Merci de votre visite. Ici, tout est gratuit, vu qu'il n'y a rien à vendre.

VERS LE BAS DE LA PAGE
M
A
R
C
E
L

DES INSULTES ET DE LEUR BON USAGE
Qu'est-ce qu'une insulte, mes frères ?

Doit-on être vulgaire et/ou grossier quand nous insultons quelqu'un ?

Je tiens à vous signaler que le mot "vulgaire" vient de la locution latine "vulgus pecum" qui signifie à peu de choses près "trou du cul moyen", c'est à dire vous et moi. Mais surtout vous.

Une autre petite parenthèse, un grossier personnage est une personne qui dit des gros mots (ou même un seul). CQFD. Et je ne me suis pas foulé.

Pour les définitions précises consulter les petit Robert (ça va pas faire plaisir au bonze lui qui aime les fortes poitrines)et petit Larousse (et lui qui aime les blondes). Merci pour eux.

Le but de ce petit texte qui, je l'espère, deviendra grand, est de mettre en lumière les significations et les implications de chaque insulte et surtout de vous en mettre plein la vue (et non plein le cul, comme me le souffle un ami homosexuel).

Ca y est, ça commence!

C'est parti.



Par quoi allons nous commencer ?

Je vous propose :

LES SALOPES ET LES PUTES

Les salopes et les putes se ressemblent mais diffèrent par un certains nombres de point précis.

On peut dire que la pute est moins conne que la salope car, elle, elle fait payer le cochon de mâle. Ca se défend. Sauf que la salope, elle, elle choisit ses partenaires (mâle ou femelle - mais là on a affaire avec une gouine ou une bisexuelle - y'en a qui aime.)

Si je peux me permettre une digression et une opinion personnelle (oui, oui, les deux en même temps), je dirais que la salope est une femme qui aime les hommes (un équivalent du gros con de Casanova, si vous préférez, et je dis ça parce que je ne suis pas un Dom Juan), tandis que la pute aime le fric (certains me diront que toutes les femmes aiment le fric, mais ce ne sont que d'horribles machos). La pute peut aimer les hommes mais ça dépend. Dans le cas où elles ne les aime pas ça doit être un vrai calvaire de se faire sauter par des routiers qui il faut bien l'avouer ne sont pas le summum de la finesse. Les deux offrent un service social (non remboursé par la sécu faut-il le rappeler) qui permet aux hommes de sentir mâle, car ils ne sont hommes que par rapport aux femmes - putain, ça c'est de la phrase.

Arretons nous un peu sur la salope (pas de mauvais esprit s'il vous plait!)qui est un cas d'étude.

Dans la locution "Ah, la salope!" ou l'interjection "salope!" tout court, nous ressentons la frustration du mâle qui n'arrive pas à tirer son coup et du même coup à se vider les couilles. Car rappelons le les hommes appliquent quasi constamment un principe très connu en physique sous le nom de vases communicants, quand il a les couilles pleines il a le cerveau vide et vice versa (mais c'est un horrible cliché!)

L'interprétation que l'on peut donner des expressions ci- dessus (cherchez bien) est à peu près quelquechose dans le style "celle là, y'a que le train qui lui est pas passer d'ssus." et généralement l'auteur de cette métaphore était dans le train.

Quand à la pute ou putain ou prostituée, qui je le rappelle échange des prestations sexuelles (certain(e)s diront vendent leur corps -le louent plus exactement-)contre argent sonnant et trébuchant.

Mais quel rapport avec l'interjection "putain!" ou "putain de bordel" ou "putain de bordel de merde".

On peut rapprocher le "putain!" de "enfant de putain" plus communément utilisé sous la forme "fils de pute" qui n'est guère élogieux pour la personne qui le reçoit dans la gueule et qui en fait le traite de batard, car dans les cas réels d'enfants de prostitués, on doute généralement de l'identité du père (quoiqu'aujourd'hui avec les tests ADN) ce qui est assez génant dans une société patriarcale etles prostituées bien que très prisées ou du moins très connues, elles sont socialement peu reconnues, ne parlons pas alors de l'enfant à qui l'on demande "elle fait quoi, ta mère?", encore faut-il qu'il le sache.

Je vais m'arrêter là, sous réserve d'approfondissements ultérieurs (c'est pas parce qu'on parle de cul, qu'il faut faire du mauvais esprit.)

Mais je peux vous annoncez, si le bonze le permet, une approche des insultes tels que "PD" ou "enculé", "con" et "ordure".

Si vous avez des suggestions n'hésitez pas à me faire part de vos insultes. Evitez le québecois car je n'y connait pas grand chose,mais je peux sortir des conneries, si ce n'est déjà fait.

Merci.

Bonsoir.

SUIVANT



_______________________________________________
Débobo à écrit:
Cool ! J'adore ce site !
_______________________________________________
TaMpaX- à écrit:
Tu m'a l'air bien au courant sur la finesse des routiers c'est du vécu ?
_______________________________________________
Marcel à écrit:
Personellement, je ne le suis pas - routier - c'est juste un cliché utilisé à dessein, car j'en connais - au moins un - qui est épais -enfin, pas trop fin, quoi - mais pas lourd...
Est-ce que cette phrase veux dire quelquechose ?

Ps: Joli pseudo, c'est du vécu ?
_______________________________________________
toto a écrit:
quelle infamie.
_______________________________________________
maussade a écrit:
original
_______________________________________________
pepejul a écrit:
Joli texte... Quel pourrait être le fondement de l'expression Marseillaise "Mon vié !" (le vié étant l'appelation provençale du pénis)... prononcée pour exprimer la déception légèrement teintée de colère ou un agacement profond...

qu'y a-t-il derrière ce juron ? (à part les couilles me direz-vous)
_______________________________________________
kelkun a écrit:
je préfère t me faire une salope qu'une pute.ca dure plus longtemps avant la claque dans la gueule et pis qu'elle se casse
_______________________________________________
Cornegidouille a écrit:
@ Pepejul , quelques phtirius pubis peut être ?
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
De toutes façons, toutes des salopes (sauf ma mère)
Et peut être mes grand mères aussi...

_______________________________________________
Cornegidouille a écrit:
Et ta sœur
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
non, ma soeur aussi...



AJOUTER UN COMMENTAIRE
Votre message sera modéré avant sa mise en ligne

PSEUDO



Recopier les chiffres figurants ci dessus:

Smileys
VERS LE HAUT DE LA PAGE


Tri sélectif
Tri alphabétique
Tri par notoriété
- Afficher tout

- Le psycho-test de Marcel
- RAD RAF RAS
- Big Sister a décidément de très beaux yeux.
- En attendant ducon
- La bataille de la cuvette des chiottes
- LES CHRONIQUES DE LA GUERRE DES SEXES
- Entendons nous bien !
- Conte de fée champêtre de printemps
- Pot pourri de pensées senteur orchidée
- De la pelouse dans le désert
- Tranche de vie
- Les aventures de Cro-Magnon et Crocs-Mignonnes
- Marcel pète les plombs et allume la lumière
- Marcel part en couille et reviens en stop ...
- En avant la zizique !!!
- Le punk-pèlerin
- Le cocotier de Grand Bassam, le Cube Maggi, ma petite salope en sucre, le con et le couillon
- Marcel et ses insultes - le retour I'LL BE BACK (dixit terminator)
- DES INSULTES ET DE LEUR BON USAGE

VERS LE HAUT DE LA PAGE


article lu 11315 fois.