux confiant je te sens captif
Je te veux docile je te sens craintif
Je t'en prie viens me lire
Quand me prend l’envie de t’écrire

Laisse toi au gré d’inte...
Lire la suite

Pages: 1- 2- 3- 4- 5- 6- 7- 8- 9- 10- 11- 12-


VERS LE HAUT DE LA PAGE