Un site avec un bonze, pi du caramel mou, plein !

VERS LE BAS DE LA PAGE
O
N
I
R
I
Q
U
E

Arlequin Deg 2
Ayant estimé ma contribution à la collection Arlequin Deg., trop light, j'en ai remis une couche. Plus Deg qu'Arlequin ? A vous de juger...

Pour suivre les péripéties de Karina dans la fabuleuse saga de sa vie, aux Editions Arlequin Deg. (initiées par Nacha), voir le chapitre précédent


"Docteur, soigne mon coeur" - Arlequin Deg.
Chapitre 77: "Où la passion se conjuge avec hard-amant"


Ayant laissé un Jean-Piètre déconfis, en pleine dépression, suite à cet épisode Normand, elle trouva refuge chez son ami de toujours, Charles Lécroux.

Charles vouait une passion secrète à Karina, mais, sa timidité l'avait toujours retenu d'avouer le trouble qu'elle lui procurait. Karina, se rendait bien compte de la flamme qui animait Charles, celle ci était visible par temps de pantalon trop moulant, et c'était une grosse flamme, mais étant éperdument éprise de Jean-Piètre, elle ne pouvait encourager Charles et venait soulager son coeur chez cet ami respectueux, toujours prêt à l'accueillir et l'écouter.

Ils se trouvaient dans son salon, au milieu des palmiers en fleurs et en pot qui donnaient à cet endroit un caractère mystérieux et exotique de jungle de pacotille. Ils devisaient des vacances à venir, sur le sofa, lorsque Charles l'attrapant par les cheveux d'une main et se déculottant de l'autre, lui mis la tête en face de son destin immédiat: sa verge dont la turgidité n'avait d'égal que la turbidité de son regard vert, couleur de marais fangeux, du moins le supposait-elle, car elle n'était pas en position de le vérifier. Le "Ô" de surprise qu'elle poussa lui fut fatal, il la pénétra par cette bouche entrouverte et s'enfonça en elle comme un doigt dans du beurre. Il lui ramona la glotte pendant un bon quart d'heure l'étouffant à demi.

Puis il la retourna, comme on fait d'une crêpe à la chandeleur, et déchirant ses sous-vêtements, de sa main libre, l'autre la tenant toujours fermement par les cheveux, et avec une rage digne de l'Institut Pasteur, il la força. Il fouilla son intimité alternant ses orifices. Sa bouche libérée aurait pu protester de cette intrusion contre nature, mais depuis cette brève idylle dans un taudis sordide avec un rustre loufiat, elle s'était ouverte à la vie et c'est non sans culpabilité qu'elle se mis à blatérer au rythme de ses coups de boutoir, telle une chamelle sentant venir l'oasis aux confins du désert.

Il finit par s'oublier en elle, répandant sa divine semence au fond de ses intestins mordorés, ce qui laissa ses spermatozoïdes tant hagards qu'interloqués, et se retirant de sa douce chaleur, il s'affala sur le sofa, avec dans le regard, cette tristesse inerrante à l'homme après l'acte charnel.

Reprenant ses esprits, Karina lui dit:
- Dites moi Lécroux, quelles sont ces privautés aussi surprenantes que soudaines, auriez-vous perdu la raison ?"
- Mais c'est vous Karina qui l'avez demandée !
- Comment cela, vous délirez, Lécroux, nous parlions de vacances et je vous ai dit textuellement "Je déteste le mois d'août, ses plages et ses estivants, en files moites, partout, Lécroux !"
- Ah ? J'ai mal compris la fin de la phrase, j'ai cru que vous me disiez "Enfile moi par tout les trous !". Autant pour moi alors !

Puis, il la mis à la porte sans autre forme de procès.


PRECEDENT - SUIVANT



_______________________________________________
nacha a écrit:
eh ben c'est du propre ! Je ne vous félicite pas Monsieur !
_______________________________________________
écriveuse a écrit:
on dit turgescence non?

:)))))
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Turgescence, c'est le gonflement d'un organe
L'adjectif turgide, c'est "enflé", Lécroux est plus enflé que gonflé, question de personnalité
_______________________________________________
ecriveuse a écrit:
mouhahahahahahahahahah

merci de la précision ^^


_______________________________________________
:s12 mechant mechant a écrit:
ha ha ha ha ha vive les blondes
_______________________________________________
laouenanig a écrit:
N de D...
et moi qui mène une vie de nonne bouddhiste!
lire çà çà me rend toute chose...
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
A chaque Lécroux son vice
_______________________________________________
Esunae a écrit:
En cette journée du 8 Mars, très cher Bonze, je m'attendais à un texte sur La Journée de la Femme
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Ma chérie, j'aime trop les femmes pour ne leur consacrer (ça s'écrit pas en deux mots ça ?) qu'une seule journée, chez moi, c'est la journée de la femme tous les jours
_______________________________________________
image cool me a écrit:
yeah mon frere chez moi aussi.. tous solidaire, trop cool ton texte tu devrait feire un sit ça serait super cool a chui bête c deja fait. allez@+
_______________________________________________
Esunae a écrit:
Wesh wesh, il è tro frès cool me
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Oui, ma chérie, s'il n'avait pas été dithyrambique, son post aurait gerbé. Tu sais bien que je suis sensible à la flatterie
_______________________________________________
Selen' a écrit:
Waouh!
Ca faisait une paye que j'étais pas revenue par là! Eh ben dis moi, tu ne chomes pas apparement! En tout, je retrouve bien la petite "touche bonzienne" dans la chute de ce chapitre...
J'ai trop de chose à rattrapper ... pfff pourquoi es-tu si productif aussi ! C'est pas humain un tel agissement! Là normalement y a une image

_______________________________________________
Selen' a écrit:
Et j'ai même plus ma tronche de V.I.P Je suis outrée! Comment as tu pu m'effacer aussi vite de ta mémoire ! ... Je ne signifiais donc rien pour toi ! ... tsss Là normalement y a une image
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Que neni, miss Selen, tu es toujours dans nos s ainsi que sur la liste VIP, seulement, l'apostrophe dans le pseudo, ça le fait pas. J'ai du modifier les humeurs et le défouloir, mais pas cette rubrique. Tu gagnes un gros bisou consolatoire
_______________________________________________
Selen a écrit:
UN gros bisou consolatoire?Là normalement y a une image
Dois-je en conclure que tu es devenu radin

Donc, logiquement, si je n'mets pas d'apostrophe, je suis sensée revoir apparaître cette tignasse blonde qui n'est pas du tout représentative de ma réelle capillarité... voyons voir...

_______________________________________________
Selen a écrit:
Là j'ai envie de dire menteur... MENTEUR! (petit clin d'oeil à un chef d'oeuvre cinématographique...Là normalement y a une image)
Tu m'as calomniée! ...
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Non, ici, ça ne marchera pas, avec ou sans apostrophe, essaye sur le défouloir, ça devrait fonctionner.
PS C'était un bisou, mais un Gros avec la langue et tout
Pi j'ai modifié pour que "Selen" sans ' fonctionne.
Alors ? Heureuse ?
_______________________________________________
Charlesattend a écrit:
Je ne suis pour rien dans cette affaire . Il y a homo nymie avec ce conte dithyrambique ( bêêêê..)
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Tiens Lécroux, quelle bonne surprise
_______________________________________________
tutu a écrit:
si maman voyais ca!
_______________________________________________
Kelkun a écrit:
Ca lui donnerait la très mauvaise idée de te violer aaaaaaaaaah
_______________________________________________
Aneko_Ketsuki a écrit:
Ça, c'est du bonbonze tout craché !



AJOUTER UN COMMENTAIRE
Votre message sera modéré avant sa mise en ligne

PSEUDO



Recopier les chiffres figurants ci dessus:

Smileys
VERS LE HAUT DE LA PAGE


Tri sélectif
Tri alphabétique
Tri par notoriété
- Afficher tout

- Histoire courte (5)
- Acte de contrition.
- Elmuth
- Les dangers des antennes relais.
- Le vieux chêne.
- Témoignage
- La belle
- La nativité
- Arnaque au poker
- Saint Michel et le dragon
- Face book
- Histoire courte (4)
- Histoire courte (3)
- Contamination massive.
- Histoire très courte.
- Korrigans & Co
- La sorcière du fond du vallon
- Le roi Carabe
- Nouvelle histoire courte et morale.
- Histoire capilotracté mais néanmoins morale.
- Histoire courte (2)
- La vieille légende
- Le cloître de Saint Palsimpeste
- La légende du pont du diable
- Les experts - Ploumazout.
- Le syndrome de Stockholm
- La belle au bois dormant
- L'édifiante histoire du "Nebucadnezzar"
- L'ampoule
- La fée Lusine
- Thimphou express
- Heroes
- Morto
- Le port de Lhassa
- Histoire courte
- 24H00 Chrono.
- Les aventures du Prince Charmant
- Vision d'avenir
- Lambert
- Topinambours
- Arlequin Deg 2
- Arlequin deg.
- Le théorème du singe
- Tonnerre de Zeus
- Conte médiéval
- Champion du monde
- Putain de guerre
- Détention arbitraire
- L'année de la canicule
- La véritable histoire d'Obi Wan Kenobi

VERS LE HAUT DE LA PAGE


article lu 7448 fois.