Dans l'espace, personne ne vous entendra rigoler...

VERS LE BAS DE LA PAGE
H
U
M
E
U
R

L'ardoise
humeur du 19 février 2006






e suis retombé dans mes vieux démons des sites de rencontre. Bon s'il me fallait une phrase pour qualifier ce genre de site, je citerais le Docteur Livingstone à qui l'on demandait sur quel fleuve se trouvait les chutes Victoria et s'il s'y baignait souvent. Celui ci répondit: "Zambèze ! Mais pas tous les jours !".

Je plaisante, je plaisante, mais pour un sentimental dans mon genre, c'est un crève-cœur ce genre d'endroit. Tomber sur la femme de sa vie et se faire jeter pour une raison ou une autre, c'est insupportable. Bon vous me direz, normalement, la femme de votre vie, on n'en a qu'une, mais c'est un peu réducteur comme raisonnement, comme j'efface l'ardoise à chaque rupture, chaque nouvelle rencontre me met en face d'une nouvelle femme de ma vie. A force, ça commence quand même à faire beaucoup, beaucoup de femmes, je veux dire.

Et ne croyez pas que je sois un homme facile, je ne fréquente que le haut du panier, si elle n'est pas jolie, pétillante, cultivée, intelligente, ça ne m'intéresse pas. On pourrait penser qu'avec ces critères drastiques, j'ai du mal à trouver. Ben non, allez y faire un tour vous-même, vous verrez qu'il y a pléthore pour une simple raison: Plus personne ne supporte de se faire emmerder, donc au premier mot de travers, le conjoint dégage et la conjointe se retrouve sur le marché, face à d'autres types ayant eu le même problème et n'ayant donc pas de solution à leur proposer, si ce n'est de recommencer le cycle.

Certains pourraient trouver ça regrettable, on nous a tellement mis dans la tête des conneries genre amour éternel et autres fadaises, qu'on aimerait y croire, mais force est de constater que toutes les relations sont désormais à durée limitées, précaires.

Parfois, en effaçant l'ardoise, il reste des traces, la marque de la craie, au lieu de rester superficielle, s'est incrustée dans le matériau et ne disparaît plus. On a beau passer et repasser l'éponge, rien n'y fait et on a beau écrire par-dessus, le nom reste toujours apparent comme en filigrane. Il faudrait pouvoir changer d'ardoise, mais ça, ce n'est malheureusement pas possible.
Et la dernière en date qui m'a fait craquer y a laissé des stries profondes. Quand la craie se fait plus dure que l'ardoise, ça craint.



Le bon bonze

PRECEDENT - SUIVANT



_______________________________________________
korokoro a écrit:
Ben ouais, faut attendre que l'ardoise s'use d'elle même...
(ne cherchez pas, ceci n'est pas une contrepèterie)
_______________________________________________
nacha a écrit:
Je trouve que tu tiens les femmes en bien haute estime ! Tu n'apprendras donc jamais !
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Nan jamais !
_______________________________________________
mimisse a écrit:
moi aussi j'avoues m'être fourvoyée ds ce genre de site , et être étonnée de voir que les hommes croient encore trouver des femmes , douces, simples ( gogol koi) fideles , calines, sans prise de tête bref lisses et sucrées jusqu'à l'e ement .......... et les femmes de pleurer leur amour déçu , leur solitude et leur désir de finir leur vie ( je dis bien finir et ca fait peur ca) leurs jours ds les bras de papa .
Si c'est ça l'amour ........... j'ai rien compris alors .
Un ptit conseil d'amie pour ton ardoise mon cher Bonbonze: les larmes bien salées ca finit par tout effacer , comme la pluie , comme une érosion avec le temps .
t'es sur ke c'etait une craie ? c'etait pas un marteau piqueur ?
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Un marteau piqueur ? Non, je ne crois pas, peut-être un burin et je l'ai échappé belle, à une lettre près, c'était un bourin
_______________________________________________
hyène a écrit:
n'empêche que je trouve ça joliment dit, plein de poésie sous couvert d'humour
et puis pour éviter les regrets il suffit de se rappeler le bruit que fait la craie, tu sais ce bruit strident à côté duquel les marques laissées sont finalement un plus joli souvenir

rholala, chus pas claire là, c'est parce que je suis zémue sans doute
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Oh si tu es très claire, la stridulence du crissement sur le tableau, suivit de la craie qui casse et de l'ongle qui se retourne...
crrrrriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! tchac ! Aiiiillllleuuuu
_______________________________________________
hyène a écrit:
han, c'est malin, j'ai les poils tout hérissés maintenant !
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
ça le fait hein ! C'est dingue
_______________________________________________
Esunae a écrit:
Meetic... vieux souvenirs... nostalgie...
Et bien tu as un et il faut bien faire avec...
Maintenant tu sais bien que ce n'est pas sur ce genre de site que tu LA trouvera, la perle rare...
N'es-tu pas un chouillat trop idéaliste ?
Bise, le Bonze, en espérant que tu LA trouvera... ou retrouvera :)
_______________________________________________
laouenanig a écrit:
wow... celles de mon ardoise perso ne sont pas prêtes d'être effacées..
par chez moi, l'ardoise est très epaisse, ma maison est construite avec.
jamais essayé les sites de rencontres: trop facile de cliquer sur "fermer" au 1er mot incompris ou de travers...
le progrès c'est génial: tu te fais larguer par l'homme de ta vie par sms, ou même sans sms...
En face, c'est plus direct. les traces sur l'ardoises sont aussi profondes, mais bon...
brrrr... je deteste le bruit de la craie sur l'ardoise.
et aussi celui de mes doigts au fond des stries de mon ardoise.

_______________________________________________
Ennairam a écrit:
Oui, mon ardoise à moi n'est jamais tout à fait effacée...
_______________________________________________
Esunae a écrit:
Moi aussi, faut croire que la craie ça peut être indélébile... s:32
_______________________________________________
Esunae a écrit:
... zut
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Qu'y a t-il tu viens de casser ton ardoise en voulant effacer mon nom ?
_______________________________________________
Esunae a écrit:
Je viens d'inverser le "s" et les ":" ... essaies po de détourner la discussion
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Ah je savais bien que j'étais indélébile (Et j'ai pas inversé les lettres)
_______________________________________________
ecriveuse a écrit:
depuis le temps que je parle de proposer un mariage CDD, renouvelable, pour éviter les frais en cas de divorce...

je savais bien que je vivais avec mon temps :))

(remarque, je ne veux pas me marier mais c'est pour les autres ^^)

(hein? oui oui je suis profondément altruiste mouahahahahah)

kissouille le Bonze
_______________________________________________
ecriveuse a écrit:
ahem.. j'oubliais...

j'adore le smiley à côté du titre :-D
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
L'altruisme n'est qu'une forme hypocrite d'égoïsme.
_______________________________________________
Esunae a écrit:
Ecriveuse, vue les temps actuels, je propose plutôt un CNE au mariage :)
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Oui, ça m'arrange si on peut virer la candidate sans avoir à se justifier et sans préavis.
_______________________________________________
ecriveuse a écrit:
on est bien d'accord au sujet de l'altruisme le Bonze ^^

Esunae, en fait tu vis plus avec ton temps que moi avec le mien on dirait :))

_______________________________________________
deuxfoisneuf a écrit:
Ca a commencé avec les tiquets de train, de métro (les premiers tiquets de train étaient des pièces d'argent ayant la valeur réelle du coût du trajet), les stylos Bics puis il y a eu les briquets bics ensuite les rasoirs bics (et je ne parle pas ici d'immigrés) puis tout est devenu jetable, c'est usé, poubelle ; ça ne fonctionne plus,poubelle; ca pue, poubelle ; ça n'est plus à la mode, poubelle ; j'en ai vu un autre plus performant, poubelle ; il a perdu son travail, poubelle.
Les appareils photos, dits jetables, sont récupérés, démontés et réexpédiés aux fabricants, qui les reconstruisent et les revendent; il en est qui tournent sept fois (selon un reportage chez un reconditionneur).
C'est dur la vie d'appareil photo, mais pour nous il n'y a pas de reconditionneur (sauf peut être les tranquilisants et toutes cette sorte de drogue auxquelles je ne toucherai jamais).
Merci à la société de con sommation. à la perte des valeurs qui différencient l'humain de la bestialité. à tous ces gens qui ne veulent plus respirer que leurs "propres" pets..
Prout ! prenez celui la.
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Tu as oublié le travail temporaire, le licenciement collectif et le défunt CPE qui font du travailleur un objet jetable également...
Et on en a sûrement oublié...
_______________________________________________
jeronimo a écrit:
"Quand la craie se fait plus dure que l'ardoise, ça craint."
(soupir...)
mais si on nous a tellement inculqué ces valeurs totalement fausses, si on y crois quand meme et si on est avec quelqu'un qui pense la meme chose c'est bien quand meme ?
(sentimental mais presque)



AJOUTER UN COMMENTAIRE
Votre message sera modéré avant sa mise en ligne

PSEUDO



Recopier les chiffres figurants ci dessus:

Smileys
VERS LE HAUT DE LA PAGE





Tri sélectif
Tri alphabétique
Tri par notoriété
- Afficher tout

- Cathare de mes deux.
- Question pour un crouton
- Les cultureux
- Le chant du cosmos
- Harry Tuttle ??
- Appauvrissement
- Argumentaire dirigé
- Humeur ?
- Critiques ?
- L'amour est dans le blé.
- L'incroyable secret
- Le changement c'est "Dans ton cul".
- Concert (moi pas si fort)
- Les publicitaires sont des cons
- Les morts-vivants
- Panseurs mondains
- Radars
- Ça se complique
- Wild world
- Neige artificielle (Mon mari !)
- Révolution mon cul !
- Miossec, un concert de merde.
- Aqme.
- Halal ?
- Érections régionales
- Le cirque
- Racolage téléphonique
- 2012 ! On ferme.
- Le syndrome de la blouse blanche.
- Halleluya !
- A ma sauce
- Élections, piège à cons.
- Politiquement correct de mes couilles.
- Copains d'avant, disparition mystérieuse
- Genèse interactive
- Désillusion
- Transport hors du commun
- La machine à baffes
- Jeu d'argumentation
- Les architectes sont des cons
- La justice de mon pays
- Le poulet aux probiotiques
- Hacking
- Crétinisme et Internet
- Saute au paf !
- A la claire fontaine...
- Libération !
- Welcome
- PPDA: Casse toi pauvre con !
- La malédiction des six gales

VERS LE HAUT DE LA PAGE


article lu 4877 fois.