Non, vous ne rêvez pas, ce site n'a pas la moindre trace de pub. La pub n'est pas une fatalité, juste un choix.

VERS LE BAS DE LA PAGE
K
I
K
O
O
L

INCOMPRÉHENSION
C'est comme si je n'existais pas
Pour lui
Il pourrait passer à travers moi
Ca ne lui ferait aucun effet
Moi je ne demande rien
Je ne rends pas les coups

Depuis des mois il me pousse à bout
Je ne comprends pas
Cette haine gratuite est incompréhensible
Alors que je ne demande rien
Je ne rends pas les coups

Il en profite sûrement
Mais impossible de lui parler
Écart froid ou agressivité
Guerre froide ou guerre des tranchées
Il cherche à me tuer
Moi qui ne demande rien
Je ne rends pas les coups.


PRECEDENT - SUIVANT


Pas de commentaire.



AJOUTER UN COMMENTAIRE
Votre message sera modéré avant sa mise en ligne

PSEUDO



Recopier les chiffres figurants ci dessus:

Smileys
VERS LE HAUT DE LA PAGE


Tri sélectif
Tri alphabétique
Tri par notoriété
- Afficher tout

- Sur la plage, sous les galets
- Dernières lueurs
- Rues tranquilles
- Ni chaud ni froid
- Il était une fois un conte de fées moderne
- L'été, c'est chiant.
- Le dernier métro
- Le placard
- Le chat du dimanche
- (ouvrez les guillemets)
- LE GRAND CHEMIN
- RENCONTRE
- PIECES
- TOI
- SDF PHILOSOPHE
- LA PLUME - A Caroline.
- RUPTURE
- RAYON DE SOLEIL
- INCOMPRÉHENSION
- MORT ANNONCÉE
- JOYEUX ANNIVERSAIRE
- MA RUE
- ACROSTICHE
- Le pou aime de l'esthète qu'il tête les essais de poèmes qu'on lui fait

VERS LE HAUT DE LA PAGE


article lu 5480 fois.