Humour et dérision à tous les étages. Maison fondée au siècle dernier.

VERS LE BAS DE LA PAGE
O
N
I
R
I
Q
U
E

Thimphou express


J'étais assis dans un train, mais un train tout bringuebalant, un wagon vieux modèle avec des pompons roses accrochés aux étagères porte-valises qui tressautaient aux rythmes des chaos.

Par la fenêtre, un paysage de montagnes. Des ravins abyssaux que surplombait la voie de chemin de fer sur une charpente en bois vermoulu que le poids du train transformait en sciure. Vertigineuses les montagnes, comme il se doit. Himalayennes plutôt. D'ailleurs sur le panneaux qui me faisait face, dans le compartiment exigu on distinguait les mêmes montagnes dessinées derrière la minuscule locomotive dont la fumée représentait le nom de la compagnie : "Bhoutan train". Curieux patronyme.

Que faisais-je donc là ?

Il y avait une présence à mes cotés dans le compartiment. Je jetais subrepticement un regard de coté. C'était Saddam Hussein !

Voyant que je regardais vers lui, il tourna la tête et me souriant de toutes ses dents il me dit:
- Oui, oui, c'est bien moi, Saddam Hussein.
- Mais euh... Vous n'étiez pas sensé avoir été pendu à Bagdad, vous ?
- M'en parle pas mon ami, j'en ai encore mal à la tête tous les matins. Enculés d'américains ! Occidentaux pourris !
- D'abord, je ne suis pas votre ami et comment expliquez-vous qu'un mort qui parle et qui parle le Français qui plus est partage mon compartiment ?
- J'explique pas, mon ami, j'explique pas. Un rêve sans doute.
- Putain !! Pour une fois que je me rappelle un rêve, au lieu que ce soit un truc érotique avec des femmes alanguies aux seins durs et lourds, je me retrouve dans un train au Népal avec Saddam dans mon compartiment !!
- Tu veux vraiment des femmes alanguies aux seins durs et lourds ?
- Ce sera toujours mieux que vous...
- Bouge pas mon ami, je vais les chercher.
Il se leva, il arrangea la corde de pendu qui lui faisait office de cravate ouvrit la porte du compartiment et s'éclipsa

J'attendis quelques instant puis je vis la poignée du compartiment s'abaisser. La porte s'ouvrit et ...
... le train pénétra dans un tunnel obscur.

C'est à ce moment là que je me suis réveillé.


PRECEDENT - SUIVANT



_______________________________________________
charlesattend a écrit:
Tu dois avoir une tête à Houri pour que Saddam te propose sa dame..
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
complètement à Houri, même...
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
c'est vrai qu'il n'est pas toujours aisé d'occuper son bout en train
_______________________________________________
Bestiole a écrit:
C'est p'têt pas plus mal que tu te sois révéillé.
Rien ne dis que tous ces seins durs n'auraient pas été des tas de saindoux.
Et au harras qui rit ? Le pur sang arabe, vu que c'est l'bout en train qui met la jument dans tous ses états, longs préliminaires, et que le pauvre se fait débarquer au dernier moment pour laisser la place à l'autre bout tant bichonné.
Mieux vaut se réveiller au chaud dans son lit que de se retrouver éjecté à l'arrêt Rama où on se gèle et avec la goutte au bout de ton nez pâle ...

_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Il est bien spécifié dans le réglement de la compagnie "Bouthan train" quil ne faut pas descendre avant la raie...
_______________________________________________
Bestiole a écrit:
Tu fais bien de me le dire parce qu'un chef de gare mongole (un pote à Néné) m'a confié que l'arrêt Deur c'est la porte ...
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
ben et apres ? une fois réveillé, tu as fait quoi ? tu t'es gratté les couilles?
c'est bon signe ça ! ça veut dire que tu vas trouver une somme d'argent dans des toilettes publiques à Yokohama, selon ma lecture dans les entrailles de tombé du 10 è étage..
et apres s'etre gratté les couilles ? tu t'es mis le doigt dans le nez ? aïe des ennuis au bureau ..
Une Responsable RRH qui te harcéle..
_______________________________________________
pipelette a écrit:
J'étais dans le couloir du wagon juste avant le tunnel j'ai vu s'avancer Faustine Bollaert nue...
_______________________________________________
pipelette a écrit:
J'aime pas les blondes! J'ai ouvert la porte du compartiment le plus proche de moi! il était envahi par un énorme ronflement...
_______________________________________________
pipelette a écrit:
Un moine bouddhiste s'étranglait avec une corde pour augmenter son érection...
_______________________________________________
pipelette a écrit:
Ce n'était donc pas un ronflement mais un râle d'extase...
_______________________________________________
pipelette a écrit:
Ses yeux exorbités regardaient fixement une revue des haras Du Pin ouverte à la page des saillies...
_______________________________________________
pipelette a écrit:
Son obsession des pouliches sans doute...
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
T'es obligé de nous l'étaler en 6 posts, ton fantasme à deux balles...
_______________________________________________
pipelette a écrit:
Non désolé...
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
C'est curieux chez les petits vieux, cette manie de se répandre...
_______________________________________________
fanfan a écrit:
clique-ici " alt="image" >


_______________________________________________
fanfan a écrit:
salopards de chinois qu'on forcés des moines à construire une voie férrée tout ça pour qu'un autre salopard vienne emmerder Bonbonze pendant la sieste !...dans quel monde on vit Pff... J'suis dégoutée et j'irais pas là bas ; Finalement le TGV c'est pas si mal...



AJOUTER UN COMMENTAIRE
Votre message sera modéré avant sa mise en ligne

PSEUDO



Recopier les chiffres figurants ci dessus:

Smileys
VERS LE HAUT DE LA PAGE


Tri sélectif
Tri alphabétique
Tri par notoriété
- Afficher tout

- Histoire courte (5)
- Acte de contrition.
- Elmuth
- Les dangers des antennes relais.
- Le vieux chêne.
- Témoignage
- La belle
- La nativité
- Arnaque au poker
- Saint Michel et le dragon
- Face book
- Histoire courte (4)
- Histoire courte (3)
- Contamination massive.
- Histoire très courte.
- Korrigans & Co
- La sorcière du fond du vallon
- Le roi Carabe
- Nouvelle histoire courte et morale.
- Histoire capilotracté mais néanmoins morale.
- Histoire courte (2)
- La vieille légende
- Le cloître de Saint Palsimpeste
- La légende du pont du diable
- Les experts - Ploumazout.
- Le syndrome de Stockholm
- La belle au bois dormant
- L'édifiante histoire du "Nebucadnezzar"
- L'ampoule
- La fée Lusine
- Thimphou express
- Heroes
- Morto
- Le port de Lhassa
- Histoire courte
- 24H00 Chrono.
- Les aventures du Prince Charmant
- Vision d'avenir
- Lambert
- Topinambours
- Arlequin Deg 2
- Arlequin deg.
- Le théorème du singe
- Tonnerre de Zeus
- Conte médiéval
- Champion du monde
- Putain de guerre
- Détention arbitraire
- L'année de la canicule
- La véritable histoire d'Obi Wan Kenobi

VERS LE HAUT DE LA PAGE


article lu 5346 fois.