Humour et dérision à tous les étages. Maison fondée au siècle dernier.

VERS LE BAS DE LA PAGE
M
I
R
L
I
T
O
N

Juliette
Juliette a débarqué dans mon e-mail un soir
Me disant qu'elle aimait bien lire mes histoires
Et qu'elle voulait me faire, la conversation
Comme je ne suis pas chien, ne lui ai pas dit non

Elle me dit aussi de ne pas me méprendre
Le coeur de Juliette, il n'était pas à prendre
Elle voulait discuter, juste par amitié
Si elle avait su l'nombre d'amies que j'ai sauté

C'était un vrai plaisir de tous les jours la lire
Elle avait de l'humour et me faisait bien rire
Aussi finis-je par lui demander sa photo
Et là, pour être franc, je suis tombé de haut

C'était une Madone, au sourire angélique
Rien que la regarder, ça me foutait la trique
Elle avait de surcroît un corps de déesse
Avec des gros nichons et des jolies p'tites fesses

Je lui proposais donc rapidement un rancard
Dans un rade près d'chez moi pour le lendemain soir
Elle se fit pas prier accepta de bonne grâce
Malgré mes allusions pour tout dire dégueulasse

Je me voyais déjà chevauchant la Juliette
Est-ce qu'elle aimerait bien un petite levrette ?
Mais quand elle s'est pointée que je lui ai dit
Je me suis pris une baffe et traiter d'abruti...


PRECEDENT - SUIVANT



_______________________________________________
calimero a écrit:
Pareil mésaventure doit être dénoncée,
Pour que d’avenir chacun y soit préparé,
Afin de flairer à dix lieux toutes donzelles
Qui viennet t’allumer de manière virtuelle

Bien plus que les mots échangés sur la toile,
Ni même des photos fussent elles toute à poil ,
Le choix du son prénom est pour sur préférable,
Si l’on ne désir pas finir seul à table,

Prenez cette femelle sus nommée Juliette,
Du haut de son balcon laissant conté fleurette,
Par ce brave garçon pensant par sa braguette,
Finir la soirée par une bonne levrette,

Mieux valu t’il pour lui de finir tout heureux,
Qu’il la sélectionne non pas que par les yeux,
Mais pour son petit nom tel une promesse
En garantie pour sur, de bien avoir ces fesses,

Tenez quelles exemples comme une Sidonie,
Qui à nulle autre pareil pour la sodomie,
Ou alors étrangère comme la Conception,
Immaculée néni, mais douée en fellation,

On peut trouver experte en celles nommées Suzon,
Des positions savantes pour sur elle a le don
Et pourquoi pas encore qui sait même un Benoît
Pour ceux qui souhaitent avoir une double paires de noix.

Un nain connu

_______________________________________________
Bedrich a écrit:
Avec une jolie jeune femme comme ça, il vaut mieux faire face à la situation, plutôt que d'adopter des voies détournées.

_______________________________________________
Minouche a écrit:
Pôv Roméo....
_______________________________________________
cassandre a écrit:
J'avais dit que cela finirait en Humeur, mais c'était sans compter sur le Mirliton....
_______________________________________________
Esunae a écrit:
C'est le problème avec les belles femmes : elles cherchent des amis et ne trouvent que des amants.
_______________________________________________
Juliette a écrit:
Ne vous y fiez pas... si le rencard a été "rapidement proposé", malgré ma "bonne grâce" et mon stoïcisme devant ses "allusions dégueulasses", je n'ai pas encore eu le plaisir (emploi du temps surchargé) de rencontrer mon AMI Benoît!
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Calimero ? N'est ce pas notre ami Louis Gérald ?
> Bedich : La face Nord à toujours ses adeptes
> Minouche : M'en parle pas de celui là !
> Cassandre : L'essentiel n'est-il pas d'en faire une histoire...
> Elsa: Tu parles en connaissance de cause, ma chérie...
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Juliette, ma chérie, ne te montre pas si impatiente, je t'ai déjà dit que la liste d'attente était blindée.
C'est l'inconvéniant des trop jolies filles, elles croient avoir tous les droits...
_______________________________________________
Juliette a écrit:
Comme il crâne... en public. :-D

_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Chuuuuutttt
_______________________________________________
korokoro a écrit:
Crâneur, crâneur, crâneur...
_______________________________________________
Bedrich a écrit:
Je viens de comprendre pourquoi les garçons gentils et romantiques ont plein d'amies bien gaulées.

Bon, comme depuis Bill Clinton une petite pipe est considérée outre atlantique comme un geste de franche camaraderie, et que tout finit toujours par traverser l'atlantique, euh ... continuons Bonbonze, continuons !
(mais bon une levrète, t'es en avance sur ton temps, toi !

_______________________________________________
deuxfoisneuf a écrit:
Ceux qui ont le cerveau dans la culote se font claquer les fesses qu'ils ont entre les oreilles et le nez.
Crocodiliens liens liens liens .
_______________________________________________
Esunae a écrit:
Bhéé.... chuis po une belle femme, moi. Chuis une sorte de tit bout de quelque chose, un truc qui a dû se perdre dans l'espace et finir par retomber sur Terre... on fait ce qu'on peut !
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Arrête de nous la jouer modeste, ma chérie, je ne fréquente que des jolies filles...
_______________________________________________
Juliette a écrit:
Bedrich : tu peux également être mon ami, si tu veux... :-D
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Allons bon, v'la qu'elle nous propose des trucs à trois...
_______________________________________________
Juliette a écrit:
Heureusement que les filles ont le sens de l'humour, hein... parce que les garçons, eux, prennent tout au pied de la lettre!

_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Le sage a dit: "Le graveleux se trouve dans l'esprit de celui qui en cherche" Moi je parlais de jouer aux petits chevaux...
_______________________________________________
Bedrich a écrit:
Volontier Juliette, surtout que question rencart avec moi, faudra d'abord que je descende de mes Alpes ;)
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Ooooohhh Je vais être obligé de jouer tout seul avec Juliette ! C'est ballot...
_______________________________________________
Esunae a écrit:
Vas-y Juliette !
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Elsa ma chérie, je vais finir par croire que tu ne m'aimes plus, dans le temps ça te rendait jalouse la concurence... Notre belle histoire d'amour aurait tourné histoire de cul
_______________________________________________
Minouche a écrit:
Et Juliette ? elle veut bien jouer avec des filles ?
_______________________________________________
Esunae a écrit:
Là... heu... là vraiment j'étais morte de rire !
" Notre belle histoire d'amour aurait tourné histoire de cul ?"

Je dois supporter ça....

Nan Juliette elle s'en fou des filles, Esunae aussi ! Na ! Fait chier !

Alors... à quand la prochaine crème brûlée façon gazelle ?

Ils sont bien sympatoches tes smileys, m'en lasse pas

_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Ben tu me mails et on arrange ça vite fait...
_______________________________________________
Juliette a écrit:
Bedrich : Ca m'a l'air mal barré, malheureusement : difficile de jouer aux petits chevaux à distance!
Minouche : euh... jouer aux petits chevaux, aucun problème!
Esunae : Vas-y quoi? Tu me jettes dans la gueule du loup? De toutes façons, il m'a assuré être parfaitement courtois
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
A mon humble avis, qui n'engage que moi puisque je ne connais personne d'autre, m'est avis que tu as été trop rapide, bonbonze..tu m'as toi même expliqué le sens profond du mot "préliminaire"..ca ne veut pas dire "éliminatoire". ce n'et pas une course de spermatozoïdes.Non, non, tu lui aurais d'abord proposé un t-shirt, ...et pas dans un rade, voyons dans un salon pour dames genre salon de thé "chez luxus et coolos"
lui as tu seulement dit qu'elle était belle ?
et toutes les conneries du genre "ver de terre amoureux d'une étoile " ?
si oui, y en a qui sont difficiles quand meme !

_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Pas d'inquiétude Charles, je maîtrise
_______________________________________________
Juliette a écrit:
Charlesattend : J'ai eu droit au "tu es belle", mais en guise de "ver de terre amoureux d'une étoile", on m'a servi un "viens là sale pute que je t'attrape sur mon canapé"
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
La transcription est erronée, ce genre de propos ne fait pas partie de mon vocabulaire, tu as du te mélanger dans tes mails, Juliette.
J'ajouterais que je n'apprécie que modérément qu'on essaye de me faire passer pour un con sur mon propre site. Alors, à l'avenir, évite. merci .
_______________________________________________
Juliette a écrit:
fautes de frappe : "tiens la pâle flûte, que je rattrape mon canapé". [mode sérieux on] Je te demande pardon, en tous cas (à mon âge, on est facilement vulgaire).
_______________________________________________
Louis-Gerald a écrit:
bonbonze a écrit:
Calimero ? N'est ce pas notre ami Louis Gérald ?

Diantre que non !
Cher ami vous eussiez incontinent eu la certitude et non le doute.
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Toutes mes apologies, maître Louis-Gérald, je me demandais bien aussi, pourquoi vous auriez changé de pseudo.
Pardon accordé, Juliette, pour pénitence, tu me feras un gros bisou.
_______________________________________________
Juliette a écrit:
Le bisou sera proportionnel à mon manque de tact . Mais honnêtement, petit bonze au caramel, crains tu que tes amis ne sachent faire la part de vrai et de boutade, dans mes propos (surtout avec le large sourire dont je les ai empreints, dents découvertes) ? Es-tu si soucieux des apparences ? Car si certains sont assez bornés pour prendre ma phrase (idiote et grasse, je l’avoue) au premier degré, comptent-ils vraiment pour toi ?
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Mais ma chère Juliette, tout n'est qu'apparences ici, et j'ai trouvé blessant qu'on puisse me prêter des propos aussi irrespectueux (même pour rire).
Enfin n'en parlons plus mais méfies toi de ce genre de promesse, sinon effectivement ça va finir sur le canapé
_______________________________________________
Juliette a écrit:
Je retiens la leçon.
Suis-je donc une grossière pataude, à défaut d'être une déesse aux yeux de biche?
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Les deux n'ont rien d'incompatible et c'est sans doute ce qui fait ton charme...
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
eh, shakespeare, les spectateurs y comprennent plus rien..d'ailleurs, pourquoi y a t il des spectateurs ? si ce n'est pour commenter ..
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Les spectateurs qui n'y comprennent rien, ne font pas suffisamment d'efforts...
_______________________________________________
Juliette a écrit:
Ahhh... qui ne tomberait pas sous le charme d'une déesse grossière? Comment ne pas succomber à une pataude aux yeux de biche? Merci pour le compliment, hein (mais ça n'en était peut-être pas un).

_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Mais si, c'est est un. Ce ne sont probablement pas les qualificatifs que j'aurais employé, j'aurais plutôt dit une adorable (de Lapin) espiègle. Mais tu as choisi les termes toi-même
_______________________________________________
Esunae a écrit:
Holala ça rame votre flirt bonbonzesque...
Bha si je peux y mettre mon grain de sel (ho allez, un tit grain), ce qu'a dit Juliette que Bonbonze n'a pas dit (ha, j'ai fait l'effort de suivre hein) m'a fait marrer car je sais le Bonze incapable de dire de telles horreurs, non, lui il dirait plutôt : "Viens là, bonbasse, que je t'en mette un coup !" Et oui, il faut retranscrire avec fidélité... oups j'ai dit une connerie, je m'en va

_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Décidément, je vais finir par croire que mon message d'amour et de zénitude passe mal...
_______________________________________________
Minouche a écrit:
Je m'insurge évidemment.... Bonbonze est un homme courtois et poli qui n 'utilise absolument pas le vocabulaire que vous voulez bien lui prêter en toute méconnaissance de cause.

Pour la défense du Bonbonze poli, je vote pour !
_______________________________________________
Bedrich a écrit:
On imagine volontiers le bonbonze en effet, tentant de jetter son dévolu sur la jolie Juliette, lui annoncer :

" Vous qui mettez mon en pamoison
Oubliez un instant votre raison
Cédez donc au désir qui turlupine
Votre ami expert en coups de pine."

(quoi quoi, je lui ai prété des propos galants et courtois ?)
_______________________________________________
Minouche a écrit:
Cher Bedrich, votez donc ! votre plume est aussi douce que les mots de notre Bonze National !
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Ce serait plus de l'alexandrin peut-être, genre:
Vous qui troublez mon jusqu'à la déraison
Laissez vous submerger par cette douce pulsion
Souffrez, ma belle enfant, que je vous grimpe dessus
Sinon comment pourrais-je vous bourrer le cul

_______________________________________________
Bedrich a écrit:
Attends que j'ai fini de bosser, je vais t'en sortir, moi, des alexandrins !
_______________________________________________
W. Shakespeare a écrit:
J'ai, gente damoiselle, quelques pensées impures
Qui font le rouge au front et le zizi tout dur
Vous êtes Capulet, je suis un Montaigu
Est-ce raison pour pas vous défoncer le cul ?
_______________________________________________
Minouche a écrit:
Et toi la Misstinguette avec le si dur
Tu sèmes le bon grain et refuse la cueillette !
L'allumage est un art qui bien souvent ne dure
Profites ce matin, demain tu seras blète !

_______________________________________________
charlesattend a écrit:
bien parlé minouche, on dirait du Ronsard.
_______________________________________________
Minouche a écrit:
A ton service.....
_______________________________________________
Bedrich a écrit:
Attends que j'ai fini de bosser, je vais t'en sortir, moi, des alexandrins !
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Ou du Ernestine Chasseboeuf
_______________________________________________
Incognito :-) a écrit:
Qui est Ernestine Chasseboeuf
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Une écrivain nonagénaire qui écrivait des poèmes à mourir de rire et des lettres qui ne l'était pas moins ... Il suffit de chercher sur le net...
_______________________________________________
Incognito a écrit:
"Il suffit de"... espèce de grosse méprisante!
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Là normalement y a une image
_______________________________________________
Martin Lothar a écrit:
Je cite "Mais quand elle s'est pointée que je lui ai dit"
Mais pourquoi t'as ouvert ta gueule grand couillon !
Sache qu'il ne faut ouvrir sa gueule que quand on ne peut plus baiser du tout.
Bon d'accord, à ce moment là généralement, on en prend plein la gueule et du coup, on a plus envie de baiser (même en silence)
Mais bon, tu fais ce que tu veux, hein !
C'est ton problème et ta merde.
_______________________________________________
Juliette a écrit:
L'otarie... ceci est irrespectueux (j'ai retenu la leçon ) et... ne veut malheureusement rien dire.
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Dis moi, ma déesse aux zieux de biche, tu ne devrais pas être en train de bosser toi
_______________________________________________
Juliette a écrit:
Je me suis dédoublée . La Juliette sérieuse devenait franchement invivable.
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Deux canons pour le prix d'un, je vais pas pouvoir tenir moi...
_______________________________________________
Juliette a écrit:
Je te fais même cadeau de la Juliette sérieuse, petit bonze en chocolat, mais... justement c'est vraiment pas un cadeau .
_______________________________________________
Juliette a écrit:
euh.... c'était moi Et on me traite de dégonflée
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
La sérieuse, c'est pas ce qui m'arrage le mieux
_______________________________________________
Juliette a écrit:
A être trop exigeant, on se retrouve sans rien...
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
A trop tergiverser aussi
_______________________________________________
Juliette a écrit:
Bha non regarde! J'ai un charmant compliment d'un bonze au caramel...
_______________________________________________
Juliette a écrit:
Je crois que je fais un petit bloquage sur l'entrée de mon pseudo...
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Peut-être n'est-ce que de la politesse ?
_______________________________________________
Juliette a écrit:
Peut-être... mais l'espoir fait vivre
_______________________________________________
Incognito a écrit:
Allez va, lecher le cul a bonbonze sur son topic "leche le cul a bonze" qui t'as fait decouvrir ce site qu'en est le ouebmasteur alors vas y leche! (serieu c'est fini ces enfantillages?)

_______________________________________________
Minouche a écrit:
Pouh ! Ya des mals polis ici !
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Ah la jalousie, qu'est-ce que ça fait pas faire ...
_______________________________________________
incognito a écrit:
Jésus n'a-t-il pas dit 'Rigoles des offenses faites aux autres, mais bats-toi bec et ongles contre celles que l'on te fait'

c'est bien de le prendre comme ca j'aurais juré que tu'aurais supprimé ce message

Non mais serieusement c dommage que ce site devienne un peu (trop a certains endroits?) le culte d'un chef
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Non, y a pas de chef, y a pas de culte (des poils occultes peut-être) Il est bien possible que mes dialogues avec juliette n'intéressent que nous deux en fait, mais bon, si ça te va pas, tu zappes, il y en a d'autres des humeurs non ?
Pour Jésus, je te renvois au texte onirique "Lambert", j'ai beau le provoquer, y répond pas c't'enfoiré
_______________________________________________
Juliette a écrit:
Monsieur l'agent secret, c'est le Jésus sur le dos de ta boîte de Chocapic qui a dit ça?
_______________________________________________
Aneko_Ketsuki a écrit:
Non, lui il dit "C'est fort en chocolat !"
_______________________________________________
EnnioNB a écrit:
Ah la en effet



AJOUTER UN COMMENTAIRE
Votre message sera modéré avant sa mise en ligne

PSEUDO



Recopier les chiffres figurants ci dessus:

Smileys
VERS LE HAUT DE LA PAGE


Tri sélectif
Tri alphabétique
Tri par notoriété
- Afficher tout

- Épinal, on est mal
- Ah dis peu...
- La mort du petit cheval
- Champêtre
- Vert botten
- Pôle Nord
- Contine
- Poème d'amour
- Innocence
- Gnafron 1°
- Le gourou
- La fête de la musique
- Bluette de zanzibar
- Confesse
- Bon vent !
- Le sale air de la peur
- Mi-ami vice
- Juliette
- Le pigeon
- Bourreau des coeurs, bourin des culs
- Cyrano
- Mammaire
- Zeste de Citron
- Dans son lit
- Obnubilé
- Cantique des canthus
- Prunelle
- entropie
- Lucy...dité
- La poésie c'est chiant
- La création d’Eve
- Obsession
- Jupette
- Ostensible !
- Sylvestre
- Bignole
- Épluchures
- L'érudit bonobo
- Vladimir
- Seul
- La farce du dindon
- Le bigorneaudier
- La pêche aux moules
- Thon triste
- Glass blues
- Boufioles
- Epique
- Râteau
- Pluie
- Pub banque

VERS LE HAUT DE LA PAGE


article lu 6557 fois.