Non! non c'est bien plus beau lorsque c'est inutile.(E.Rostand - Cyrano de Bergerac).

VERS LE BAS DE LA PAGE
M
I
R
L
I
T
O
N

Confesse
Je ne peux pas le nier, alors je le confesse
J'aime bien raconter, quelques histoires de fesses
Laissez moi vous narrer, cette triste aventure
Qui me mit dans la mouise et la déconfiture

J'étais assis au bar, sirotant un blanc-cass
Ecoutant dans mon verre fondre les cubes de glace
Quand elles sont arrivées, un trio de gazelles
Je n'aurais pas su dire quelle était la plus belle

L'une des trois pourtant, m'a paru plus gironde
Peut-être parce qu'elle était des filles la plus blonde
A moins que ce ne fut sa grosse paire de nibards
Qui m'attirait les yeux comme le bateau, un phare

Je lui fit un sourire que me rendit la belle
Elle avait les yeux clairs d'un bleu comme le ciel
Elle me zieutait en coin, parlant même un peu haut
Attirant les regards vers la table du trio

Lorsqu'elle est descendu faire un tour aux toilettes
L'ai suivi illico, pour lui faire la causette
Lui dire qu'elle était belle, qu'elle me plaisait beaucoup
Enfin lui expliquer que j'tirerais bien un coup

Enfin pas si crûment, j'y ai mis d'l'enrobage
Je n'aurais pas voulu qu'elle en prenne ombrage
Elle semblait partante, pour une histoire de fesses
M'implorant des regards tout rempli de promesses

Quand j'l'ai collé au mur agrippant ses nibards
La belle a rué très fort dans les brancards
M'a traité d'obsédé a presque criée au viol
Et a même tentée d'me coller une torgnole

Que donc vous arrive-t-il vous me sembliez d'accord
Pour que nous procédions à ce p'tit corps à corps
Pourquoi ce revirement, pourquoi cette volte-face
Pensez-vous que cela nous f'rait perdre la face

C'est que j'étais partante pour une petite histoire
mais une histoire d'amour, d'amour et puis d'espoir
Des câlins, des bisous, des choses pleine de douceur
Pas pour me faire prendre comme une chienne en chaleur

La belle a rajusté ses seins dans son sous-tif
S'est drapée dans un air hautain et puis rétif
A quitté les toilettes pour rejoindre sa tablée
M'a laissé comme un con au bas de l'escalier

Je ne pouvais quitter pour l'instant les toilettes
Tant une forte érection comprimait ma braguette
Aussi ai-je attendu que les choses se tassent
Quand j'ai vu arriver une autre des radasses

Inutile lui dis-je de me faite la totale
De vouloir m'engueuler et me faire la morale
Je sais qu'je n'aurais pas du lui sauter dessus
Mais elle me répondit d'un p'tit air ingénu

Mon amie m'a parlé de vos manières salaces
Que vous vouliez la prendre ici à cette place
Elle ne sait pas ce qu'elle veut, elle est un peu coincée
J'n'ai pas ses réticences, moi j'suis intéressée...


PRECEDENT - SUIVANT



_______________________________________________
mimisse a écrit:
A mon avis t'as pas eu de bol
t'es pas tombé sur la ne
en fait on se fait souvent avoir
La vraie ne n'est pas toujours
celle qui cherche a ce faire voir
Mais celle qui cherchait l'amour
t'avait repéré, t'avait élu
pour tes beaux yeux, pas pour le cul

_______________________________________________
charlesattend a écrit:
t'es sur que c'était le bon endroit, aussi
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Il n'y a pas de bons endroits, il n'y a que des bons moment
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
pas d'accord ! si je vais pisser place de la concorde à 18 heures, ça sera peut etre le bon moment, mais pas le bon endroit
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
ça dépend, si tu veux passer une soirée au violon, c'est le bon endroit et le bon moment.
_______________________________________________
la chose morte a écrit:
pisser dans un violon, donc...
s'il vous plaît, ce n'est ni l'endroit ni le moment
_______________________________________________
korokoro a écrit:
Et vous vous êtes mariés ?
Vous avez eu beaucoup d'enfants ?
_______________________________________________
deuxfoisneuf a écrit:
Ben vla une histoire qui nous change d'la télé,. C'est pas à qui veut gagner des morpions milions , qu'on entendrais des histoires pareilles ! j'vous dit !
_______________________________________________
deuxfoisneuf a écrit:
Il y a un mec pseudoté tert qui a laissé un comment taire invisible ou l'homme invisible a fait un test.
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
C'est moi qui fait des tests, mon site est tout en bordel....
_______________________________________________
deuxfoisneuf a écrit:
Je m'en doutais et j'ai fait un test moi aussi pour essayer de t'aider.
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Tiens faut que j'en fasse un autre...



AJOUTER UN COMMENTAIRE
Votre message sera modéré avant sa mise en ligne

PSEUDO



Recopier les chiffres figurants ci dessus:

Smileys
VERS LE HAUT DE LA PAGE


Tri sélectif
Tri alphabétique
Tri par notoriété
- Afficher tout

- Épinal, on est mal
- Ah dis peu...
- La mort du petit cheval
- Champêtre
- Vert botten
- Pôle Nord
- Contine
- Poème d'amour
- Innocence
- Gnafron 1°
- Le gourou
- La fête de la musique
- Bluette de zanzibar
- Confesse
- Bon vent !
- Le sale air de la peur
- Mi-ami vice
- Juliette
- Le pigeon
- Bourreau des coeurs, bourin des culs
- Cyrano
- Mammaire
- Zeste de Citron
- Dans son lit
- Obnubilé
- Cantique des canthus
- Prunelle
- entropie
- Lucy...dité
- La poésie c'est chiant
- La création d’Eve
- Obsession
- Jupette
- Ostensible !
- Sylvestre
- Bignole
- Épluchures
- L'érudit bonobo
- Vladimir
- Seul
- La farce du dindon
- Le bigorneaudier
- La pêche aux moules
- Thon triste
- Glass blues
- Boufioles
- Epique
- Râteau
- Pluie
- Pub banque

VERS LE HAUT DE LA PAGE


article lu 5421 fois.