Dans l'espace, personne ne vous entendra rigoler...

VERS LE BAS DE LA PAGE
H
U
M
E
U
R

L'essence de la vie
humeur du 18 novembre 2005






'avais bien promis à écriveuse, un texte cynique et cruel. (Oui, je sais, vous autres blogueurs appelez ça une note, mais je vous rappelle (et mon seau) que vous n'êtes pas sur un blog et que ceci n'est pas négociable !)
Mais pour ce faire, il m'aurait fallu avoir cet état d'esprit particulier qui vous donne le recul et l'humour nécessaire.

Or, je ne l'ai pas, mais alors pas du tout, je suis dans un état de mollitude de caramélisation avancé.
Certains détracteurs (Massey Ferguson ?) diront que ça ne change pas de d'habitude, mais je suis dans une telle phase de béatitude, que je les accole malgré tout (Ben j'embrasse pas tout le monde non plus, faut pas exagérer !).

Et pourquoi, me demanderez-vous ?

Je ne peux malheureusement pas vous répondre, car comme je vous l'ai indiqué plus haut, ceci n'est pas un blog et je garde jalousement (Farouchement !) ma vie privée, privée.
Certes, je lâche bien quelques infos, ici ou là, parce que je ne vis pas en dehors de la réalité et qu'il faut bien s'appuyer sur des anecdotes vécues pour illustrer mes textes, mais ça reste vague, inconsistant, nébuleux. Et surtout parce que j’estime que ça ne vous regarde pas.

J’aurais pu discourir, sur le nain Sarko, qui met le feu aux banlieues dans un but électoraliste (et les Français sont suffisamment veaux pour que ça fonctionne), sur son modèle américain d'essayer de nous foutre la trouille pour accéder au pouvoir, sur la vacuité désespérante qui règne dans le camp d'en face ou les querelles de clocher et la contemplation de nombrils semblent être la seule préoccupation actuelle.

J’aurais pu pérorer sur le monde qui part en couille de toute part, sur le climat déréglé, les pollutions irréversibles, le capitalisme triomphant rongeur d'humanité, sur les guerres de religion que mène un illuminé alcoolique repenti (mais aux lésions cérébrales bien avancées) à la tête d'un état dont plus de la moitié de la population croit d'avantage à "Adam et Eve" qu'aux théories de l'évolution (les cons !).

J’aurais pu lantiponner sur les choix de la vie qui n'en sont pas ou si peu, sur les gens qui font ce qu'ils peuvent et a qui il ne faut pas jeter de pierre, parce que pardonnez-leur, ils ne savent pas ce qu'ils font. C'est leur éducation qui les a poussé là ou ils sont et s'ils ne réfléchissent pas d'avantage, c'est parce qu'on les abrutit à coup de télévision décérébrante et de médias inféodés aux publicitaires.

Mais je vais vous dire un truc: Je m'en tape complètement, je vais voir ma copine demain et tout le reste n'a plus aucune espèce d'importance.



Le bon bonze

PRECEDENT - SUIVANT



_______________________________________________
cigale a écrit:
Je ne connaissais pas ce verbe, lantiponner...

Une petite recherche me mène à un site qui me propose une série de définition... aux choix

1- Tenir des discours inutiles et importuns.
2- Allumer un phare à l'aide d'une tige de métal imbibée d'alcool
3-Terme technique des autotamponneuses. Pratiquer un demi tour quasi instantané pour stopper net le poursuivant.
4-Frôler légèrement une dame au cours d'une conversation, de manière à lui faire comprendre subtilement qu'on aimerait la connaître plus intimement. "Dans les brumes du salon/je lantiponnais ma cousine/et les canaux jetaient des ponts/entre l'enfance et la routine" (Jacques Brel, "La vie de famille", 1962)
5-Ancien verbe français signifiant qu'on soigne particulièrement son apparence "viens çà que je te lantiponne"
6-Imiter Jacques Lantier, fredonner ses chansons rêveusement.
Traîner, lambiner, avoir des pieds de plomb en parlant de quelqu'un qui doit aller voter ( ce dit surtout au Quebec )

Certaines définitions m'ont bien fait rire...
Mais cela n'a pas beaucoup d'importance vu que tu vas voir ta copine...

Salue la de notre part.
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Je ne suis pas sûr d'y penser, mais j'essaerai de faire un effort
_______________________________________________
Esunae a écrit:
Mais tu as bien raison Bonbonze !
Il faut vivre ! Et aimer vivre ! Et aimer tout court aussi. (bonjour à ta copine, mais dis-lui de ne plus mettre ce rouge à lèvre, j'en trouve pleins de trace sur tes cols moaaa, pfff, heureusement chuis po jalouse ! mdrrr)

A une prochaine !
_______________________________________________
gné a écrit:
l'est bien discret le bonbonze, l'a pas bien vu le Jojo laid nouveau comme il est là. Allez à la tienne!
_______________________________________________
Martin Lothar a écrit:
Font chier tous ces gueux qui vont lantiponner leur gueuse alors qu'on kalfoutre sagacement les nains de jardins. Serais-je le seul à me plarsonner les jugules ? Monde ingrat ! Fi donc.
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Ma douce Esunae, vu la vitesse avec laquelle tu m'enlèves mes chemises, je doute que tu ais le temps d'admirer les traces de rouge à lèvres
Ma chère Gné, à la tienne aussi. Hips !
Martin, méfies-toi, à trop se plarsonner les jugules, on finit par devenir sourd...
_______________________________________________
ennairam a écrit:
et alors où va ainsi le Bonbonze ?
Martin vous ici ?
Mais on nous avait promis un page d'accueil rogolots sur le beaujolais, j'ai rien vu moi...
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Où vais-je ? Jusqu'au pôle nord, sans doute...
Pour le beaujolais, il y a un lien en page d'accueil, ou alors clique-ici
_______________________________________________
laouenanig a écrit:
j'aime...
c'est acide et doux, comme de la gelée d'airelles...
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Tu parles du beaujolpif
_______________________________________________
ecriveuse a écrit:
Coluche disait "con promis, chose due"

tu vois, justement pour garder privée ta vie du même adjectif, tu donnes dans ton heu... comment dis-tu déjà? ah oui texte, tout plein de pistes pour nous en faire au moins un de cruel, méchant, cynique, mais tellement vrai !

je suis ravie (si je t'assure) que tu aies du mal en ce moment pour la meilleure des raisons, n'empêche que... ça manque cette ver... prose :-p

quoique, finalement, à bien lire entre les lignes, je trouve que pour quelqu'un qui est molissant, c'est pas mal ...

)))))
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
merci pour cet hommage Là normalement y a une image
Et voilà, quand elle me touche pas la verve, elle tripote mon prose ! Quelle obsédée cette écriveuse
_______________________________________________
korokoro a écrit:
C'est connu, le beaujolpif, ça rend la verve molissante.
J'espère que ça ira mieux demain.
_______________________________________________
korokoro a écrit:
Ah bah demain, c'est aujourd'hui, dis donc.
_______________________________________________
Prunelle verte a écrit:
Enfin d'l'amour, du vrai, du qu'existe, et qu'on peut entendre, voir et toucher ... :)
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Ben et nous ma prunelle, ça compte pas ?
_______________________________________________
ecriveuse a écrit:
il se fait appeler Désiré maintenant notre Bonze National

:))


_______________________________________________
bonbonze a écrit:
National ! National, je suis né pas laid moi !
_______________________________________________
ecriveuse a écrit:
pff j'ai dû lire à haute voix pour comprendre -_-'

(j'avoue oui je n'arrive pas à me réveiller depuis quelque chose comme 5h ce matin...ce qui explique que mes deux neurones refusent de se connecter)

:p
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Mauvaise excuse, je suis debout depuis la même heure et en pleine possession de mes moyens depuis 05:00:01
_______________________________________________
ecriveuse a écrit:
oui mais toi, tu n'as pas de monstres avec des télétubbies sur le pyjama qui viennent te réveiller parce qu'ils ont fait des cauchemars -_-

Je dormais bien pourtant! *soupir* faites des gosses qu'ils disaient
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Assumes tes choix !
_______________________________________________
ecriveuse a écrit:
je les assume hein

mais plus difficilement à cette heure là :-D

_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Mère indigne !
_______________________________________________
nacha a écrit:
juste pour te faire plaisir ici et pas perdre la face chez moi : ":)"
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Mais ta visite est toujours un plaisir, chère amie.
_______________________________________________
Marcel a écrit:
Petite note de Maitre Marcel Cappello : Je vous rappelle (et mon sceau) que je te scelle la selle avec mon sceau.... STOP...
Le début est de maitre capello la suite bien sur de Marcel
_______________________________________________
cigale a écrit:
Ah oui, comme celle qui à Ceylan avait du sel dans les selles Là normalement y a une image

Marcel, ce grand sot.
_______________________________________________
Marcel a écrit:
Appelez moi Domi
_______________________________________________
cigale a écrit:
Allias "nic", on peut aller loin comme ça
_______________________________________________
Marcel a écrit:
Vous êtes arrivée au bout, je crois
_______________________________________________
anonymous (dégonflé !) a écrit:
au bout de quoi nounouche ? au final, prenez en conscience, ns cherchons tous .. la meme chose



AJOUTER UN COMMENTAIRE
Votre message sera modéré avant sa mise en ligne

PSEUDO



Recopier les chiffres figurants ci dessus:

Smileys
VERS LE HAUT DE LA PAGE





Tri sélectif
Tri alphabétique
Tri par notoriété
- Afficher tout

- Cathare de mes deux.
- Question pour un crouton
- Les cultureux
- Le chant du cosmos
- Harry Tuttle ??
- Appauvrissement
- Argumentaire dirigé
- Humeur ?
- Critiques ?
- L'amour est dans le blé.
- L'incroyable secret
- Le changement c'est "Dans ton cul".
- Concert (moi pas si fort)
- Les publicitaires sont des cons
- Les morts-vivants
- Panseurs mondains
- Radars
- Ça se complique
- Wild world
- Neige artificielle (Mon mari !)
- Révolution mon cul !
- Miossec, un concert de merde.
- Aqme.
- Halal ?
- Érections régionales
- Le cirque
- Racolage téléphonique
- 2012 ! On ferme.
- Le syndrome de la blouse blanche.
- Halleluya !
- A ma sauce
- Élections, piège à cons.
- Politiquement correct de mes couilles.
- Copains d'avant, disparition mystérieuse
- Genèse interactive
- Désillusion
- Transport hors du commun
- La machine à baffes
- Jeu d'argumentation
- Les architectes sont des cons
- La justice de mon pays
- Le poulet aux probiotiques
- Hacking
- Crétinisme et Internet
- Saute au paf !
- A la claire fontaine...
- Libération !
- Welcome
- PPDA: Casse toi pauvre con !
- La malédiction des six gales

VERS LE HAUT DE LA PAGE


article lu 4523 fois.