Un site avec un bonze, pi du caramel mou, plein !

VERS LE BAS DE LA PAGE
M
I
R
L
I
T
O
N

Mi-ami vice
Comme c'est gentil Benoît de m'avoir invité
Dans votre appartement, pour le visiter
Mais pourquoi êtes-vous en train de me coller
Nous n'avions, il me semble parlé que d'amitié
Et je sens, dans mon dos, quelque chose gonfler
Ah ? C’est votre affection qui est en train d'enfler
Ce doit en être aussi une démonstration
Cette insistante façon de toucher mes nichons
C'est comme cette mains qui glisse et me caresse
Dégraffe mon sous-tif et s'égare sur mes fesses.
Je ne voudrais pas poser des questions sottes
Mais pourquoi m'ôtez-vous ma petite culotte ?
Me voilà toute nue, soumise entre vos mains
Et vous trouvez normal d'faire ça entre copains ?
Ainsi, pour vous, connaître les gens en profondeur
Ce n'est pas par l'esprit, mais avec le majeur !
Vous dites qu'il nous faut pour vraiment savoir
Si nous ne sommes pas que des amis d'un soir
Nous étendre tous deux sur votre canapé
Mais est-ce indispensable que vous vous déssapiez ?
Et pourquoi vous saisir en un geste furtif
pour l'enfiler ensuite, de ce préservatif ?
Et je trouve un peu fort, je ne suis pas bécheuse
Que la langue d'un ami m'explore les muqueuses
En vous, me dites sentir grandir cette amitié
Mais pour l'instant c'est moi qui m'en sens pénétrée.

PRECEDENT - SUIVANT



_______________________________________________
cacalito a écrit:
ben quoi ? avec un copain, on partage le pain, avec une copine on partage la ....
_______________________________________________
bonbonze a écrit:

_______________________________________________
charlesattend a écrit:
ben dis donc sur le canapé c'est quasiment du coït furtif de porte cochère, ça. Je constate par contre que certaine injustice a été réparée ( ou alors je te donne une adresse ou ils font du XXXL)Bon, à part ça , classique, quand même..Pas de lieu insolite , rien à manger ( euh ..je veux dire pas de ..enfin..tu vois ..), apparemment 2 individus,peu de spectateurs ..ça va, ça reste propre.Quant à l'écriture : j'admire li ton, comme dirait mon copain abdel..
_______________________________________________
caliméro a écrit:
Je tiens ici à remercier ce très cher ami Benoît d’avoir su préserver la cavité buccale de la narratrice afin de nous garantir l’intégralité du texte
Car s’il avait entrepris les préliminaires par une séance de dégustation de la langouste ( c’est bien connu le meilleur cher ce genre de crustacé étant l’appendice caudal ) il aurait été quasi impossible de comprendre les dires de cette charmante visiteuse, ci ce n’est qu’elle fusse pourvu d’un bec de lièvre ou autre malfaçon lui permettant la circulation à double sens d’un solide et d’un gazeux, auquel cas point de mots, point de texte, point de réflexion.
Merci donc cher Benoît ou plutôt ne devrais-je pas dire merci à notre très cher bon bonze d’avoir su choisir ces amis avec justesse et discernement.

Obligeances éternelles, vénéré - veinard – virtuel, vous été source de plénitude spirituel pour nous, pauvres âmes errantes

Un nain connu ( pas si nain que ça et pas si connu non plus )

_______________________________________________
Martin Lothar a écrit:
C'est combien le loyer pour cet appart (sympa au demeurant) ?
_______________________________________________
deuxfoisneuf a écrit:
Etonnez-moi, Benoit
Marchez sur les mains
Avalez des pommes de pin, Benoit
Des abricots et des poires
Et des lames de rasoir
Etonnez-moi ...

Etonnez-moi, Benoit
Faites la grand'roue
Le gros méchant loup, Benoit
Faites le grand fou
Faites les yeux doux
Etonnez-moi ...

Etonnez-moi
Car de vous à moi
Cela ne peut pas, cela ne peut pas
Durer comme ça
Car de vous à moi
C'est fou ce qu'on s'ennuie, tu sais

Etonnez-moi, Benoit
Coupez vous les oreilles
Mangez deux ou trois abeilles, Benoit
Faites moi le grand soleil
Faites sonner le réveil
Etonnez-moi ...

Etonnez-moi, Benoit
Jouez du pipot
Accrochez vous aux rideaux, Benoit
Attrapez-moi au lasso
Et jouez au rodéo
Etonnez-moi ...

Etonnez-moi
Car de vous à moi
Cela ne peut pas, cela ne peut pas
Durer comme ça
Car de vous à moi
C'est fou ce qu'on s'ennuie.
_______________________________________________
dictionaric a écrit:
Question pratique : N'y aurait-il pas incohérence dans le fait de se mettre un préservatif sur la queue mais pas sur la langue ?

_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Monsieur dictionaric, malgré tout le respect que j'ai pour vous, il serait grand temps d'en apprendre un peu plus sur les choses du sexe...
_______________________________________________
deuxfoisneuf a écrit:
Un préservatif sur la langue ! pour ne pas abîmer le cheveu qui y est ?
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
Je persiste à penser que ce texte est bouratif
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
bourre hatif veux-tu dire ?
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
c'est cela même..
_______________________________________________
Minouche a écrit:
Ben moi, les "benoit" j'aime pas ça.... et les pipelettes non plus d'ailleurs ! Mais bon, c'est rigolo quand même....
_______________________________________________
Bedrich a écrit:
Personnelement, je n'ai rien contre les "benoit", je préfère toutefois les "bénédicte". Et les pipelettes, chacun s'en serait douté.
_______________________________________________
Esunae a écrit:
C'est vraiment le meilleur Benoit, moi je l'adore mon Benoit et les pipelettes peuvent aller voir ailleurs bien que ce que préfère notre Benoit ce sont bien elles... enfin j'me doute
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Ben quand on se voit chérie, je te laisse pas trop le temps de parler non plus
_______________________________________________
Esunae a écrit:
Je n'ai jamais la bouche assez pleine pour me taire... tu sais bien qu'il y a de la marge mon Benoit
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Ah ces couinements s'apparenteraient à la parole ? J'avais pas remarqué
_______________________________________________
Esunae a écrit:
Ca n'est pas moi qui couine... c'est la tuyauterie, tu ferais bien de faire réviser les 30 000 !
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
tuyauteries ? Je ne me rappelle pas t'avoir sauté dans la baignoire...
_______________________________________________
Esunae a écrit:
T'as pas honte ! mdrrr (pardon, hihihi)
Tu oublies où tu saute les gazelles toi maintenant ? Moi, je me souviens bien, il te fallait même un escabeau
_______________________________________________
deuxfoisneuf a écrit:
Un escabeau pour monter dans la baignoire quand on mesure au moins 1800 mm ! Mazette quel appartement !
_______________________________________________
Esunae a écrit:
Oui, c'est assez impressionnant un Bon bonze au caramel mou de non pas 1800mm mais bien de 98.6 ° F. ... un Bonze, que dis-je un Bouddha de caramel mou, n'est-ce pas le Nirvana ?

_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Ah oui, maintenant que tu le dis, je me rappelle avoir eu besoin du marchepied pour compenser notre différence de tailles, mais c'est sûrement pas la tuyauterie qui bramait "Ah ! Oui, c'est bon !"



AJOUTER UN COMMENTAIRE
Votre message sera modéré avant sa mise en ligne

PSEUDO



Recopier les chiffres figurants ci dessus:

Smileys
VERS LE HAUT DE LA PAGE


Tri sélectif
Tri alphabétique
Tri par notoriété
- Afficher tout

- Épinal, on est mal
- Ah dis peu...
- La mort du petit cheval
- Champêtre
- Vert botten
- Pôle Nord
- Contine
- Poème d'amour
- Innocence
- Gnafron 1°
- Le gourou
- La fête de la musique
- Bluette de zanzibar
- Confesse
- Bon vent !
- Le sale air de la peur
- Mi-ami vice
- Juliette
- Le pigeon
- Bourreau des coeurs, bourin des culs
- Cyrano
- Mammaire
- Zeste de Citron
- Dans son lit
- Obnubilé
- Cantique des canthus
- Prunelle
- entropie
- Lucy...dité
- La poésie c'est chiant
- La création d’Eve
- Obsession
- Jupette
- Ostensible !
- Sylvestre
- Bignole
- Épluchures
- L'érudit bonobo
- Vladimir
- Seul
- La farce du dindon
- Le bigorneaudier
- La pêche aux moules
- Thon triste
- Glass blues
- Boufioles
- Epique
- Râteau
- Pluie
- Pub banque

VERS LE HAUT DE LA PAGE


article lu 7747 fois.