Dans l'espace, personne ne vous entendra rigoler...

VERS LE BAS DE LA PAGE
G
O
R
E
-
B
O
N
Z
E

Arlequin
Assis sur la banquette d’un train peu confortable
J’observe mes voisins d’un œil peu charitable
Une grosse femme poilue, assise en face de moi
Soupire et puis transpire la babines en émoi
Plongée dans la lecture d’un livre Arlequin
Elle se voit dans les bras d’un grand fieffé coquin
Assis un peu plus loin, un pré adolescent
Se grille les neurones sur un jeu énervant
Un tee-shirt Nike et des pompes Adidas
Un look de crétin à l’aise dans ses godasses
Si je me suis mis là, c’est à cause de la blonde
Avec ses grands yeux bleus, il a fallut qu’je fonde
Sa petite robe à fleurs me laisse supposer
Des trésors affleurants que j’aimerai déterrer
M’imaginant déjà en train de lui parler
De la séduire enfin et la faire craquer
Mais bon je vaux pas mieux que la grosse femme du train
J’fabrique mon Arlequin et ça va pas plus loin.


PRECEDENT - SUIVANT



_______________________________________________
colombine a écrit:
quelle lucidité HOOO Bonze

nous sommes tous des ptites soeurs ki kuêtent
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
J'ai un texte qui parle de Lucidité... clique-ici
_______________________________________________
Cpassicon a écrit:
Arlequin au rabais , fin de série .
Vaut mieux avoir dans son tiroir la collection Polichinel !



AJOUTER UN COMMENTAIRE
Votre message sera modéré avant sa mise en ligne

PSEUDO



Recopier les chiffres figurants ci dessus:

Smileys
VERS LE HAUT DE LA PAGE





Tri sélectif
Tri alphabétique
Tri par notoriété
- Afficher tout

- Charogne
- La loi de Murphy
- Dégueu
- Villégiature
- Aventure
- Arlequin
- Prophétie
- Astrologicon
- Défi
- Petite fatigue
- Fallacieux
- Mots laids
- Couleur menthe à l'eau
- Cassegrouin
- Prions
- Les enfants du Paradis
- Dentomania
- La foire aux vins
- Haute couture
- Rebelle
- Genèse
- Météo
- Pipeau
- Elsa
- Jubilé
- Foot
- Le thé roux
- Fainéantise
- Arielle
- L antre des poètes
- Big surf
- Yaourt

VERS LE HAUT DE LA PAGE


article lu 5055 fois.