Dans l'espace, personne ne vous entendra rigoler...

VERS LE BAS DE LA PAGE
H
U
M
E
U
R

A ma sauce
bonbonze - 15 Jun 2009

rofitant des quelques jours de repos accordés par mon esclavagiste de patron, les roues de ma bonze mobile m'avaient amené aux confins du pays, aux pieds des pires aînés, afin d'y goûter l'autochtone. Las, la béarnaise n'est pas à l'image de sa sauce, mais d'avantage à celle de l'aïoli. Grasse et sentant l'ail.

J'avais fait la connaissance d'une apicultrice. Non pas que je voue une passion particulière aux abeilles, mais je m'étais imaginé que l'essaim d'une femme ruche aurait un goût de miel. Grave erreur, elle sentait l'ail également. De plus elle cultivait les abeilles non pas par amour, mais pour gagner bêtement sa vie. Je ne néglige pas l'effet salaire de la chose, mais bon, je croyais les montagnards vivant de l'air du temps et buvant aux sources pures des glaciers. Je suis un éternel rêveur.

Je dus aussi me rendre compte de cette évidence qui aurait du me frapper de prime abord, lorsqu’elle est de dos, la béarnaise est tournée et une béarnaise tournée est malheureusement impropre à la consommation, tous les contrôleurs de la répression des fraudes vous le diront.

La seule façon de prendre une béarnaise, c'est donc par-devant et avec un fouet. Moi qui mène une vie de moine défroqué pour devenir le Mozart de la levrette, je me retrouvais donc bien marri de cet empêchement. De plus, la béarnaise est assez peu nichonnée. L'air pur des montagnes laisserait à penser qu'elle a le poumon généreux. Non, tout le lard qui ne reste pas accroché à ses hanches descend dans les mollets à force de courir dans la montagne.

Aussi, pour oublier tous ces tourments, le béarnais a inventé le Jurançon, vin généreux servant à se torcher la gueule. Il a bien fait, au bout de trois litres on oublie où l'on est.

PRECEDENT - SUIVANT



_______________________________________________
charlesattend a écrit:
J'ai voulu visiter le Béarn aussi, un jour.Mais on est tombé en panne avant d'arriver
Pas de Pau
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
La Vache, c'est un trou, Pau
_______________________________________________
Baad a écrit:
Qu'entends-tu par "à l'image de sa sauce" ?
Blanc jaunâtre avec des fines herbes dessus ?
Même en levrette la béarnaise ne m'irait point ainsi

_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Par là, j'entends rien.
_______________________________________________
Baad a écrit:
je me disais que ça pouvait peut-être dire
"chaude et acidulée"....
_______________________________________________
LilasPoint a écrit:
On rencontre plein d'objections sur le corps des dames (et vice-versa).
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
La bonne méthode c'est de fourrer d'abord et d'objecter ensuite
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
c'est le principe de la femme-object
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
A ne pas confondre avec la femme abjecte, qu'on évitera à tous prix...
_______________________________________________
BETTY11 a écrit:
La prochaine fois prends la Dijonaise, forte en bouche (pas au touché), et qui laisse un petit goût de trop peut et d'y revener y ! A ce qui ce dit !
_______________________________________________
cornofulgur a écrit:
Vaut mieux ça que la gribiche qui nous casse les œufs !
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
J'ai déjà fait un texte avec une motarde de Dijon...
_______________________________________________
misty a écrit:
et la mayonnaise a monté au final....? ou elle est vite retombé..... ?



AJOUTER UN COMMENTAIRE
Votre message sera modéré avant sa mise en ligne

PSEUDO



Recopier les chiffres figurants ci dessus:

Smileys
VERS LE HAUT DE LA PAGE





Tri sélectif
Tri alphabétique
Tri par notoriété
- Afficher tout

- Cathare de mes deux.
- Question pour un crouton
- Les cultureux
- Le chant du cosmos
- Harry Tuttle ??
- Appauvrissement
- Argumentaire dirigé
- Humeur ?
- Critiques ?
- L'amour est dans le blé.
- L'incroyable secret
- Le changement c'est "Dans ton cul".
- Concert (moi pas si fort)
- Les publicitaires sont des cons
- Les morts-vivants
- Panseurs mondains
- Radars
- Ça se complique
- Wild world
- Neige artificielle (Mon mari !)
- Révolution mon cul !
- Miossec, un concert de merde.
- Aqme.
- Halal ?
- Érections régionales
- Le cirque
- Racolage téléphonique
- 2012 ! On ferme.
- Le syndrome de la blouse blanche.
- Halleluya !
- A ma sauce
- Élections, piège à cons.
- Politiquement correct de mes couilles.
- Copains d'avant, disparition mystérieuse
- Genèse interactive
- Désillusion
- Transport hors du commun
- La machine à baffes
- Jeu d'argumentation
- Les architectes sont des cons
- La justice de mon pays
- Le poulet aux probiotiques
- Hacking
- Crétinisme et Internet
- Saute au paf !
- A la claire fontaine...
- Libération !
- Welcome
- PPDA: Casse toi pauvre con !
- La malédiction des six gales

VERS LE HAUT DE LA PAGE


article lu 4918 fois.