Dans l'espace, personne ne vous entendra rigoler...

VERS LE BAS DE LA PAGE
H
U
M
E
U
R

Le syndrome de la blouse blanche.
bonbonze - 28 Sep 2009

image omme tout un chacun, à la demande de la sécurité sociale, j'ai du opter pour un médecin référent. Donc j'ai choisi un toubib bien de sa personne, plutôt féminin, plutôt jeune et de préférence avec de gros nichons. Ça tombe bien, je consultais régulièrement les gros nichons de ce toubib avant qu'ils ne deviennent référents.
La médecine du travail nous oblige également à subir régulièrement une visite médicale. Des fois qu'on aurait perdu une jambe ou deux et que votre employeur persiste à vouloir vous faire courir le cent mètres. Mais là, pas de choix, faut prendre ce qu'ils nous offrent. C'est aussi une "toubib" qui m'ausculte, mais celle là est une vieille, un peu fripée, maigre comme une vache du tiers monde, sèche comme l'herbe de la savane. Sympathique au demeurant. Elle remplit soigneusement son questionnaire, me passe son stéthoscope froid dans le dos, me frappe les genoux de son marteau à réflexe et me prend ma tension.

La dernière fois, elle m'annonça doctement les chiffres en précisant:

- C'est très bien vous n'avez pas de tension.
- C'est curieux lui dis-je, lorsque c'est mon médecin habituel qui me prend la tension, elle est habituellement élevée, pas le docteur, bien sûr quoi qu'elle soit penchée sur moi, je parle de ma tension. Elle m'a même conseillé d'aller voir un cardio.
- Ce n'est pas grave me répondit-elle, c'est ce qu'on appelle chez nous le syndrome de la blouse blanche, le fait qu'un médecin vous ausculte peut faire monter momentanément la tension.


Je lui aurais bien répondu que mon problème c'était pas le médecin, mais plutôt ses deux seins et si mon toubib en mettait une de blouse blanche, pour cacher ses gros nichons, ça m'aiderait sûrement à faire baisser la mienne. Je me contentais de sourire bêtement à l'évocation de ceux ci.

A quoi ça tient la santé...


PRECEDENT - SUIVANT



_______________________________________________
charlesattend a écrit:
moi je ne pige rien à cette histoire Si une nana avec une belle perspective se pointe, je lui prend la tension.. comme si elle en a trop, je lui dit :
"ouh là là
j'espere que ce n'est qu'un effet blouse blanche..
on va verifier : deshabillez vous et allongez vous.."

en général, non seulement elle accepte, mais en plus elle est contente ...
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
mais il faut dire que je ne comprend rien aux nanas...
_______________________________________________
creole a écrit:
Sacré doc!
_______________________________________________
creole a écrit:
Les hommes tous les mêmes quand même , un brin de conversation et hop c'est emballé!
_______________________________________________
cornofulgur a écrit:
On est tous les mêmes, tu crois ?
Sans certificat de ramonage, t'auras pas d'assurance.


_______________________________________________
eliette a écrit:


mais pour faire baisser la tension il y a des trucs, par exemple ça: clique-ici
_______________________________________________
hansimschogaloch a écrit:
Question de gout personnel, moi ça me fait monter la tension, surtout si c'est une toubib
_______________________________________________
mitsy a écrit:
aah mais je comprends mieux pourquoi mes patients ont tous une tension si élevée !
(comment ça je me vante )
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Vraiment
_______________________________________________
mitsy a écrit:
oui c'est vrai que je suis un brin cabocharde sur ce coup

(c'était bien là le sens de ta question? )
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Faut voir...
_______________________________________________
eliette a écrit:
bonbonze... t'arrête jamais?

_______________________________________________
pepejul a écrit:
Il est où ton hospice qu'on vienne jeter un oeil ?
_______________________________________________
mitsy a écrit:

_______________________________________________
Ferdinand a écrit:
Et dis-moi Mitsy, il est bien équipé, ton hospice en lits ?
_______________________________________________
Cpassicon a écrit:
Les seins augmentent la tension de la blouse qui entraine une reaction en chaine chez le patient qui reste de bois d'ébene dans son falzar bien que sa tension monte , le falzar lui commence à former une tente à l'endroit sus décrit , cela s'appelle en terme médical "une tente à sion" ,
par extension certains parlent même de tente à fion ...
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
Tu veux dire une "tente à cule" ?
_______________________________________________
Cpassicon a écrit:
Non on dit " Tante à culs " comme dit ma vieille Tati Danièle un peu nympho sur le tard ( sur le pétard aussi ) .



AJOUTER UN COMMENTAIRE
Votre message sera modéré avant sa mise en ligne

PSEUDO



Recopier les chiffres figurants ci dessus:

Smileys
VERS LE HAUT DE LA PAGE





Tri sélectif
Tri alphabétique
Tri par notoriété
- Afficher tout

- Cathare de mes deux.
- Question pour un crouton
- Les cultureux
- Le chant du cosmos
- Harry Tuttle ??
- Appauvrissement
- Argumentaire dirigé
- Humeur ?
- Critiques ?
- L'amour est dans le blé.
- L'incroyable secret
- Le changement c'est "Dans ton cul".
- Concert (moi pas si fort)
- Les publicitaires sont des cons
- Les morts-vivants
- Panseurs mondains
- Radars
- Ça se complique
- Wild world
- Neige artificielle (Mon mari !)
- Révolution mon cul !
- Miossec, un concert de merde.
- Aqme.
- Halal ?
- Érections régionales
- Le cirque
- Racolage téléphonique
- 2012 ! On ferme.
- Le syndrome de la blouse blanche.
- Halleluya !
- A ma sauce
- Élections, piège à cons.
- Politiquement correct de mes couilles.
- Copains d'avant, disparition mystérieuse
- Genèse interactive
- Désillusion
- Transport hors du commun
- La machine à baffes
- Jeu d'argumentation
- Les architectes sont des cons
- La justice de mon pays
- Le poulet aux probiotiques
- Hacking
- Crétinisme et Internet
- Saute au paf !
- A la claire fontaine...
- Libération !
- Welcome
- PPDA: Casse toi pauvre con !
- La malédiction des six gales

VERS LE HAUT DE LA PAGE


article lu 7304 fois.