хороший бонза из мягкой карамели!!

VERS LE BAS DE LA PAGE
E
n
n
i
o
N
B

L'Instant Criminel
EnnioNB - 28 Sep 2016

Pour vous résumer un petit peu ce que, personnellement, j'appelle un "Instant Criminel", je vais vous faire un petit récap' de ma mésaventure.

Dans une fourchette temporelle tellement courte qu'elle a des allures de pic à fondue, j'ai disposé de 13 jours, pas un de plus ni de moins, entre le 2 et le 5 septembre pour venir à bout :

- d'un mémoire à rédiger (finir) de 50 pages
- d'un résumé de ce dernier de 10 pages, 5 en anglais, 5 en italien
- d'une soutenance à préparer, en lien avec le mémoire
- d'un déménagement
- d'une bronchite
- d'une candidature à un CDI

Je ne vais pas aller dans le détail (disponible si questions en lien avec ces éléments dans les commentaires) mais, globalement, j'ai réussi et plutôt bien ! Et donc j'ai décidé de me trouver un coin peinard pour souffler et profiter du temps qui passe.

Au moment où vous trouvez ce petit coin idyllique, pas forcément les WC, mais face à une eau de la même teinte avant un naufrage pétrolier, que vous profitez du soleil, de l'embrun, de la mouette qui vous épargne de son guano, des quelques îles et forts qui se tiennent entre l'horizon et vous, du parfum iodé de ce paysage unique, vous pouvez compter sur ce quintet infernal de séminaristes chinois venus de nulle part et qui redécouvre avec une émotion mêlée d'hystérie et de n'importe quoi cette invention merveilleuse que sont les "Jumelles".

Pour que vous visualisiez bien de quoi je parle, ce sont celles qui sont posées sur les fronts de mer, à chaque kilomètre de linéaire de côte, qui coûte 50 centimes/1 euro pour 1 minute de visibilité qui comprend :

- 2 secondes de "Alors, il est où Fort Boyard ?"
- 35 secondes de "Beh, il est où ? T'es sûr que ça marche ?"
- 18 secondes de balayage droite/gauche accompagné d'un "Ah attends, j'ai vu un truc là !"
- 5 secondes de "Ah, ça y est ! Je crois que c'est....ah merde, ça marche plus"

Imaginez le en chinois, à 5, avec 9 euros de monnaie !

Ajoutez y le fait qu'ils ont essayé de s'observer les uns les autres sur la plage, qu'ils se sont pris en photo au travers du bouiboui, qu'un d'entre eux a pensé à s'en servir comme d'une mitrailleuse simulant une défense du rivage face à un débarquement de son imagination...

Alors tout ça pour dire que je ne trouve toujours pas mon erreur ! La Rochelle, c'est son Vieux Port, l'Aquarium, la Grosse Horloge (la grosse cloche, c'est quelqu'un d'autre), les Minimes, les Vieilles Tours, les fronts de mer de la Concurrence.... Moi j'avais trouvé mon coin pépère, planqué 250 mètres après la maison de la Charente Maritime, isolé des facs de droit et des IUT, peinard quoi ! Oui, à côté de jumelles qui risquaient de servir à un moment ou un autre, mais seul sur le remblais, posé à côté de cette relique de mon âge qui n'avait probablement plus servi depuis son installation sinon au repos de deux trois "goëlles" dérangées intestinalement...je ne les ai pas anticipé mes trois zigotos !

Quand vous méditez, seul face à Mère Nature et à cette carte postale bien réelle et perceptible, que vous faites le point, que vous reposez tranquillement...un tel dérangement, c'est un "Instant Criminel" ! Vous manifestez une envie soudaine et irrépressible, pourtant retenue par un désamour d'une vie faite d'espaces clos ceints de barreaux et meublés de lits aux couvertures qui grattent, de balancer tout ce joyeux petit monde par dessus la digue sur laquelle vous êtes !

La solution ? Rester dans son garage et y poser un papier peint bleu azur ! Là, si des improbables s'introduisent dans votre garage, j'peux plus grand chose pour vous les copains !

Dans la série des Instants Criminels que vous auriez peut-être partagé : le refus de priorité, Mamy chez le boulanger, ados au cinéma, les "oeuvres" sonores de Louane, Secret Story des origines à nos jours, une allocution d'Eric Zemmour...

Si vous aussi, vous êtes victimes d' "Instants Criminels", partagez vos expériences dans les commentaires, en espérant que la lecture de ce texte n'en sera pas un :)

La bise !

Ennio

PRECEDENT - SUIVANT



_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Les moments où j'ai eu envie de trucider mes contemporains sont souvent lorsque je pratique la photo. Imaginez trouver un endroit bucolique à souhait, digne de passer à la postérité. Faire les réglages idoines et s’apprêter à déclencher lorsqu'un ou une crevard(e) rentre dans le champ pour mieux voir ce que vous êtes en train de prendre. Et bien entendu, ce trou du cul étant tout seul au monde, il se plante dans le décor et n'en sort pas. Je pourrais monter un Glock sous mon appareil pour me débarrasser de l'importun, mais même mort, ce connard gâcherait la photo...
_______________________________________________
EnnioNB a écrit:
Eh bah c'est exactement ça ! Voici un bel exemple d'Instant Criminel !
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Photobombing
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
C'est rarement intentionnel...



AJOUTER UN COMMENTAIRE
Votre message sera modéré avant sa mise en ligne

PSEUDO



Recopier les chiffres figurants ci dessus:

Smileys
VERS LE HAUT DE LA PAGE


Tri sélectif
Tri alphabétique
Tri par notoriété

- Le Procès des Chaussettes Trouées
- La Journée Mondiale du Sourire
- Cosmétique et Lingerie, les grands malades
- L'Instant Criminel
- L'Aiguillon-sur-Mer (85)
- Perles d'Accueil
- Le Vendéen
- Salon de "Coiffure"

VERS LE HAUT DE LA PAGE


article lu 283 fois.