Humour et dérision à tous les étages. Maison fondée au siècle dernier.

VERS LE BAS DE LA PAGE
M
A
R
C
E
L

La bataille de la cuvette des chiottes
Les chroniques de la guerre des sexes
Volume 2 : la bataille de la cuvette des chiottes

Street’s like a jungle
So call the police
Following the herd
Down to greece - on holiday
Love in the nineties
Is paranoid
On sunny beaches
Take your chances - looking for

Girls who are boys
Who like boys to be girls
Who do boys like they’re girls
Who do girls like they’re boys
Always should be someone you really love
Blur - Girls & Boys



Oh baby
Swing & shout
Oh baby doo
blush hush
Oh baby
I wanna sweets & girls
I do what you do
To to to all those girls

Yeah all the boys & girls
when i'd like today
Boy think a happy way
And the girl say yeah
Charlie makes the cook - boys & girls
(Traduction personnelle à l'oreille).

Je me réveille un matin... Enfin un matin à 14h, avec ma donzelle à mes cotés. 14h c'est bien pour se réveiller, y'a Derrick à la télé, c'est pas trop violent pour sortir du coltar. Derrick, la série allemande en marron et vert qui nous fait comprendre que désormais dans l'europe du marché commun ce sont les allemands qui feront la police. La série qui aide au réveil des jeunes glandeurs perdus et qui aide à la sieste des vieux. La série qui renforce le lien social. Voila une série qu'elle est bien.

Je me réveille donc avec Derrick à la télé et ma donzelle à mes cotés (qui aimè-je le plus ? Drole de question ?) et je me dis que je vais aller pisser (en fait je me le dis pas, je le fait, mais c'est pour la progression dramatique - en plus j'ai l'impression que le coup du réveil où je vais pisser, je l'ai déjà écrit quelque part, m'enfin c'est pas grave, moi aussi je recycle, je suis écolo, quoi.)

Je rentre dans les chiottes et je sors l'ustensile adéquat pour me soulager la vessie (la bite c'est un peu le couteau suisse de la vie, on s'en sert pour beaucoup de choses - oui, ma bite et mon couteau aussi - ma bite est mon couteau ? NoteDeCeluiQuiN'écouteQueDistraitementEnAttendantLeRetourDesPubs)
J'ai les yeux collés, le reste aussi, ben oui on s'est aimé la veille. (Putain, ça va pas vite, c'est bien né sous le signe de Derrick ce texte - NoteDeCeluiQuiEstPresséEtQuiVaPasTarderàSeMangerUnMur).

Je reviens dans l'endroit qui nous sert de nid d'amour, de lieu d'accueil pour Morphée et ses bras (depuis que je sais que c'est un mec, je dors mal), ma belle avec les yeux collés et le caleçon qui lui rentre dans les fesses et ailleurs un peu aussi, ça pourrait être craquant mais, là, non, dors toujours. Je lui dépose un baiser sur le front sur lequel ses cheveux en bataille collent (ben ouais fait chaud) et bingo un cheveux sur la langue.

Je me débat avec les poils de ma belle et ma langue en regardant Derrick arréter les malfrats avec la vitesse de l'éclair (ouais d'accord, c'est pas Flash non plus ou alors en mode image par image).
Elle se décide à lacher la grappe à cet enculé de Morphée avec qui elle me trompe toute les nuits. Elle aussi doit soulager sa vessie mais sans le couteau suisse adéquat. Je pourrais lui proposer de lui préter le mien, mais là ça tournerait au fantasme un peu sale, enfin à mon gout.

De loin, je l'entends gueuler, elle couvre la voix de Derrick et de Klein qui annonce au malfaiteur (toujours de bonne famille pour éviter les clichés) qu'ils sont en état d'arrestation et qu'ils peuvent garder le silence et tout (même si ces us et coutumes policiers sont ceux d'outre Atlantique chez nos cousins les ricains avec l'oncle d'Amérique pas loin (et l'oncle Tom aussi toute la famille quoi).

Je délaisse la trépidante vie de Derrick pour m'interesser à celle de ma belle et moi, qui ne va pas tarder à passer le compte tour dans le rouge (grave accélération du palpitant, pied au plancher de l'engueulade, ça va chauffer grave et pas dans les caleçons).

-Tu fais chier !!
-Bonjour à toi aussi, chérie...
-T'es crade !!
-Oui, la journée va être belle, ma douce...
-Tu pourrais éviter de pisser à coté, c'est moi qui nettoie!!
-...
-Et puis quand tu pisses, relève la lunette des chiottes !!
-Je porte pas de lunettes, j'ai des lentilles...
-...
-En parlant de lentilles, j'ai envie de...

Ce que je fis et qui rajouta du gaz sur le feu...
Elle explosa quand je lui dit :
-Fait plus de lentilles le soir l'été chérie, ça me fait péter sous les draps, je veux bien que ça réchauffe l'atmosphère l'hiver, mais l'été non, c'est pas bon...

Elle essaya de me gifler.
-Essaye pas de détourner la conversation.

Et la dispute continua jusqu'à ce qu'on en eut marre et qu'on se réconcilie sur l'oreiller, l'idée venant d'elle car si c'eut été moi qui l'eut proposé je m'eus fait traiter de phallocrate (tentative vaine de plus que parfait du subjonctif avec les fautes adéquates, que Bernard pivot ne vienne pas me faire la leçon, j'en ai rien à foutre.)

Avoiding all work
Cos there’s none available
Like battery thinkers
Count your thoughts - on one two three four five fingers
Nothing is wasted
Only reproduced
You get nasty blisters
Du bist sehr schön
But we haven’t been introduced.
Blur - Boys & Girls

Le matin suivant rebelote, je pissais à coté des chiottes, mais j'avais précautionneusement pris la peine (quoi qu'il m'en coute, imaginez le héros, au mépris de tous les dangers) de relever la lunette, la cuvette.

Je repars alors vers mon amour platonique et teutonnique avec Derrick en attendant qu'elle lache une nouvelle fois la bite de Morphée qui commence grave à me les casser cet enculé, un de ces quatre je vais lui rentrer dans le tas à ce faiseur de cocu (à rajouter à ma liste de gens à qui je dois casser la gueule et que je ne fait jamais - question taille ça fait la constitution européenne au bas mot).

Elle se lève, toujours aussi belle avec son caleçon collé, ses cheveux en bataille collés à son visage et ses miches qui sortent du débardeur. Elle a la mauvaise idées de les rentrer, ce qui met fin à mes fantasmes matinaux. En plus elle m'a taxé mon débardeur rouge avec un dragon noir dessus et mon caleçon avec des éléphants dessus. Elle l'aime bien parce que la première fois que nous avons fait l'amour j'avais sortis les poches du caleçon et lui avait demander : et elle est où la trompe ? Elle devait connaitre l'emplacement parce qu'elle la trouvait presque tout de suite et... Vous voulez un dessin ?

Je me retourne vers Derrick, un gros plan sur un téléphone, et la voix de stentor de Derrick (chevalier teutonnique des temps moderne et donc quichotte germain). Et je l'entends brailler (pas derrick, ma grosse, qui commence à me les gonfler)...

-Qu'est-ce qu'il y a ? Pensais-je en mon for intérieur (un for un peu faible parfois).

Et la litanie sur le fait que j'ai pisser à coté des chiottes (grafiti dans les chiottes publiques prés de chez moi, chiez dur, chiez mou mais chiez dans le trou). Et que j'ai pas rabaisser la cuvette pour que son auguste postèrieur puisse se poser sans encombre.
-Et dis donc ma chérie t'as des mains, je le sais hier tu les as utilisé affectueusement sur mon couteau suisse, alors t'as qu'à la baisser toi même la cuvette.
Et c'était reparti pour une engueulade.

La cuvette des chiottes une-troisième.
Ce matin là j'étais enervé.
Elle brailla aussi.
Normal j'avais arraché la cuvette.
Elle devais s'assoir sur la faïence.
Et même mettre du papier parce que j'avais encore pissé à coté.
Du coup elle s'est barré en me traitant d'enculé.
Vous y comprenez quelquechose vous ?

Girls who are boys
Who like boys to be girls
Who do boys like they’re girls
Who do girls like they’re boys
Always should be someone you really love

Pondu en l'an de grace 2005 sans correcteur orthographique
Allégé en 2006 grâce à un régime sans prise de tête.

PRECEDENT - SUIVANT



_______________________________________________
Marcel à écrit:
Ben dites donc, je relis et je vois que c'est un texte poisseux, ça colle partout...
Un peu comme un bonbon au soleil qui colle au papier
_______________________________________________
Marcel a écrit:
Appel à la ligne chaude du bonze s'il est dans le coin...
Tentative d'insertion d'image foirée...
Y'a un moyen ou j'éradique l'idée ?
Merci d'avance
Roger
A vous
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
moi, derrick, ça me fait chier : y a plus a reflechir pour la lunette des chiottes à ce moment ...
Derrick, le seul polar où ils mettent le clignotant et s'arretent aux feux rouges lors des poursuites en voitures
_______________________________________________
Kelkun a écrit:
Tout ce bordel juste pour un cuvette de chiottes.Bravo!



AJOUTER UN COMMENTAIRE
Votre message sera modéré avant sa mise en ligne

PSEUDO



Recopier les chiffres figurants ci dessus:

Smileys
VERS LE HAUT DE LA PAGE


Tri sélectif
Tri alphabétique
Tri par notoriété
- Afficher tout

- Le psycho-test de Marcel
- RAD RAF RAS
- Big Sister a décidément de très beaux yeux.
- En attendant ducon
- La bataille de la cuvette des chiottes
- LES CHRONIQUES DE LA GUERRE DES SEXES
- Entendons nous bien !
- Conte de fée champêtre de printemps
- Pot pourri de pensées senteur orchidée
- De la pelouse dans le désert
- Tranche de vie
- Les aventures de Cro-Magnon et Crocs-Mignonnes
- Marcel pète les plombs et allume la lumière
- Marcel part en couille et reviens en stop ...
- En avant la zizique !!!
- Le punk-pèlerin
- Le cocotier de Grand Bassam, le Cube Maggi, ma petite salope en sucre, le con et le couillon
- Marcel et ses insultes - le retour I'LL BE BACK (dixit terminator)
- DES INSULTES ET DE LEUR BON USAGE

VERS LE HAUT DE LA PAGE


article lu 8478 fois.