Si tu cherches la lumière, Petit Scarabée, il te faudra trouver l'interrupteur...

VERS LE BAS DE LA PAGE
F
A
N
F
A
N

AMOUR D'ETE
Les amours d’été se terminent toujours sur le quai d’une gare ou sur la plage abandonnée …coquillages et crustacés….
Je m’en vais vous narrer mon étrange rencontre et la folle passion que je vécu cet été là.

Je nageais dans l’ eau chaude et claire d’un océan turquoise , très loin d’ici , dans un petit coin de paradis ( j’vous dis pas ou pour pas vous coller les boules !) très tôt le matin , la plage était déserte .
Quand on est martienne , verte , et munie d’un seul pied , faut être discrète ! J’avais donc choisi le lagon le moins fréquenté.
C’est là que je l’ai rencontré.

Il s’est approché de moi ,nageant avec grâce , me frôlant parfois mais très doucement en poussant de petits cris très mélodieux. Il était grand et tout blanc . C’était un béluga.

Vous ne me croyez pas ? Ben moi aussi je n’en croyais pas mes yeux ; car cet animal ne nage qu’en eaux froides !que faisait - il là , tout seul , enfin avec moi.

Il était très câlin et je lui rendis ses caresses .
Le lendemain matin j’arrivais à la plage avec l’espoir de le revoir mais sans grande conviction…
Il était là et me dit qu’il m’attendait , qu’il avait passé la nuit à m’attendre , que j’étais celle dont il avait rêvé toute sa vie !….Oui ! Il me parlait et je le comprenais ; de la télépathie en quelques sortes .

Un vrai coup de foudre !
Nous avons nagé de concert tout l’été ; promettant de plus jamais se quitter et de vivre ensemble à la rentrée .

Le dernier jour des vacances mon amour d’été s’était défilé et sur la plage , abandonnée , je pleurais en pensant que le béluga est comme tous les autres : baratineur et un peu salaud .

Le soir , au bar de l’hôtel , je noyais mon chagrin dans un verre de Vodka tout en grignottant des toasts avec le barman .Au troisième verre ,le barman essaya de me remonter le moral en me débitant les banalités habituelles :
- t’en fais pas ma poule ; un mec de perdu dix de retrouvés ; reprends un toast ; faut manger ; parce qu’avec ce que t’as éclusé , faut éponger .
- ils sont tons tes boasts ; c’est quoi que t’as mis dessus ,du saumon?
- non , c’est du béluga mariné dans l’citron.

HORREUR , MALHEUR !

J’ai vomi sur le comptoir
Jeté mon cinquième verre de Vodka au visage de l’assassin
Et lui ai fait bouffer le reste des toasts par les narines

Suis repartie le lendemain , le cœur serré.
Mon amour de vacances était consommé ,
se finissant sur un comptoir
et pas sur le quai d’une gare
ou sur la plage abandonnée , coquillages et …….

PRECEDENT - SUIVANT



_______________________________________________
Bestiole a écrit:
V'la qu'elle se prend pour Mr. Nian !

_______________________________________________
charlesattend a écrit:
cannibale
_______________________________________________
cornofulgur a écrit:
Il était si mignon ce Victor Huga !
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Zoophile
_______________________________________________
pipelette a écrit:
c'est le pompon cette histoire de beluga de la marine...
_______________________________________________
fanfan a écrit:
Il était chaud mon bel uga
Il sentait pas le sable
mais le citron
J'y repense parfois
C'est regrettable
mais qu'est ce qu'il était bon !

_______________________________________________
charlesattend a écrit:
Là normalement y a une image
anagramme de blague ?
euh...beluga ?
_______________________________________________
fanfan a écrit:
Bravo maitre capellocharlot !
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
moi je suis souvent sorti avec des m.orues..mais je ne les mange pas apres,
ou alors un tout petit bout..
_______________________________________________
fanfan a écrit:
Là normalement y a une image
_______________________________________________
fanfan a écrit:
L'idée du dessin est de Pipelette ! rendons à César ce qui est à Pipelette !
_______________________________________________
fanfan a écrit:
Ou rendons à Pipelette ce qui est à César !
_______________________________________________
fanfan a écrit:
une boite de caviar est offerte au commentateur suivant !
_______________________________________________
LilasPoint a écrit:
Alors, faut-il résister au bel gars en été? (et par ici le caviar siouplaît! D'avance, merci...)



AJOUTER UN COMMENTAIRE
Votre message sera modéré avant sa mise en ligne

PSEUDO



Recopier les chiffres figurants ci dessus:

Smileys
VERS LE HAUT DE LA PAGE


Tri sélectif
Tri alphabétique
Tri par notoriété
- Afficher tout

- Chanteurs chiants,lire la notice
- LA CHENILLE
- L'HYPOPITUITARISME (nanisme; pour les incultes)
- Qu'elle était verte ma vallée
- La sorcière de la salle de bain
- LE BOUDEUR
- CAUCHEMARD
- Bonze
- Zéro de conduite
- LA VIEILLE DU METRO
- BROCANTE
- BERNADETTE
- TAUPE MODELE
- TOMBE DU CIEL
- Le gardien du phare de Sainte Marie
- BOOK IN SYNDROM
- CHANSON AMERICAINE
- LES ROUTIERS SONT SYMPA
- Décalage horaire
- M
- AMOUR D'ETE
- JE SUIS COMME JE SUIS
- L'ARAIGNEE
- LE COCHON PENDU
- LE CLAVIOTHRON
- HISTOIRE PAS ORDINAIRE

VERS LE HAUT DE LA PAGE


article lu 4703 fois.