Merci de votre visite. Ici, tout est gratuit, vu qu'il n'y a rien à vendre.

VERS LE BAS DE LA PAGE
H
U
M
E
U
R

La dérive du lampion.
humeur du 26 décembre 2003

e web est démocratique en diable, dans le temps pour publier un truc que le public aurait lu (ou pas) il fallait passer par des comités de lectures, un éditeur, des correcteurs, bref pleins de gens qui pouvaient à tout moment te dire "Excuses moi l'écrivain, mais là tu déconnes !".

Avec Internet, plus besoin, n'importe qui écrit n'importe quoi, personne vérifie rien, bref c'est un gros bordel. Et encore vous n'avez rien vu, ce n'est que le début.
J'ai trouvé une dérive intéressante avec un proverbe de Confucius (Philosophe chinois VI-V siècles avant le petit Jésus.)

Aparté:
Confucius n'est pas son vrai nom, son vrai nom c'est "K'ong-fou-tseu" qui signifie «Tête de Kong» Euh... non c’est pas ça «Vénéré maître K'ong ». Ce sont les missionnaires du XVIIIéme siècle qui l'appelèrent Confucius.
Fin de l'Aparté

Le proverbe en question, plein de sagesse est le suivant:
« La lumière de l'expérience est comme une lanterne que l'on porte dans le dos, elle n'éclaire que le chemin parcouru.»
Enfin c'est ainsi que je le connaissais.

Or si vous faites une recherche sur Internet, ça se gâte.
On trouve de tout
Depuis « L'expérience est une lanterne qui éclaire le passé et le présent.» Ce qui ne veut pas dire la même chose, jusqu'à « L'expérience est une bougie qui n'éclaire que celui qui la porte.» qui signifie encore autre chose. J’en ai trouvé une dizaine de versions différentes.

Bref ça dérive à toute vitesse, chacun recopiant approximativement ce qu'il a compris ou cru comprendre.
Et d'ici un an ou deux, je ne désespère pas découvrir ce même proverbe sous la forme :
« L'expérience est un lampion qui te brûle le cul si tu t'assoies dessus.»
Maître K'ong doit faire les pieds au mur dans sa tombe.

Le bon bonze


PRECEDENT - SUIVANT



_______________________________________________
Red Naja à écrit:
Intéressant!
_______________________________________________
zonzon à écrit:
Ya pire, ya aussi les continents qui dérivent, quand l'atlantique ne seras plus qu'un mince ruisseau le Queen Mary 2 va déposer son bilan et les castors envahiront le bois de Boulogne pire encore,toute la famille de Céline Dion va rappliquer et mettre a sac le 14 ème arrondissement, s'qui a de bien, zonzon va pouvoir se rendre au Tubercule Agile en moto-neige ...
Z'avez raison bonze , c'est n'importe quoi ce que j'écrit là
_______________________________________________
obsede-textuel à écrit:
Décidément, Monsieur Zonzon, les castors semblent être une véritable obsession ! Moi, je me suis toujours demandé comment ils pouvaient avoir une queue plate comme ça ? C'est vrai quoi, elles ont pourtant des longues dents les castorettes, nom d'une pipe !
_______________________________________________
lou à écrit:
génial, la connerie enfin montrée du doigt et démystifiée , c'est rafraichissant

_______________________________________________
Antoine à écrit:
Raisonnement amusant, mais qui n'a que l'apparence du vrai. De telles disparités dans la citation ne proviennent pas de sa circulation sur le net, mais de la difficulté à traduire la langue de Confucius. La déperdition de sens est inhérente à toute traduction. Pour vérifier votre hypothèse, il faut la mettre en pratique avec une citation dans sa langue d'origine.
_______________________________________________
bonbonze à écrit:
Entre La lumière de l'expérience est comme une lanterne que l'on porte dans le dos, elle n'éclaire que le chemin parcouru. et L'expérience est une lanterne qui éclaire le passé et le présent., il y a, à mon avis, plus qu'un problème de traduction. Le sens n'est plus le même.
Allez donc voir cette page ( clique-ici )sur laquelle il ne s'agit plus de dérive, mais de fabrication de fausse citation. Vous verrez dans les commentaires une histoire d'îles Canaries qui a complètement dérivé (Pas les îles, le sens de la citation).
_______________________________________________
bonbonze à écrit:
Petit florilège de citations glanées su Google:
Les succints:
La lanterne de l'expérience n'éclaire que celui qui la porte.
l'experience est une lanterne qui eclaire la route de notre futur
L'expérience est une lanterne qu'on porte dans le dos
L’expérience est une lanterne qui sert à explorer le passé
L'expérience est une lanterne qui vous éclaire le dos

Les mals renseignés:
L'experience est une lanterne qui n'eclaire que celui qui la porte ( Louis-Ferdinand Celine ).
L'expérience est une lanterne qu'on porte accrochée dans le dos et qui n'éclaire que le chemin parcouru" (Lao Tseu).
je crois que c'est Lao Tseu qui à dit : "L'expérience est une lanterne qui n'éclaire que soi."

Les logiques:
L'expérience est une lanterne qui éclaire dans le dos et fait de l'ombre devant.
On dit que "l'expérience est une lanterne qui éclaire derrière soi"
L'expérience est une lanterne qui éclaire les talons (Confucius).

Les lyriques:
L'experience est une lanterne dans le dos pas assez forte pour eclairer les pieds du suivant.
L’expérience est une lanterne que l’on porte dans le dos, qui éclaire le chemin parcouru, mais qui ne peut éclairer le chemin d’un autre
L'expérience est comme une lanterne que l'on porte sur son dos, qui éclaire le chemin que l'on vient de parcourir, et qui diffuse une lumière douteuse sur notre futur.

_______________________________________________
bonbonze à écrit:
Ouais J'ai retrouvé le petit fils de confucius:
Mais enfin comme dis ma grand mère:"L'expérience est une lanterne qui n'éclaire que celui qui la porte." clique-ici
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
J'ai trouvé celle là aussi : souviens toi que d’après je ne sais quel chinetoque : « l’expérience n’est qu’une lanterne qui n’éclaire jamais que l’endroit où l’on a déjà marché ».
_______________________________________________
cornofulgur a écrit:
v'la 3 pensées à déformer

La solitude de Gilbert Bécaud c'est comme son humour.

J'ai pas dit qu'on avait piqué les cerises !

La phrase intelligente est celle écrite sur l'assiette,
tant qu'on a pas acheté celle-ci.
_______________________________________________
cornofulgur a écrit:

L’expérience est une vessie qu'on fait avec des animaux vivants.

_______________________________________________
joanco a écrit:
D'où vient cette pensée : "L'expérience n'est qu'une lanterne qui éclaire le chemin parcouru la volonté illumine aussi le chemin à parcourir".
_______________________________________________
kaishakunin a écrit:
Confucius a dit :" Qui se couche avec le cul qui gratte, se lève avec le doigt qui pue!
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
C'est surtout Coluche qui a dit ça et encore, on est pas sûr qu'il ne l'ait piqué à un autre...
_______________________________________________
TARATATA a écrit:
L'expérience qui consiste à prendre sa vessie pour une lanterne est dangereuse: ça brûle.
_______________________________________________
Baad a écrit:
OK, mais Saint Pierre DAC a dit "il vaut mieux prendre sa vessie pour une lanterne que son slip pour une tasse à café"

celle là, je l'adore
_______________________________________________
Gaall le sombre a écrit:
si tu y réfléchis bien mon cher bidule(j'ai oublié de lire ton nom sry),t'es-tu demandé si c' étais bien k'ong fou tseu qui as écris cette expression,j'entends par la bien évidement la version qui nous est revenue en même temps que les sus-mentionné(voila ça y est j'ai placé ce mot enfin,28ans que j'attends pfiouuuu)missionnaires.Version qui doit être la même depuis lors(en excluant les fameuses WebDef^^)et qui,peut-être , a elle aussi souffert et de la traduction et de l'écriture,mais enfin ce petit texte improvisé ne s'appuie que sur des suppositions et non par sur une quelconque connaissance de ma part quant au sujet abordé.J'espère n'avoir point offensé qui que ce soit par mes propos



AJOUTER UN COMMENTAIRE
Votre message sera modéré avant sa mise en ligne

PSEUDO



Recopier les chiffres figurants ci dessus:

Smileys
VERS LE HAUT DE LA PAGE





Tri sélectif
Tri alphabétique
Tri par notoriété
- Afficher derniers

- Cathare de mes deux.
- Question pour un crouton
- Les cultureux
- Le chant du cosmos
- Harry Tuttle ??
- Appauvrissement
- Argumentaire dirigé
- Humeur ?
- Critiques ?
- L'amour est dans le blé.
- L'incroyable secret
- Le changement c'est "Dans ton cul".
- Concert (moi pas si fort)
- Les publicitaires sont des cons
- Les morts-vivants
- Panseurs mondains
- Radars
- Ça se complique
- Wild world
- Neige artificielle (Mon mari !)
- Révolution mon cul !
- Miossec, un concert de merde.
- Aqme.
- Halal ?
- Érections régionales
- Le cirque
- Racolage téléphonique
- 2012 ! On ferme.
- Le syndrome de la blouse blanche.
- Halleluya !
- A ma sauce
- Élections, piège à cons.
- Politiquement correct de mes couilles.
- Copains d'avant, disparition mystérieuse
- Genèse interactive
- Désillusion
- Transport hors du commun
- La machine à baffes
- Jeu d'argumentation
- Les architectes sont des cons
- La justice de mon pays
- Le poulet aux probiotiques
- Hacking
- Crétinisme et Internet
- Saute au paf !
- A la claire fontaine...
- Libération !
- Welcome
- PPDA: Casse toi pauvre con !
- La malédiction des six gales
- Le point Gnafron
- On achève bien les pascal Sevran
- La cuisine de Jupiter
- Le marocain
- Le chemin
- RIS de veaux
- A poil, tout le monde à poil.
- L'anticyclone des acerbes.
- Vol au dessus d’un nid de geeks
- hippophagique
- De cinq à sept
- Le Faux con Maltais.
- Rillettes sous les bras.
- Arbeit macht frei
- Brève de comptoir
- On the beach.
- The chief
- Chanteur mort...
- NF Bonbonze
- Au théâtre ce soir.
- Louise nue
- Série Z
- L'ennui
- Indécrottable
- Des questions ?
- TV mobile ?
- Compétences
- Manchots du Net
- Belge et con à la fois
- L'immigration pour les nuls
- La Tourette, nous voici !
- La petite marchande de lunettes
- Obsédé
- Pouvoir et talonnettes
- Une baguette dans le réservoir
- La vengeance du Zodiaque
- Cataplasme
- La petite vendeuse d'enclumes
- TV beaufs
- Divergences
- Dessein animé
- Quelle arnaque ! *
- Le krach de la maison Bonze
- La bielle aux russes
- Paillasse
- Foutebaule
- Banc public
- Retrouvailles
- L'info, c'est beau !
- Graal
- Grosse Fatigue is dead !
- douze
- Injustice
- De passage
- Duplicité
- Dakota
- Addictions
- L'ardoise
- Fi d'elle !
- Gare gamelle !
- Nanitude
- Vulgus pecum
- Jardin public
- Le jour que j'ai mouru
- Le rustre charmant
- Nouilles heure ?
- L'Enfer
- Vieux Kong
- The letter
- Autodérision
- Cornélien
- L'essence de la vie
- P'tit bonheur
- La table
- Yorro !
- Gné ?!
- Fourbe loufiat
- illumination
- La stagiaire
- Avertissement
- Spiderman
- On va tous crever
- Jeu rétroactif
- com... mité
- Légumineux
- Londres 2012
- Tête de Kong
- A l’ombre des baous
- Big sister: Ines
- L’assumoir
- reconstitution du crime
- Pentecôte de porc
- Effets secondaires
- Pisse-froid
- La vie des sectes
- Du pape à Rainier
- Second degré
- le mariage
- Noix rances
- L’amour (avec du poil autour)
- Du cul et des baffes
- Révélation
- Des blogs et des bugs
- Le Tao Zé
- Biture
- Tout fout le camp.
- Paris 2012. Non !
- Ma foi, mon foie.
- Le délateur
- L'apothicaire
- Descente aux enfers
- Casse-noisettes
- Gros Mytho
- Faire parler la poudre
- United world of gros cons
- Suburban life
- L'huître ou le néant
- Un plat qui se mange froid
- Esperluette
- Tags y-a-t-il chez Edouard ?
- Filet de harangue à la morue ad hoc
- La chevauchée de la vache qui rit ! (Nichons addict)
- Tiens voilà du boudin !
- Jungle Queen
- Histoire immorale
- Blonde platine et seins de glace
- Crâne d'oeuf
- Estella
- La dérive du lampion.
- La grande Sophie
- Un petit épicier
- Chasse la blonde ou la roulette russe relationnelle.
- Le Rétin des Croûtes *.
- NOOS sommes en dérangement.
- Les voisins d'en face.
- Les mamelles de la justice.
- Urban Jungle.
- Chronique de vacances.
- Juré.
- Jojo le poulet.
- Narta gueule à la récré !
- Vacuité cérébrale.
- Les acariens de l'univers.
- Plaidoirie
- Le tubercule agile
- David
- Interview
- Marchands de vent
- Lettre au Père Noël.
- Pickpocket.
- Proxo du net, un métier d’avenir.
- Vivelle Daube !
- Le Téoula
- Bobo l'ego
- Le syndrome du scorpion
- Ta gueule !
- A Vence et patates.
- Ch'tit zozio.
- Ch'tit moineau.
- Glou Glou
- Phéromones.
- Scoop volante et dinosaures extraterrestres.
- Désert profond.
- Révolution ( ça tourne !).
- Interzone, un étron de W.Burroughs
- Cantine et crampons.
- Fils de pute
- La pensée du jour
- Je m'édite ou je médite
- Le serpent qui se mord la queue
- Elite
- Lavage de cerveau
- Gros boeuf
- Nuit gravement à la santé
- Le pastis homéopathique.
- Les Charentaises.
- Non-Révélation
- Confidences et trahison.
- Et la pub devint con...

VERS LE HAUT DE LA PAGE


article lu 9490 fois.