Merci de votre visite. Ici, tout est gratuit, vu qu'il n'y a rien à vendre.

VERS LE BAS DE LA PAGE
M
I
R
L
I
T
O
N

Gnafron 1°



C'est au salon de l'agriculture
Qu'un nain parcourant les allées
Et serrant les mains à vive allure
S'est tout à coup trouvé coincé

Un homme à la normale stature
Attendant à un stand de boudin
Faisait preuve de désinvolture
En bloquait le passage du nain

Gare au Naniiiiiisme !

Le nain lui tendit sans vergogne
Sa patte comme on jette un gant
L'autre louchant alors sur sa pogne
Ne fit pas un pas en avant

Cette main venant de toucher
Quelques centaines de pékins
Dont certains sûrement mal torchés
Ça paraissait plutôt malsain

Gare au Naniiiiiisme !

Halte le nain ne me touche pas
Si tu me touches tu vas m'salir
Mais le gnafron n'apprécia pas
Qu'ainsi on puisse l'accueillir

Ce nain était du genre vulgaire
Un roquet plutôt cabochard
Lui répondit dans cette affaire
Alors casse-toi, connard…

Gare au Naniiiiiisme !


PRECEDENT - SUIVANT



_______________________________________________
charlesattend a écrit:
il s'est trompé, il a cru que c'était un boeuf qui lui parlait, alors il a répondu " casse toi, coRnard"..

ouais....j'y crois pas non plus !
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Qui parle au boeuf parle à l'oeuf...
_______________________________________________
Voltaire a écrit:
Gna-gna f'ront, f'ront, f'ront,
les petites talonnettes

_______________________________________________
patpatrack a écrit:
Bien vu ! Notre Georges aurait pu l'écrire
_______________________________________________
carabossa a écrit:
Bravo ! du pur Brassens



AJOUTER UN COMMENTAIRE
Votre message sera modéré avant sa mise en ligne

PSEUDO



Recopier les chiffres figurants ci dessus:

Smileys
VERS LE HAUT DE LA PAGE


Tri sélectif
Tri alphabétique
Tri par notoriété
- Afficher tout

- Épinal, on est mal
- Ah dis peu...
- La mort du petit cheval
- Champêtre
- Vert botten
- Pôle Nord
- Contine
- Poème d'amour
- Innocence
- Gnafron 1°
- Le gourou
- La fête de la musique
- Bluette de zanzibar
- Confesse
- Bon vent !
- Le sale air de la peur
- Mi-ami vice
- Juliette
- Le pigeon
- Bourreau des coeurs, bourin des culs
- Cyrano
- Mammaire
- Zeste de Citron
- Dans son lit
- Obnubilé
- Cantique des canthus
- Prunelle
- entropie
- Lucy...dité
- La poésie c'est chiant
- La création d’Eve
- Obsession
- Jupette
- Ostensible !
- Sylvestre
- Bignole
- Épluchures
- L'érudit bonobo
- Vladimir
- Seul
- La farce du dindon
- Le bigorneaudier
- La pêche aux moules
- Thon triste
- Glass blues
- Boufioles
- Epique
- Râteau
- Pluie
- Pub banque

VERS LE HAUT DE LA PAGE


article lu 3779 fois.