хороший бонза из мягкой карамели!!

VERS LE BAS DE LA PAGE
H
U
M
E
U
R

Estella
humeur du 07 février 2004


’arrivais au Tubercule Agile au terme d’une semaine assez éprouvante et je me jetais sur un des sièges du bar comme un navire rentre au port.
Gérard, le patron, semblait en contemplation de sa salle, comme s’il ne la connaissait pas par cœur.

- Holà Tavernier ! A boire !

Il se retourna, m’aperçu et s’approcha de moi avec des airs de conspirateur.

    - Il a une surprise dans la salle. On a le petit chaperon rouge !

Je le regardais pour voir s’il était ivre ou atteint d’un accès de démence précoce. Non apparemment, il avait son air bovino-jovial habituel. Il avait juste une légère lueur de concupiscence dans le fond de ses yeux.

    - Tu t’es roulé un pétard dans un conte de Perrault ou tu t'es fait une ligne de Blanche-Neige ?
    - Non, non, y a la fille de la pub Chanel, tu sais la blonde craquante ? Elle est là, dans mon bistro !


Je jetais un œil vers la salle. Effectivement, il n’y avait pas de doute. C’était bien elle. Comment s’appelait-elle déjà ? Estella ? Oui c’était ça Estella Warren. Elle était assise sur une des banquettes douteuses du Tubercule et attendait sagement.

    - Bon et alors ? Tu vas aller lui demander un autographe et l’emmerder alors qu’elle est venue prendre un verre ?
    - J’ose pas aller lui parler, me répondit-il, j’ai même pas osé lui demander ce qu’elle voulait boire.
    - Ah bah bravo pour le service !


Je me levais et me dirigeais vers la demoiselle. Même si elle était aisément reconnaissable, elle était tout de même nettement moins belle que sur ses photos.

    - Mademoiselle, vous désirez ?
    - Un coca-light s’il vous plait
me dit-elle avec un accent charmant.

J’allais lui chercher son verre et sa boisson à bulles allégée et lui posais sur la table pas très nette, entre deux auréoles de café séché.

    - C’est le patron qui vous l’offre, mademoiselle.

Elle leva les yeux vers moi et me fit un sourire craquant. Je lui montrais du pouce Gérard qui avait les yeux qui lui sortaient de la tête, il n’allait pas tarder à baver sur son comptoir.
Elle sourit de plus belle devant le spectacle de ce cachalot aux yeux exorbités échoué sur le zinc

    - Merci bowcoup ! Lui dit-elle en levant son verre.

Gérard essaya de bafouiller un compliment qui refusa obstinément de sortir de ses lèvres. Je retournais me percher sur mon tabouret de bar.

    - Alors là, je te comprends pas me chuchota-t-il, toi qui adore les blondes, pour une fois qu’il y a un top model dans mon bistro, ça te fait ni chaud, ni froid !
    - Ben tu sais, moi ce que j’aime chez les gens, c’est la découverte, celle là, aussi mignonne soit-elle, tu as sa biographie dans toute la presse people et si tu fais une recherche sur Internet, tu la verras à poil sous toutes les coutures, alors question découverte, il n’y a plus grand chose à faire. Maintenant, tu peux toujours te brancher si ça te dit.


Il rougit comme un adolescent et se remis à laver ses verres histoire d’avoir un œil sur la salle. Pour une fois qu'il faisait la vaisselle...


Le bon bonze





PRECEDENT - SUIVANT



_______________________________________________
K. à écrit:
Bin moi, j'la trouve moche.
_______________________________________________
obsede-textuel à écrit:
Anecdote authentique : En 1995, j'ai participé modestement au scénario et à la réalisation d'un court-métrage dans le cadre du festival des Jeunes Reporters sur Paris, avec ma copine de l'époque qui depuis est devenue photographe de mode. On a croisé Jane Birkin dans un bar près du Châtelet pendant le tournage. Elle a accepté gracieusement de faire une petite scène improvisée de moins d'une minute. Super sympa. Je ne sais pas si c’est grâce à cette « apparition », mais on a tout de même décroché le prix spécial de la Vidéothèque de Paris et le deuxième prix du concours (titre du court-métrage : "Le Pari(s) des frères Lumière" pour les incrédules qui voudraient vérifier.).
Bref, tout ça pour introduire (oh, oui !) le fait que les stars sont parfois abordables et très coopératives... Je ne sais pas pour Estella, mais :

- même si on sait beaucoup de choses sur elle,
- même si je préfère habituellement les brunes (point qui me différencie du Maître des Lieux),
- même si je suis marié,
- même si j'imagine qu'elle est sûrement moins jolie dans la vraie vie,

je pense qu'elle mérite certainement d'être connue (en un ou deux mots ?) et elle me semble vraiment très mignonne. Estella, si je me fâche avec mon épouse, tu pourras ramener ta bobinette et je saurais quoi faire avec ma chevillette et mon petit pot de beurre, cherra !

Régis R.
(obsédé textuel qui fait son grand-méchant loup croisé avec l’un des trois petits s !)

_______________________________________________
Gloria à écrit:
Jules aussi il la trouve moche, par contre moi, j'ai déjà vu Audrey Tautou.
Ben elle est pas si belle que ça non plus, en fait...
_______________________________________________
obsede-textuel à écrit:
M'est avis que le Jules il est hypocrite et je suis sûr que même si je l'ai traité de boite de conserve sur pattes, il ne resterait pas de bois (ah ! ah !) devant la belle...

Quand à Audrey Tautou, j'ai déjà dit qu'en Amélie Poulain, elle méritait de se faire onguler, et en ce cas, c'est rare qu'on regarde trop la tronche. C'est vrai, tu regardes la tête du poulain que tu montes, toi ?
_______________________________________________
obsede-textuel à écrit:
"Quant à...", comme la théorie (recette pas pratique, comme l'a rappelé le Bon Bonze en dico), pas comme le mauvais Dupond !
_______________________________________________
Gloria à écrit:
L'est pas hypocrite, il est exigeant! Pis il adore Naomi Campbell, la fille de Smallville, ou l'autre qui chante "survivor",pis plein d'autre encore...
Mais il m'a choisi moi, donc j'imagine que (l'oréal) je les vaux bien...
Enfin quoi, j'ai le droit de garder mes illusions...
Et puis bon, la Poulain, elle est pas si farouche dans Vénus Beauté...
_______________________________________________
Gloria à écrit:
Mais c'est vrai qu'elle a une bouche évocatrice, l'Estella.
_______________________________________________
JOHN LUCAS à écrit:
J'ai rencontré Estella à Los- On me croit ou pas, je m'en fous- Disons tout de suite qu'elle est magique. C'est la femme avec Laetitia Casta qui m'a fait la plus grande impression; EXTRAORDINAIRE IMPRESSION. J'écris un scénar pour elle, seulement pour elle. Souvent, il existe des moments divins.
_______________________________________________
bonbonze à écrit:
Oh ! ben c'est pas la peine d'aller si loin, elle traîne du coté de la Bastille parfois...
_______________________________________________
JOHN LUCAS à écrit:
Bon, c'est décidé, je me marie avec elle.
_______________________________________________
bonbonze à écrit:
Ce doit être un bon parti, mais je suppose qu'elle est déjà en main. Ce qui n'empêche rien, mais complique un petit peu...
_______________________________________________
JOHN LUCAS à écrit:
On achète bien les chevaux.
_______________________________________________
dictionaric à écrit:
Evidemment auusitôt qu'on parle de gonzesse tout le monde se jette pour faire son commentaire. Eh bien pourquoi pas moi ? Je ne connaissais pas le nom du Petit Chaperon Rouge mais je trouve la pub plutôt bien foutue. Pour ce qui est de Estella Warren, j'ai vérifié sur Google/Images et je constate que sur certaine photo la fille est plutôt belle et sur d'autre ça ne le fait pas. Moralité : le job du photographe est ment important. Globalement c'est sa bouche plutôt genre petite fille naïve qui ne me convient pas. C'est mon côté antipédophile qui ressort sans doute. Une femme mûre et expérimentée dans tous les sens du terme voilà ce qui me branche. C'est vrai que ça serre pas autant qu'une cht'ite vierge au niveau de la ceinture mais ça sert beaucoup plus au niveau cérébral. Vivent les vieilles et gloire à ma grand-mère !
_______________________________________________
kwet à écrit:
bah je viens d'aller faire un tour sur le site officiel d'Estella Warren .. euh .... c'est du beau retravaillé ! le pire c'est que naturellement de corps elle est superbe mais quelle tête .... ark .... pas jolie du tout du tout. Et encore pire lorsqu'elle est maquillée léger. je comprend que le loup s'arrête au milieu de la salle dans la pub : il a du penser " avec la bouche qu'elle a, c'est elle qui va me bouffer .... "



AJOUTER UN COMMENTAIRE
Votre message sera modéré avant sa mise en ligne

PSEUDO



Recopier les chiffres figurants ci dessus:

Smileys
VERS LE HAUT DE LA PAGE





Tri sélectif
Tri alphabétique
Tri par notoriété
- Afficher tout

- Cathare de mes deux.
- Question pour un crouton
- Les cultureux
- Le chant du cosmos
- Harry Tuttle ??
- Appauvrissement
- Argumentaire dirigé
- Humeur ?
- Critiques ?
- L'amour est dans le blé.
- L'incroyable secret
- Le changement c'est "Dans ton cul".
- Concert (moi pas si fort)
- Les publicitaires sont des cons
- Les morts-vivants
- Panseurs mondains
- Radars
- Ça se complique
- Wild world
- Neige artificielle (Mon mari !)
- Révolution mon cul !
- Miossec, un concert de merde.
- Aqme.
- Halal ?
- Érections régionales
- Le cirque
- Racolage téléphonique
- 2012 ! On ferme.
- Le syndrome de la blouse blanche.
- Halleluya !
- A ma sauce
- Élections, piège à cons.
- Politiquement correct de mes couilles.
- Copains d'avant, disparition mystérieuse
- Genèse interactive
- Désillusion
- Transport hors du commun
- La machine à baffes
- Jeu d'argumentation
- Les architectes sont des cons
- La justice de mon pays
- Le poulet aux probiotiques
- Hacking
- Crétinisme et Internet
- Saute au paf !
- A la claire fontaine...
- Libération !
- Welcome
- PPDA: Casse toi pauvre con !
- La malédiction des six gales

VERS LE HAUT DE LA PAGE


article lu 8464 fois.