Dans l'espace, personne ne vous entendra rigoler...

VERS LE BAS DE LA PAGE
F
A
N
F
A
N

Zéro de conduite

Quand j’étais petite , je n’étais pas grande….une toute petite fée , genre « Clochette » , en moins chiante…..
J’allais à l’école communale qui ne comptait que trois classes :
Le CP
Le CE 1 CE 2
Le CM1 CM 2
C’était astucieux et très bénéfique car on mémorisait le programme de la classe suivante et il paraissait moins lourd ; l’effort de mixité étant apparemment plus difficile pour l’enseignant …. Que je du me fader deux années de suite au cours élémentaire ……Je ne sais plus son nom , mais c’était un gros con !
( t’as vu ! …ça rime !…)

En ce temps là et dans cette école , on était placé dans la classe en fonction de son classement . Étant alternativement dernière ou avant dernière , je ne décollai pas du dernier banc de la classe , au fond ; tantôt contre le mur , tantôt au bord de la rangée .

Pas complètement stupide mais gravement dyslexique - gauchère contrariée au CP par une bonne instit bien formatée , qui répétait de vieux dictons abscons : un enfant qui ment est un menteur ! ….????
La main gauche est la main du diable…???? Et ne dit-on pas d’un enfant maladroit qu’il est gauche !!!!! ….?????????--- J’étais donc gauche et dyslexique , donc complètement larguée en classe ; lisant à haute voix la « chèvre de Monsieur Seguin » (dans un langage incompréhensible pour le commun des mortels) devant toute la classe ricanante et l‘instit goguenard ….
Tiens , je vous en fait un petit bout , comme quand je n’étais pas grande et pas encore rééduquée :


Alors le monstre s'avança, et les petites cornes entrèrent en danse.
Alors le montre s’envaça et les petites norques trainèrent dans ta lance.
Ah ! la brave chevrette ! Comme elle y allait de bon coeur ! Plus de dix fois, elle força le loup à reculer pour reprendre haleine.
Ah ! La chrave beuvrette ! Conne elle y allait de bonheur ! Lups de fix doix,elle porta le poule à recluter pour rependre la haine.
Pendant ces trêves d'une minute, la gourmande cueillait en hâte encore un brin de sa chère herbe, puis elle retournait au combat la bouche pleine... Cela dura toute la nuit.
Quandans ces breves d’une mite, la goulrande queutait en tate encore un train de sa serbère, pluie elle remoutait au compat la louche peine…cela buta oute lal nute.
( je raccourci le texte d’Alphonse Daudet afin de diminuer votre supplice et mon humiliation) et pour finir :

elle s'allongea par terre dans sa belle fourrure blanche toute tachée de sang...
Alors le loup se jeta sur la petite chèvre et la mangea.
Elle songea tapère tant sa brèle foulure chlampe toutatachée de glance….
Atord loups péta sur ta que pite vrèche aigle nagea .

J’étais en larmes à la fin du texte ;non pas parce que tout le monde se moquait de moi, mais pleurant la mort de la petite chèvre , ignorant totalement que j’étais la seule à comprendre ce que je disais ……
Quelle bande de cons ! Ils se marraient alors que cette histoire est super triste ; quand on aime les chèvres comme moi ; n’avaient-ils pas de cœur !

Le goguenard usant et abusant de son pouvoir me faisait lire tous les jours pour pouvoir se foutre de ma gueule et accorder à l’ensemble de la classe une « petite distraction » faisant office de récréation…

Pour que vous puissiez juger du degré de perversion du « maître » , je vais vous faire l’aveu que je me suis pissé dessus à l’age de neuf ans , assise au fond de la classe sur MON banc , parce qu’il m’avait interdit les toilettes durant toute une journée !
Je suis rentrée chez moi en rasant les murs et le lendemain , à l’école ………..
Ben j’avais un nouveau nom : « la pisseuse » ! Le sobriquet avait été trouvé par le maître et il affichait un air satisfait de son « esprit » !……. En d’autres temps et d’autres lieux , je pense que j’aurais pu faire un carnage ; mais petite fée déchue , humiliée et persécutée , je me suis réfugiée dans le mutisme .
Mes parents , bien « formatés » eux aussi , me firent examiner par un médecin qui crut que j’étais sourde et mal voyante !!!

J’étais seulement livrée à un pervers et en danger.

Le CM 2 fut une année lumineuse .
Je pu déployer mes ailes et mon talent à l’abri d’une femme extraordinairement savante dont je n’ai pas oublié le nom : Mademoiselle Magali Leblanc .
Mon premier enfant porte son prénom , en hommage . Et je pense qu’elle était ma bonne fée.

Le connard qui m’a torturée pendant deux ans aurait du passer en conseil de discipline … peut être même devant le peloton d’exécution …..

Mon père n’était pas gendarme
Il n’a pas porté plainte
Il n’a jamais rien su

Alors , 48 heures de garde à vue pour un prof , ce n’est que justice rendue à tous les gosses qui sont passés à la moulinette chaque année par une bande de connards violents et imbus de leur pouvoir .

PRECEDENT - SUIVANT



_______________________________________________
fanfan a écrit:
Heureusement maintenant on fabrique des pépéjul !... mais ils restent rares.
Vive Pépé
_______________________________________________
cornofulgur a écrit:
Etre fils de prof permet de sauter une classe.
Etre fils de gendarme permet de dire "connard".
Etre républicain permet de comprendre que
la France a des progrès à faire...
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
C'est donc ainsi que l'on devient scycopathe
_______________________________________________
Minouche a écrit:
Pôv Fanfan.... viens dans mon école, la dirlo est sympa
_______________________________________________
creole a écrit:
Eh bé il aurait effectivement mérité que ton père soit gendarme celui là.....
Remarque , dans ce cas il n'aurait sans doute pas été cruel. Ce genre de con a la triste particularité d'être très très lâche.....
_______________________________________________
pepejul a écrit:
... et très nombreux dans les métiers dits d'enseignement. L'Education Nationale est un vrai refuge pour les frustrés en tout genre qui n'ont d'autorité que sur les plus faibles... combien de profs ou d'instits sont humiliés partout ailleurs que dans leur classe et se vengent avec leur petit pouvoir mesquin sur des gamins "obéissants" ou "sages" ou "soumis" pour moi c'est pareil et c'est horrible !

L'image de l'adulte donnée à ces gosses est déplorable...

Heureusement qu'il y a de vrais enseignants qui font ce boulot normalement, ça rattrappe un peu (et la résilience des enfants est surprenante)...

Fanfan, donne moi le nom et l'adresse de ce type, j'ai des copains gitans qui vont se faire un plaisir de le rappeler à l'ordre (l'institution ne fait rien contre ces monstres, une fois entré dans l'EN ils n'en sortiront plus... et détruiront des centaines de gamins avant de se recroqueviller dans une petite retraite mesquine et grise...)

Fanfan, écoute bien ta fille quand elle te raconte l'Ecole, et ne laisse rien passer ! Vas voir ses instits au moindre doute, montre-toi, elle sera protégée... L'Ecole actuelle a besoin d'un sacré ménage !
_______________________________________________
fanfan a écrit:
Merci du conseil Pépé , mais l'école est presque finie pour mes gosses , ils sont tous majeurs ....et oui ! je suis une vieille fée ( = une sorcière ) et j'ai pourfendu quelques conasses de l'éducation nationnale depuis...... j'ai élevé mes enfants dans le respet des autres mais je les aie aussi "armés" contre les dangers de la vie : ma fille ressemble vraiment à la fée tte ! mais à l'intérieur....c'est Dark Vador !
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Et gardons à l'esprit que le grand père du fils de Dark Vador n'était autre que son propre père
_______________________________________________
fanfan a écrit:
Et si ma tante en avait , je l'appelerai mon oncle.
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Euh... non, on l'appelait Obi Wan....
_______________________________________________
pepejul a écrit:
Ou Obi Two si elle en avait 2 !
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
quand je pense que rien que pour moi et ma famille, mes 25 ans d'etudes, etc...combien ça fait de profs tout ça ? des milliers ...
tout ça pour essayer de pas etre trop con 8 heures par jour.
_______________________________________________
pipelette a écrit:
Ben dis donc Pépéjul notre nabot national il aurait pu être instit
L 'ont échappé belle nos chères têtes blondes!...
_______________________________________________
intruse a écrit:
Où cette charmante histoire se passait-elle ? Je connais peut-être Magali Leblanc

_______________________________________________
marguerite a écrit:
Bin, moi, en primaire, j'avais une prof qui nous
collait du scotch sur la bouche si on parlait trop
Mme Chauvière qu'elle s'appelait (elle doit bouffer les pissenlits par la racine à c'te heure... bien fait !) Je dénonce, mais tant pis ; elle a terrorisé
une tripotée de momes.... dont moi -

Fanfan, c'est mon idole.... et en plus, elle aime les chèvres !
_______________________________________________
OCRAUNOT a écrit:
La haine des profs et de la police signale souvent ... une grande bêtise.
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Les commentaires à coté de la plaque aussi...



AJOUTER UN COMMENTAIRE
Votre message sera modéré avant sa mise en ligne

PSEUDO



Recopier les chiffres figurants ci dessus:

Smileys
VERS LE HAUT DE LA PAGE


Tri sélectif
Tri alphabétique
Tri par notoriété
- Afficher tout

- Chanteurs chiants,lire la notice
- LA CHENILLE
- L'HYPOPITUITARISME (nanisme; pour les incultes)
- Qu'elle était verte ma vallée
- La sorcière de la salle de bain
- LE BOUDEUR
- CAUCHEMARD
- Bonze
- Zéro de conduite
- LA VIEILLE DU METRO
- BROCANTE
- BERNADETTE
- TAUPE MODELE
- TOMBE DU CIEL
- Le gardien du phare de Sainte Marie
- BOOK IN SYNDROM
- CHANSON AMERICAINE
- LES ROUTIERS SONT SYMPA
- Décalage horaire
- M
- AMOUR D'ETE
- JE SUIS COMME JE SUIS
- L'ARAIGNEE
- LE COCHON PENDU
- LE CLAVIOTHRON
- HISTOIRE PAS ORDINAIRE

VERS LE HAUT DE LA PAGE


article lu 4616 fois.