Non! non c'est bien plus beau lorsque c'est inutile.(E.Rostand - Cyrano de Bergerac).

VERS LE BAS DE LA PAGE
O
N
I
R
I
Q
U
E

La véritable histoire d'Obi Wan Kenobi
Obi, que tout le monde appelait Zobi la mouche, parce que c'était quand même plus marrant, fût remarqué très tôt par ses précepteurs, par sa façon de cracher à des distances respectables pour son jeune age. On l'orienta tout naturellement vers la section Jet d'ail de son lycée qui était le club très fermé de ceux qui pouvaient propulser la gousse à quatre mètres et plus. Il s'intégra facilement à ses nouveaux camarades, bien que ceux ci l'appelèrent immédiatement Zobi la mouche, parce qu'il trouvaient qu'Obi ça faisait un peu con.

L'acceptation au club des Jets d'ail avait malgré tout ses inconvénients, car la pratique du lancer de la gousse et son entraînement quotidien vous donnait une haleine de chacal et allez ensuite essayer de lever une gisquette avec une odeur pareil. C'est pourquoi beaucoup des chevaliers (C'est ainsi qu'ils s'appelaient entre jeteurs de gousses d’ail) versaient dans l'homosexualité. Pas Obi, il était gravement hétéro et n'avait pas envie d'aller tripoter ses condisciples.

Il avait beau essayer différents stratagèmes pour couvrir la forte odeur qui s'échappait de sa bouche, il y avait toujours un moment ou il fallait bien embrasser la greluche et ou celle ci au mieux se barrait en courrant, au pire tombait dans les pommes, ce qui amenait toujours des complications.
Obi du donc avoir recours à une professionnelle pour se déniaiser qui accepta toutes les fantaisies sexuelles mais refusa obstinément de l'embrasser, d'abord parce que ça ne se fait pas et surtout parce qu'il puait quand même épouvantablement de la gueule.

Cette mise à l'écart de son groupe opéra des transformations subtiles et élitistes dans sa bande dont les membres, en dehors du lancer de gousses, passaient le plus clair de leur temps à s’entraîner à l’escrime avec un vieux stock de tube fluorescent, ce qui, la nuit offrait un spectacle grandiose.
Les tubes fluo avaient malgré tout l'inconvénient de se briser au moindre choc et le stock s’épuisa rapidement. Un des maîtres du jet d’ail finît par inventer un modèle laser, qui faisait le même effet mais ne se brisait pas, par contre, il vous brûlait douloureusement les doigts si vous tentiez de vous faire les ongles avec. Rien n’est jamais parfait.

Ils développèrent parallèlement une espèce de doctrine manichéenne faisant appel à des forces autant inconnues qu'inexistantes mais qui fleurait bon son fascisme à deux balles.
Leur milice fini par être remarqué par les autorités qui fit dissoudre ce ramassis de crétins.

Déçu, Obi arrêta le jet d'ail, se fit appeler Robert, parce qu’il en avait marre de se faire appeler Zobi la mouche et fit carrière comme caissier dans la succursale d'une banque parisienne. Il se maria avec Ginette, employée de la même banque lui fit un chiard qu'il prénomma Luke et se fit chier grave le reste de sa vie.



Le bon bonze au caramel mou


PRECEDENT - SUIVANT



_______________________________________________
annie à écrit:
Super... enfin je connais l'histoire du jet d'ail....
_______________________________________________
loac a écrit:

Je suis actuellement adhérent d'un club de jet d'ail (structure modeste de niveau régional), et je me permet de vous signaler que les entranements de jets, peuvent s'effectuer avec des noyaux de pruneaux (de calibre à peu près gros). Il est évidant que la fédération FFJA ne peu homologuer la distance de ces jets, cependant cela permet de s'entrainer (sans les inconvéniants liés au jet d'ail) 4 à 5 fois par semaine !

mimisse a écrit:
mé, mé, mé c'st quoi cette matière
_______________________________________________
kenebi a écrit:
il peut aussi le faire avec un boumerang comme ça se sera le retour du jet d'ail
_______________________________________________
deuxfoisneuf a écrit:
et quand on jette le charbon après le coup de sifflet de départ c'est le retard du jet d'houille, quoique cela puisse se faire dans une autre localité qu'en 78805 dont la mère n'est pas claire.
_______________________________________________
deuxfoisneuf a écrit:
Je vous parlerai une autre fois "du jet d'art te rouille" que la joue de raie t'aille ou ne taille pas, d'ailleur etc...
_______________________________________________
kenebi a écrit:
les forces obscur sont arrivées ou quoi je ne conprend plus rien
_______________________________________________
deuxfoisneuf a écrit:
Mon cher kenebi (john ? ah non il est mort ; excusez moi !). Le contrepet, ( c'est un art, mineur, mais un art)
exemple : le retour du jédaille et le retard du jédouille et le rejet du douillard , et l'heureux jard du douillet ,ainsi que tous les autres.
C'est comme glisser dans la piscine et pisser dans la glycine, mon tonton et montons thon, couper les nouilles au sécateur, il fait beau et chaud .
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Je rappelle qu'une bonne compréhension de neuf-neuf passe par cet ouvrage indispensable clique-ici
_______________________________________________
fanfan a écrit:
Obi je serais ta princesse Léna
Je reviens de Marseille et comme toi je sens l'ail et la farigoulette !
Allons galocher sur la planète Zénon
Loin de toutes tes tafioles de copains
Et au risque de te faire de la peine Luke n'est pas ton fils ...c'est celui de Dark Vador ! et oui Ginette à exploré le coté zob scure des forces du mal...Tintin TIN ! (tintin :ça veut dire terrible ! Horrible ! )
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Tu t'es juste gourée de texte, celui là est un vieux
_______________________________________________
fanfan a écrit:
Gérontophile . C'est mon droit !
J'ai lu le nouveau ....il est comment dire très , peut etre un peu ou pas assez mais tout de meme suffisament breton et glauque pour me plaire . ;-))
Ah! la Bretagne défoncée à la Janlain roulant dans les dunes avec...je sais plus qui ...j'était jeune...
_______________________________________________
kenebi a écrit:
je ne peut pas partir avec toi ma fanfan (léna )
j'ai pris mon avec ma burne .................. heubs je veute dire , je me suis pris le dans ma bure de jet d' oignons et puit (sans fond ) la cote d'usure tres peu pour moi



AJOUTER UN COMMENTAIRE
Votre message sera modéré avant sa mise en ligne

PSEUDO



Recopier les chiffres figurants ci dessus:

Smileys
VERS LE HAUT DE LA PAGE


Tri sélectif
Tri alphabétique
Tri par notoriété
- Afficher tout

- Histoire courte (5)
- Acte de contrition.
- Elmuth
- Les dangers des antennes relais.
- Le vieux chêne.
- Témoignage
- La belle
- La nativité
- Arnaque au poker
- Saint Michel et le dragon
- Face book
- Histoire courte (4)
- Histoire courte (3)
- Contamination massive.
- Histoire très courte.
- Korrigans & Co
- La sorcière du fond du vallon
- Le roi Carabe
- Nouvelle histoire courte et morale.
- Histoire capilotracté mais néanmoins morale.
- Histoire courte (2)
- La vieille légende
- Le cloître de Saint Palsimpeste
- La légende du pont du diable
- Les experts - Ploumazout.
- Le syndrome de Stockholm
- La belle au bois dormant
- L'édifiante histoire du "Nebucadnezzar"
- L'ampoule
- La fée Lusine
- Thimphou express
- Heroes
- Morto
- Le port de Lhassa
- Histoire courte
- 24H00 Chrono.
- Les aventures du Prince Charmant
- Vision d'avenir
- Lambert
- Topinambours
- Arlequin Deg 2
- Arlequin deg.
- Le théorème du singe
- Tonnerre de Zeus
- Conte médiéval
- Champion du monde
- Putain de guerre
- Détention arbitraire
- L'année de la canicule
- La véritable histoire d'Obi Wan Kenobi

VERS LE HAUT DE LA PAGE


article lu 7427 fois.