Non! non c'est bien plus beau lorsque c'est inutile.(E.Rostand - Cyrano de Bergerac).

VERS LE BAS DE LA PAGE
V
R
A
C

Ce texte a été jugé : Bon

Poème naïf par Paul Adam (1862-1920)

charlesattend - 11 Sep 2014

La première fois quand je l'ai vue
J'ai tout de suite remarqué son regard
J'en étais complètement hagard

Dans ce jardin du Luxembourg
Je me suis dit : il faut que je l'aborde
Pour voir si tous les deux on s'accorde

J'ai déposé mon baluchon
Alors j'ai vu tes gros yeux doux
J'en suis devenu un peu comme fou

Quand je t'ai dit que tu me plaisais
Que j'aimerais bien te revoir
Tu m'as donné rendez-vous le soir

Et je t'ai dit Oh Pénélope
Que tu étais une sacrée belle fille
Que je t'aimerai toute ma vie

Quand dans ce lit de marguerites
Tu m'as caressé doucement la tête
Ma vie entière est une fête

Et sous les regards de la foule
J'ai posé ma main sur ta main
Vous voyez bien que ce n'est pas malsain

A l'ombre des eucalyptus
Je t'ai dit : je veux que tu me suives
Je te sentais d'humeur lascive

Alors comme ça dans les tulipes
Tu m'as fait une petite promesse
Gage d'affection et de tendresse

Si notre amour devait céder
Je n'aurais plus qu'à me faire prêtre
Je ne pourrais jamais m'en remettre

Car si un jour notre amour rouille
Je m'en mordrai très fort les doigts
Chérie vraiment je n'aime que toi

PRECEDENT - SUIVANT



_______________________________________________
charlesattend a écrit:
Je vous laisse trouver la clé du problème sur le ternet
_______________________________________________
bonbonze a écrit:

_______________________________________________
LilasPoint a écrit:
C'est si joli et gentillet... que ça sent l'arnaque graveleuse. Je vais chercher
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Il suffit de faire rimer le second ver de chaque strophe avec celui du premier, spontanément...
_______________________________________________
marsupilamie a écrit:
Ça me ferait mal aux couilles
_______________________________________________
marsupilamie a écrit:
Moi, je dirais qu'il faut prendre la première phrase de chaque strophe pour comprendre le texte !

_______________________________________________
marsupilamie a écrit:
Et le ver missel ou le ver de vin .
_______________________________________________
Hansi a écrit:
Solution:
La première fois quand je l'ai vue
J'ai tout de suite remarqué son cul
J'en étais complètement hagard
Dans ce jardin du Luxembourg
Je me suis dit : Faut que je la bourre
Pour voir si tous deux on s'accorde
J'ai déposé mon baluchon
Alors j'ai vu tes gros yeux cons nichons
J'en suis dev'nu un peu comme fou
Quand je t'ai dis que tu me plaisais
Que j'aimerai bien te baiser
Tu m'as donné rendez-vous le soir
Et je t'ai dis: Oh Pénélope
Que tu étais une sacrée belle salope
Que je t'aimerai toute ma vie
Quand dans ce lit de marguerites
Tu m'as caressé doucement la bite
Ma vie entière est une fête
Et sous les regards de la foule
J'ai posé ma main sur ta moule
Vous voyez bien que ce n'est pas malsain
A l'ombre des eucalyptus
Je t'ai dit: Je veux que tu me suces
Je te sentais d'humeur lascive
Alors comme ça dans les tulipes
Tu m'as fait une petite pipe
Gage d'affection et de tendresse
Si notre amour devait céder
Je n'aurais plus qu'à me faire pédé
Je ne pourrai jamais m'en remettre
Car si un jour notre amour rouille
Je m'en mordrai très fort les couilles
Chérie vraiment je n'aime que toi



AJOUTER UN COMMENTAIRE
Votre message sera modéré avant sa mise en ligne

PSEUDO



Recopier les chiffres figurants ci dessus:

Smileys


Vous avez aimé ?: 1 vote(s)
VERS LE HAUT DE LA PAGE


Tri sélectif
Tri alphabétique
Tri par notoriété
- Afficher tout

- Serge Desproges
- Arachnide 🕷
- Les revues féminines au printemps
- Salon de "Coiffure"
- Le retour inattendu des étés ensoleillés !
- L'Aiguillon-sur-Mer (85)
- Les phrases de plus de 30 mots
- Berthe à l'hôpital
- Le casting
- La mode me casse les pieds
- Police municipale
- Perles de l’Aoûtien du 15
- L'histoire qui fait dormir
- Le Vendéen
- Porc Salut
- Perles d'Accueil II
- Perles d'Accueil
- Prête à tout
- Le parler tarnais
- lettre à L'Agence France Presse
- Poème naïf par Paul Adam (1862-1920)
- Première classe
- Anglicisme est bon pour vous
- La Logique ou la Mort ?
- Les dernières vacances de Séraphin Boursicot (suite ,mais pas fin)
- La semaine de stage
- C D I . . . ben M…. *, alors !
- Meilleurs vœux de Santé, Bonheur et Prospérité
- La nuit de... Noël de… La Mère Noël
- Les dernières vacances de Séraphin Boursico
- Nouveau test
- Mambo Sapenche
- Rasta et Mémé Speed Beer
- Mise à jour ( (1) /06/12/13 )
- Une grotte en profondeur
- Message pénurie pétrole
- Les justiciers milliardaires
- La véritable histoire vraie du grille-pain de sureté
- Sos Frustration.
- Toro de Fuego et autres traditions.
- Habille ton prof.
- Y'A Pas De Justice !
- Nocturne – Festival d’Avignon.
- Pigeon vole
- Petites canailles.
- La nouvelle chef
- Méli-mélo ou la confusion des sentiments.
- Paul emploi.
- En formation, tous !!
- À la fin de l'an

VERS LE HAUT DE LA PAGE


article lu 2497 fois.