хороший бонза из мягкой карамели!!

VERS LE BAS DE LA PAGE
H
U
M
E
U
R

Les morts-vivants
bonbonze - 08 Jan 2012

e me suis récemment retrouvé embringué dans une sortie "Familiale" dont j'aurais fort bien pu me passer. Mais, considérant qu'il faut parfois, se confronter à ce que l'on n'aime pas, pour être bien sûr que l'on aime vraiment pas ça, je me suis rendu à un spectacle s'intitulant "Age tendre et tête de bois", mais qui ferait mieux de se nommer "Décrépitude et ça sent le sapin".

Les spectateurs déjà, ressemblant à une assemblée générale de l'hospice des vieux glands, tous chenus et grisonnants à tel point que voir leurs têtes s'agiter m'avait, avant même le début du spectacle, donné mal au cœur, telle une mer de vieux agités par la houle. Que de la rombière avec son rombier, du quinqua à la centenaire, un paradis pour gérontophiles en quelque sorte. Les rares plus jeunes femmes croisées durant l'entracte avaient dans le regard cet air sinistré des rescapés d'un tsunami, comme si elles étaient déjà vieilles de l'intérieur. Quant aux hommes jeunes, ben je les regarde pas...

J'ai déjà exprimé ailleurs, mon opinion concernant les vieux chanteurs : un bon chanteur est un chanteur mort.
Or, lorsque j’avais émis cette opinion, c'était au sujet d'un chanteur talentueux. Mais là...

Dans ce spectacle, on nous montre des chanteurs datant de la fin du siècle dernier ayant eu leur quart d'heure de gloire, en leur temps.
Ayant fait, à l'époque, un tube par hasard, sans doute d'avantage du à la promotion d'icelui qu'a leur talent, ils n'étaient pas bons en ces années reculées, le temps n'a rien arrangé à l'affaire.
Voir cette chanteuse, svelte et jeune à l'époque, venir nous repousser sa chansonnette ayant pris entre temps et ménopause aidant, vingt kilos de plus, mais ayant gardé sa minijupe et ses paillettes avait quelque chose de comique et de dérisoire.
Voir l'interprète de "Capri, c'est fini", n'avoir pas compris qu'effectivement, pour lui c'était fini depuis cette époque, malgré son costard luisant et son discours pédant, m'attrista légèrement, mais pas longtemps un autre loser l'ayant remplacé rapidement.

Le public n'était pas regardant, s'ils étaient venus là, c'était précisément pour entendre ce genre de truc, on a le droit d'aimer après tout. Un public fort obéissant au demeurant se levant, agitant un bras ou deux à la demande du vieillard chantant s'agitant ou pas sur la scène.

Pour être honnête, quelques-uns, ceux qui avaient du talent déjà, en ont toujours et ont su tirer leur épingle du jeu et sauver ce qui pouvait l'être, mais les autres, tous les autres...

Bref, ce spectacle ne me concernait en rien, j'ai pas plus de nostalgie que ça et je préférerais toujours les originaux à leurs pâles copies vieillies, usées, décrépies et montrant surtout qu'ils auraient mieux fait s'arrêter à temps.



PRECEDENT - SUIVANT



_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Tiens une nouvelle humeur.
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
too young to die, too old to rock'n roll
_______________________________________________
cornofulgur a écrit:
Wow ! c'est dans le vent les croulants !
J'irai voir ça quand Jordy aura 80 ans.
_______________________________________________
marsupilamie a écrit:
faut bien gagner son croûton , même vieux !



AJOUTER UN COMMENTAIRE
Votre message sera modéré avant sa mise en ligne

PSEUDO



Recopier les chiffres figurants ci dessus:

Smileys
VERS LE HAUT DE LA PAGE





Tri sélectif
Tri alphabétique
Tri par notoriété
- Afficher tout

- Cathare de mes deux.
- Question pour un crouton
- Les cultureux
- Le chant du cosmos
- Harry Tuttle ??
- Appauvrissement
- Argumentaire dirigé
- Humeur ?
- Critiques ?
- L'amour est dans le blé.
- L'incroyable secret
- Le changement c'est "Dans ton cul".
- Concert (moi pas si fort)
- Les publicitaires sont des cons
- Les morts-vivants
- Panseurs mondains
- Radars
- Ça se complique
- Wild world
- Neige artificielle (Mon mari !)
- Révolution mon cul !
- Miossec, un concert de merde.
- Aqme.
- Halal ?
- Érections régionales
- Le cirque
- Racolage téléphonique
- 2012 ! On ferme.
- Le syndrome de la blouse blanche.
- Halleluya !
- A ma sauce
- Élections, piège à cons.
- Politiquement correct de mes couilles.
- Copains d'avant, disparition mystérieuse
- Genèse interactive
- Désillusion
- Transport hors du commun
- La machine à baffes
- Jeu d'argumentation
- Les architectes sont des cons
- La justice de mon pays
- Le poulet aux probiotiques
- Hacking
- Crétinisme et Internet
- Saute au paf !
- A la claire fontaine...
- Libération !
- Welcome
- PPDA: Casse toi pauvre con !
- La malédiction des six gales

VERS LE HAUT DE LA PAGE


article lu 3558 fois.