Humour et dérision à tous les étages. Maison fondée au siècle dernier.

VERS LE BAS DE LA PAGE
H
U
M
E
U
R

Juré.
humeur du 24 mai 2003

lors voilà
On se construit une petite vie à peu près confortable, c’est pas toujours tout rose, c’est pas tout noir, mais dans l’ensemble, on s’en sort à peu près bien.
On entend bien parler un peu partout, dans les journaux, à la télé de drames affreux, mais c’est comme étouffé par son confort ambiant. Ça reste loin, irréel, abstrait, on sait bien que ça existe, mais on est pas vraiment concerné. Et puis un jour on reçoit une convocation. Une convocation pour être juré dans un tribunal d’assises. On y va, de toute manière on n’a pas le choix, c’est obligatoire.
Et là, on se retrouve confronté à l’horreur. C’est plus un fait divers dans le journal, c’est la vraie vie et il faut s’impliquer. On doit décider de l’avenir d’un type qui a fait une connerie. Une grosse connerie en général, sinon il ne serait pas là. Alors on essaye de nous expliquer pourquoi. Les faits, les circonstances toute la vie de galère qui a conduit l’individu en question là ou il se trouve.
Et puis il y a la victime, sa souffrance qu’elle vous jette à la figure et que vous prenez en pleine gueule. C’est dur, extrêmement dur. L'horreur totale. On voudrait pas être là, assis en face à écouter en détail ces horreurs, mais c’est un putain de sale boulot et il faut bien que quelqu’un le fasse.
On aimerait que l’accusé soit un gros connard cynique, mais non, c’est un pauvre type que les circonstances et quelques erreurs de jugement on conduit à perpétrer les actes qu’on lui reproche. Un paumé qui a force de rater tous les obstacles que la vie a mis devant lui a finit par tomber.
Ensuite on se retire pour délibérer sur sa culpabilité. Bien sur qu’il a commis ce qu’on lui reproche, personne à part lui ne peut le nier. Alors on décide de son avenir, si on peut appeler avenir le fait de vivre enfermé entre quatre murs. Il a vécu une vie de misère et on lui offre l’enfer pour la terminer.
En mon âme et conscience m'a-t-on dit. Mon âme, je sais pas si j'en ai une, mais ma conscience se rebiffe fort.
J’ai envoyé un mec en taule pour quelques années, je crois que je viens de prendre des remords pour autant.


Le bon bonze

PRECEDENT - SUIVANT



_______________________________________________
Voltaire a écrit:
Tu sais qu'il y en a la moitié qui se défile (excuses à la con et tout ça)? Et que la défense peut sans donner d'explications te récuser comme juré? C'est pire que de siéger. Exemple: ia défense récuse systématiquement les agriculteurs, parait qu'ils sont trop durs. Bon, le pire, c'est de prendre 4 ans. Mais t'as du courage, Bonbonze.
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Me récuser, moi, avec la bonne tête d'honnête homme que j'ai, ben non, j'y suis passé 2 fois...
_______________________________________________
Voltaire a écrit:
Avoue que tu les as suppliés de te reprendre..
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Ben non, c'est par tirage au sort...
_______________________________________________
pseudoridicule a écrit:
Et pourquoi ils me prennent pas moi? Je suis pas agriculteur pourtant, même si j'ai une tete de cul terreux.
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Ben pareil, c'est un tirage au sort à partir des listes électorales. Faut déjà être inscrit...



AJOUTER UN COMMENTAIRE
Votre message sera modéré avant sa mise en ligne

PSEUDO



Recopier les chiffres figurants ci dessus:

Smileys
VERS LE HAUT DE LA PAGE





Tri sélectif
Tri alphabétique
Tri par notoriété
- Afficher tout

- Cathare de mes deux.
- Question pour un crouton
- Les cultureux
- Le chant du cosmos
- Harry Tuttle ??
- Appauvrissement
- Argumentaire dirigé
- Humeur ?
- Critiques ?
- L'amour est dans le blé.
- L'incroyable secret
- Le changement c'est "Dans ton cul".
- Concert (moi pas si fort)
- Les publicitaires sont des cons
- Les morts-vivants
- Panseurs mondains
- Radars
- Ça se complique
- Wild world
- Neige artificielle (Mon mari !)
- Révolution mon cul !
- Miossec, un concert de merde.
- Aqme.
- Halal ?
- Érections régionales
- Le cirque
- Racolage téléphonique
- 2012 ! On ferme.
- Le syndrome de la blouse blanche.
- Halleluya !
- A ma sauce
- Élections, piège à cons.
- Politiquement correct de mes couilles.
- Copains d'avant, disparition mystérieuse
- Genèse interactive
- Désillusion
- Transport hors du commun
- La machine à baffes
- Jeu d'argumentation
- Les architectes sont des cons
- La justice de mon pays
- Le poulet aux probiotiques
- Hacking
- Crétinisme et Internet
- Saute au paf !
- A la claire fontaine...
- Libération !
- Welcome
- PPDA: Casse toi pauvre con !
- La malédiction des six gales

VERS LE HAUT DE LA PAGE


article lu 4410 fois.