Dans l'espace, personne ne vous entendra rigoler...

VERS LE BAS DE LA PAGE
O
N
I
R
I
Q
U
E

Saint Michel et le dragon
bonbonze - 02 Oct 2008

Librement inspiré d'une histoire trainant sur le net.

- image enoît, réveille-toi.
J'ouvris un œil. Elle était penchée sur moi, ses cheveux en bataille lui tombaient sur les yeux.
- Faut que tu partes, Benoît. J'ai entendu une voiture dans l'allée, ce doit être mon mari qui rentre plus tôt que prévu.
- Euh. Parce que tu es mariée ?
- Oui, mais pas le temps de discuter, il faut que tu t'en aille. Sors par la fenêtre.

Je sortis du lit tout chaud, récupérai mes fringues et elle me poussa vers une fenêtre. Je me retrouvai sur le toit, à poil. Il pleuvait. Super le plan.

Je l'avais rencontré la veille, dans ce bar d'un bled dont j'ai oublié jusqu'au nom. J'étais venu visiter le Mont St Michel, elle semblait chercher aventure. Nous avions rapidement fait affaire. Elle m'avait ramené chez elle dans sa voiture, je l'avais culbutée dans toutes les positions imaginables plus quelques autres que je ne connaissais pas et je me retrouvais à perpète les oies sans moyen de transport et bientôt complètement trempé.

Je m'habillais à la hâte et descendis du toit, discrètement.
Je me dirigeais vers le village. Trois heures du mat. Je ne savais pas ou se trouvait mon hôtel. Pas un taxi en vue. La pluie. Les rues désertes.

Mes pas m'amenèrent au milieu du village face à un hôtel. Fermé. Une vague lumière se balançait au rythme des rafales de vents devant l'enseigne: "Hôtel de Saint Michel et du dragon". Bon. Je n'allais pas rester dehors toute la nuit par ce temps pourri. Autant coucher là. Demain sera un autre jour.

Je sonnais. Rien. J'insistais. Une lumière finie par filtrer des volets clos. Des pas qui descendent un escalier. La porte qui s'ouvre.
Je me retrouvais face à une monstrueuse obèse qui se mit à glapir.
- Mais qu'est-ce que c'est que ce con qui vient réveiller les gens en pleine nuit. C'est pas une heure pour arriver ! Vous voulez bien me foutre le camp et nous laisser dormir ! Bougre de con !

Puis elle me claqua la porte au nez.

Je réfléchis deux seconde, appuyai sur la sonnette de nouveau. La porte se rouvrit et avant qu'elle ait pu en placer une je lui demandais:
- Je peux parler à Michel, s'il vous plait ?


PRECEDENT - SUIVANT



_______________________________________________
Bestiole a écrit:
joli
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
Michel, ma belle...
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
tout chez les bouseux j'espère qu'ils parlaient le français
_______________________________________________
minouche a écrit:
ha ca j'aime ! bravo !



AJOUTER UN COMMENTAIRE
Votre message sera modéré avant sa mise en ligne

PSEUDO



Recopier les chiffres figurants ci dessus:

Smileys
VERS LE HAUT DE LA PAGE


Tri sélectif
Tri alphabétique
Tri chronologique
- Afficher tout

- Meurtre dans un manoir anglais
- L'exil
- Conte médiéval
- Lambert
- La belle au bois dormant
- Morto
- Nouvelle histoire courte et morale.
- Topinambours
- Les aventures du Prince Charmant
- La véritable histoire d'Obi Wan Kenobi
- L'année de la canicule
- Arlequin Deg 2
- Arlequin deg.
- Tonnerre de Zeus
- Putain de guerre
- La légende du pont du diable
- La fée Lusine
- Détention arbitraire
- Champion du monde
- Lycantrop skin
- 24H00 Chrono.
- La sorcière du fond du vallon
- Histoire courte
- Histoire capilotracté mais néanmoins morale.
- Histoire très courte.
- L'édifiante histoire du "Nebucadnezzar"
- Histoire courte (3)
- Vision d'avenir
- Heroes
- Canada dry
- Jogging
- Frigoland
- L'ampoule
- Mer intérieure
- Les experts - Ploumazout.
- Le tartan qui passe
- Face book
- Les sirènes
- Le port de Lhassa
- Contamination massive.
- Thimphou express
- Polyphème
- Le syndrome de Stockholm
- Korrigans & Co
- Achab
- La vieille légende
- Histoire courte (2)
- Arnaque au poker
- Le cloître de Saint Palsimpeste
- Chronique des Highlands

VERS LE HAUT DE LA PAGE


article lu 4984 fois.