Dans l'espace, personne ne vous entendra rigoler...

VERS LE BAS DE LA PAGE
O
N
I
R
I
Q
U
E

Les aventures du Prince Charmant
Le prince charmant avait vaincu la sorcière, mis une branlée au dragon et récupéré la princesse.

Avec sa jupette à ras le bonbon, qui, lorsqu'elle était assise sur son fier destrier, laissait apparaître ses jolies petites fesses et son petit haut tendu comme un slip de priapique sur ses volumineux nichons. Haut qui comme la pointe du raz, lui arrivait à raz de seins, laissant voir le piercing qu'elle avait au nombril sur son ventre dodu et bronzé, elle était très tendance la princesse.

Un peu chiante aussi, elle se plaignit de devoir se trimballer à cheval, même si un fois dessus, elle se colla à lui, entourant sa taille de ses cuisses et lui plantant un mamelon érigé dans le sternum.
Puis elle râla qu'il sentait la sueur, comme si après avoir chevauché de longues semaines, mis une rouste à un dragon et pourfendu en deux une sorcière, on pouvait sentir l'after-chèvre. Elle exigea qu'il ôte sa tunique et continue torse-nu.

Puis elle voulu faire une pause dans une clairière moussu et alors qu'ivre de fatigue il tentait de s'endormir, elle fourragea dans ses braies pour réveiller ses ardeurs. Elle insista tant qu'il finit par la prendre vite fait, mal fait pour avoir la paix puis s'effondra alors qu'elle recommençait à se plaindre de la brièveté du coup, du manque de préliminaires et du fait qu'elle n'avait pas eu le temps de jouir.

Passablement irrité, le prince charmant remonta ses braies, l'assis sur la selle et remonta sur son canasson, pendant qu'elle trouvait qu'il était dommage que ledit cheval ne posséda pas, en accessoires de base, un cheval-radio vu qu'elle avait oublié son transistor en partant parce qu'il était trop pressé et pas que pour ça.
Il la ramena à la ville et s'arrêta devant un vaste demeure un peu délabrée aux volets clos.

- C'est chez vous cette masure ? C'est pas bien grand ! C'est bien chauffé au moins, je suis frileuse ?
Une vielle femme sorti de la maison accompagnée de deux rustres Ils s'approchèrent du couple
- Bonjour Prince ! dit-elle
- Bonjour madame Claude, je vous en amène une autre, elle fait pas l'affaire...
- De quelle affaire parlez-vous dit la princesse.

Avant qu'on ait eu le temps de lui répondre, le prince la mis à bas de son cheval et deux manants s'en saisirent et la plaquèrent au sol pendant qu'elle poussait de grands cris arguant qu'on allait froisser sa jupe, qui était pourtant bien trop courte pour qu'on y fasse un pli.

Madame Claude jeta une bourse au prince en ajoutant::
- Et n'oubliez pas, je vous fait 10% sur tous nos tarifs et je suis preneuse de tout ce que vous ramenez.
- J'aimerais bien en trouver une pas chiante un jour...

Puis il fit faire une volte à son cheval et s'éloigna de la bordelerie en quête d'une nouvelle princesse à conquérir...


PRECEDENT - SUIVANT



_______________________________________________
deuxfoisneuf a écrit:
Le dernier mot est conquèrir je l'eus bien vu en deux mots, moi. Sa quête est de quérir le con d'une pas conne. ça me fait penser a l'histoire du mariage du cow-boy.
_______________________________________________
gné a écrit:

Comme dirait l'autre "tu m'as conquis j't'adore"
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Merci, vu le peu de commentaire, je commençais à me demander si je n'avais pas fait une faute d'égout...
_______________________________________________
Minouche a écrit:
Moi j'ai pas trop adoré..... mais jt'adore quand même
_______________________________________________
mimisse a écrit:
fourrager dans les braies , cette expression me fait mourir de rire :)) C'est bien vu bonbonze, le mariage n'est il pas une forme de prostitution légale ? les princes charmants sont tous des proxos ... et toc
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Et les princesses des chieuses...
_______________________________________________
mimisse a écrit:
ralala ca sent le vécu tout ça ....
_______________________________________________
cassandre a écrit:
Le mariage, une prostitution légale ? j'aime à croire que nous ne sommes pas touts vénales...
J'aime bien ton histoire bonbonze, mais il faudrait quand même faire attention à ne pas mettre toutes les chieuse au bordel...
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
C'est pas moi, c'est l'autre prince charmant de mes deux...
_______________________________________________
mimisse a écrit:
nan ma cassandre , on est pas toutes vénales , nous en sommes les preuves vivantes , n'est il pas?
_______________________________________________
Gavroche a écrit:
Moi j'adore
Cassandre, si on ne met pas toutes les chieuses au bordel, on fait quoi des autres ? (à la cuisine... )
*mode angélique on* moi je suis pas une chieuse... ! *mode angélique off*
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
en tant que prince charmant 100% authentique, je m'insurge contre ce texte dégradant pour l'image des princes et des princesses.
Le syndicat autonome des princes charmants va se réunir pour décider d'une action commune avec le syndicat des princesses afin de rétablir la vérité !
non, les princesse ne fouragent pas dans les braies et même apres avoir démoli 4 dragons , je continue de sentir " brise de chevalier senteur boisée épicée"
J'en profite pour rapeller aux princes charmants qui ne l'ont pas encore fait que la cotisation au syndicat est à verser avant le 18 décembre
merci camarades charmants, et charmantes ( car je sais qu'elles sont nombreuses par ici )
_______________________________________________
mimisse a écrit:
charlesattend ..... vil séducteur toi ! :))
_______________________________________________
Minouche a écrit:
Ho Charles, mon héros !
_______________________________________________
mimisse a écrit:
Minouche , tu vas te laisser séduire toi jle sens ... qu'est ce que tu lèche là? hein ?
_______________________________________________
Minouche a écrit:
Les pompes hi hi hi (je suis en manque de considération, ca doit être pour ça )
_______________________________________________
cassandre a écrit:
Je le trouve trés versatil ce prince charlesattends (voir rubrique charlesattend, le texte interdit), il y en a qui ont la mémoire courte...
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
non, non..je confirme : nombreuses
_______________________________________________
cassandre a écrit:
C'est pas qui fait de la léche...
_______________________________________________
Minouche a écrit:
De toute façon à part ronronner et faire des lèches, je sais rien faire d'autre....

Je vais pas tarder à vous laisser. Gros bisous et bon week-end à tous et toutes.
_______________________________________________
Esunae a écrit:
Bonbonze a inventé un nouveau style :
Film X pour intellos.
C'est pas mal ceci dit.

_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Mais se prendre la tête pour des histoires de cul c'est tout à fait ton genre ma chérie
_______________________________________________
anonymous (dégonflé !)[83.179.241.99] a écrit:
"Esunae a écrit:
Bonbonze a inventé un nouveau style :
Film X pour intellos.
C'est pas mal ceci dit."

... on avait Jean-Luc Godard,
voici désormais Jean-Luc Grodard.



_______________________________________________
Bedrich a écrit:
Dans les films X pour intellos, on peut aussi adapter un scénario de bernard Henri Le Vït.
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
on pourrait prendre Judith Godreche pour la princesse..
_______________________________________________
deuxfoisneuf a écrit:
Toujours est il que l'on ignore l'age du prince au moment du récit et la durée de sa quète, si ça se trouve il est dans les quarantièmes rugissants voire dans les cinquantièmes hurlants, car c'est une tâche de longue haleine de dégoter la bonne ou le bon. Là il a eu de la chance iln'y avait pas de piège , le traquenard était éventé , la faquine s'est dévoilée de suite, faut dire qu'a un certain age on attend plus, on saute sur tout ce qui bouge, pourvu qu'on ne voit pas les dents. A Dieu vat ! Advienne que pourra ! et on s'en fout d'attrapper la vérole, et on s'en fout pourvu qu'on retire un clou.
_______________________________________________
Bedrich a écrit:
En tant que Prince Charmant des Alpes, habitué à chevaucher en bonne compagnie ainsi qu'un récent récit illustré de Charles en atteste, je tenais à dire que le Prince suscité est en affaire : Mme Claude m'octroie un forfait mensuel lorsque je lui ramène une radasse.
_______________________________________________
gné a écrit:
"une de longue haleine de dégoter la bonne"
Nanméo ça suffit de prendre les nanas qui sont pas au bordel pour des bonniches qui détachent
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
( mode prince charmant off ) P'tain je paye assez cher pour mon pressing ( 2 euros 90 une chemise ) , je vais pas en plus payer pour dégorger le poireau, non mais ! ( mode prince charmant on )
_______________________________________________
gné a écrit:
"Qui passe son temps à frimer sur un cheval ne sera plus bien mettable" (dicton de la grand-mère de la princesse)
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
qui passe son temps tout court ne sera plus bien mettable ( dicton du grand pere de la princesse , mari de la grand mere sus nommée )
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
"Qui trop dictonne, à la fin craint" (dicton du deuxième mari de la grand-mère de la princesse, mort dans des circonstances douteuses)
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
" qui fait la sotte
bourre la motte"
j'ai jamais pigé ce que ça voulait dire ...mais c'est le moment de le sortir..
_______________________________________________
La bestiole a écrit:
Mode chieuse de service ON !

A l'époque un bordel s'appelait un "bord de l'eau" ... si, si ;-)
Et si vous voulez savoir pourquoi faudra demander ... faut encore que ça intéresse quelqu'un.

Eh Bonze ... j'ai la même historiette à l'envers ! A quand le Prince Charmant pas chiant ? Celui qu'on est pas obligée de faire déloger par les "segents de ville" ? Hmmm ? ;-)
Parce que là pour moi c'est limite trop tard ! Lol.

Mode chieuse de service OFF :
Bah ... elle a eu que c'qu'elle méritait ... palalère !
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Dans mon dico de vieux François, y disent "Bordelerie", alors j'utilise "bordelerie"
_______________________________________________
La bestiole a écrit:
Lol ...
Bordelerie c'est moins moyennageux ;-) ... palalère !

Bon allez vais me chercher des clopes(inettes) ça me fera prendre l'air (et pas l'eau ... fait beau ;-) )
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Je m'insurge, mon dictionnaire est médiéval
_______________________________________________
La bestiole a écrit:
Oups ! ... bon, bon ... ze ... on va pas contrarier ;-)
(comme quoi quand on a pas les mêmes sources ça donne pas les mêmes histoires d'O)
_______________________________________________
deuxfoisneuf a écrit:
Moi je préfère lupanar on sait ce qu'on y prend et ça vient des louves, ça a son charme.
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
J'avions des preuves même clique-ici
_______________________________________________
La bestiole a écrit:
Mais euh ! Ca va j'te crois : Lol
Bah moi pas d'preuves. Faudrait que je scane la page de mon bouquin sur l'histoire des bordels, trop de boulot ! Eh, oh, suis dans l'midi moué !

Bizzz quand même ;-)))

_______________________________________________
deuxfoisneuf a écrit:
De Germain GERARD
Le bordel au bord de l'eau


Dans le jardin attenant au bordel
Poussent des groseilles à maquereaux
Ca ne dit pas pourquoi la maquerelle
S'empègue soir et matin au bordeaux

Le claque donne sur les vieux canaux
On n'y vient pas jouer à la marelle
On y côtoie demi-sels et marauds
Qui y lichent des grogs à la cannelle

Et bouffent du pintadeau aux airelles
Avant de tomber ronds comme tonneaux
On les empile alors sous la tonnelle
Où l'on leur met le morlingue à zéro

Parfois aussi un faiseur de rondeaux
Vient siroter ici quelque vittel
Ca laisse intacts ses chers outils vitaux
Lui servant à enfiler des rondelles

La vie somme toute est simple au bordel :
Dimanche le barbeau sort son auto
Pour palper son oseille en ses hôtels
Pendant que mémé tutoie son bordeaux

Avec le chef de la maison royco
Venu secouer un chouïa ses ailes
Et dérouiller un tantinet ses os
Nu comme un ver au même endroit qu'elle

30 nov. 2001


_______________________________________________
deuxfoisneuf a écrit:
clique-ici
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
En vérifiant dans le dictionnaire historique de la langue française, bordelerie n'est pas mentionnée, mais bourdeaux avec comme origine borda "maison en planches".
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
en fait, ça vient de Blériot qui avant de traverser la manche , a demandé à paulo son méccano : " verifie bien la voilure et surtout les bords d'aile"
Paulo fit la navette de droite à gauche à toute vitesse ( d'où plus tard la fusée à paulo )

Ne me remerciez pas de cette érudition, mais comme je n'ai pas internet, moi, je lis..
_______________________________________________
La bestiole a écrit:
Wowww ...
Bon, bon, ze ... le répète, ok j'vous crois oh Bonze de ces lieux !
(punaise ... la prochaine fois j'ferme mon bec et j'vérifie si mes sources (que d'eau !) se sont pas fait un douze ! )

Mes excuses ;-) (et non pas mes ex éclusent .... quoi que ...) On m'a trompée (et pas trempée) c'est une honte !
_______________________________________________
deuxfoisneuf a écrit:
Meunon ce n'est ni hontable ni lamenteux au contraire ça nous donne du grain à moudre.
_______________________________________________
La bestiole a écrit:
R'ci 18 ;-))

C'est vrai que ça donne envie de chercher un peu plus profondément (nan pas l'point G ...)
Bien envie de m'y (b)ateller un de ces jours.
_______________________________________________
eliette a écrit:

conclusion:
comme disait le poète: "Sois charmante et tais-toi !" (c'est du baudelaire il parait)
mais bon, le prince aurait pu éviter de toucher du pognon pour s'en débarrasser. (il aurait pu la filer à ses copains par exemple.... )
_______________________________________________
misty a écrit:
vin dieu si tous les princes charmant on monnayée je comprends pourquoi il y a autant de princesse déchue toute voile dehors!
_______________________________________________
Baad a écrit:
... et pourquoi les princes sont si riches ....



AJOUTER UN COMMENTAIRE
Votre message sera modéré avant sa mise en ligne

PSEUDO



Recopier les chiffres figurants ci dessus:

Smileys
VERS LE HAUT DE LA PAGE


Tri sélectif
Tri alphabétique
Tri par notoriété
- Afficher tout

- Histoire courte (5)
- Acte de contrition.
- Elmuth
- Les dangers des antennes relais.
- Le vieux chêne.
- Témoignage
- La belle
- La nativité
- Arnaque au poker
- Saint Michel et le dragon
- Face book
- Histoire courte (4)
- Histoire courte (3)
- Contamination massive.
- Histoire très courte.
- Korrigans & Co
- La sorcière du fond du vallon
- Le roi Carabe
- Nouvelle histoire courte et morale.
- Histoire capilotracté mais néanmoins morale.
- Histoire courte (2)
- La vieille légende
- Le cloître de Saint Palsimpeste
- La légende du pont du diable
- Les experts - Ploumazout.
- Le syndrome de Stockholm
- La belle au bois dormant
- L'édifiante histoire du "Nebucadnezzar"
- L'ampoule
- La fée Lusine
- Thimphou express
- Heroes
- Morto
- Le port de Lhassa
- Histoire courte
- 24H00 Chrono.
- Les aventures du Prince Charmant
- Vision d'avenir
- Lambert
- Topinambours
- Arlequin Deg 2
- Arlequin deg.
- Le théorème du singe
- Tonnerre de Zeus
- Conte médiéval
- Champion du monde
- Putain de guerre
- Détention arbitraire
- L'année de la canicule
- La véritable histoire d'Obi Wan Kenobi

VERS LE HAUT DE LA PAGE


article lu 7765 fois.