Humour et dérision à tous les étages. Maison fondée au siècle dernier.

VERS LE BAS DE LA PAGE
Luna



PRECEDENT - SUIVANT





_______________________________________________
M._NIAN a écrit:
Mmmm Appétissant le chat...
_______________________________________________
KIM IL JONG II a écrit:
et tlè gouteuse..bocoup coréens apprecier chats et bébé congelés/
_______________________________________________
pipelette a écrit:
Formidable, ce a deux trous dans la peau exactement à l'endroit des yeux!...
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Ouaip Parait que quand on les remonte à l'envers, ils ont de la merde dans les yeux...
_______________________________________________
cornofulgur a écrit:
On distingue mal les lêvres,
mais d'instinct, je dirais que c'est une chatte.
_______________________________________________
creole a écrit:
Ouh là là une chatte égarée! Appelez les pompiers, le 911 quelqu'un, VITE
T'as mal lu sur le site, ça parle de chattes certes mais les comme toi finissent toutes chez Nian en pâté même pas royal
_______________________________________________
Voltaire a écrit:
Trop tard.. miam!
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
bon, avec vos histoires de bouffer des chattes, vous avez enervé Charlotte
_______________________________________________
creole a écrit:
Aie aie aie
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Ben dis lui de retrouver son password, ça va la calmer...
_______________________________________________
Voltaire a écrit:
T'as pas une idée, pour la calmer, un lundi soir?..(des fois qu'elle retrouve pas son password)
_______________________________________________
mandragore a écrit:
Eh, tout le monde se calme : ce n'est pas comestible...
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
tous les chats sont comestibles
_______________________________________________
Musemute a écrit:
D’après Charles Baudelaire :

« Viens, mon beau chat, sur mon cœur amoureux,
Retiens les griffes de ta patte,
Et laisse-moi contempler tes beaux yeux
Mêlés d’or, de métal et d’agate. »

Tout se transforme :

Viens mon beau sphinx dans mon estomac creux
Sur l’assiette de mes agapes
Et laisse-moi savourer, délicieux,
Tes râbles, tes filets et tes pattes.



Votre message sera modéré avant sa mise en ligne

PSEUDO



Recopier les chiffres figurants ci dessus:
Smileys


Galerie
Tri par notoriété
- Afficher tout

- Butinerie...
- Cheveux d'ange...
- Qui s'y frotte, si pique...
- Croix en moi...
- Mort de rire...
- combien sont ces six saucissons ci ?
- Touch me Baby...
- Lune de Miel
- La fontaine Stravinsky : les lèvres
- Saint-Malo
- Erection
- Les gendarmes
- Qu'est ce que c'est ?
- The sky is burning...
- Mickey rose
- Luna
- Le Kerry - Mai 2008

VERS LE HAUT DE LA PAGE


Photo vue 4718 fois.



VERS LE HAUT DE LA PAGE