хороший бонза из мягкой карамели!!

VERS LE BAS DE LA PAGE
C
H
A
R
L
E
S

Délit d'initié
César Alexandre de Chauvaillac Brincourt n’avait pas pour habitude de passer pour un rigolo.. Costume 3 pièces (qu’il faisait venir de Saville Row) , chaussures italiennes, chemises monogrammées , son uniforme collait parfaitement à son poste de directeur des « fusions acquisitions » à la Wattfer-Vouter Bank, établissement fondé en 1856 déjà par les ancêtres Prussiens de sa bien-aimée épouse, Ingeborg Wattfer-Vouter..
Issu d’une famille dont la noblesse remontait au temps des croisades, ce mariage était tombé juste à propos pour les deux dynasties qui avaient autant à y gagner l'une que l'autre.

César Alexandre de Chauvaillac Brincourt n’avait pas non plus pour habitude de perdre son temps . Arrivé au 23 è étage du Wattfer building, il démarrait sa journée en demandant les rapports de Tokyo et Honk kong devant un café « ristretto » servi brûlant par Mrs Manyponey, une vieille fille au service de la banque depuis sa fondation aimait –il à répéter.. Il se jetait alors avec avidité sur ses écrans et pianotait avec entrain sur son clavier, non sans avoir vérifié que la porte était bien fermée, et l’interphone débranché. Il n’avait bien sur pas de téléphone portable intempestif qui aurait pu le déranger : à son niveau, on a une secrétaire qui a un portable, cela suffit..Et toutes ses lignes étaient éminemment protégées contre toute forme d’espionnage, téléphonique ou informatique
Il avait la réputation d’etre un acharné du boulot, un malade capable de rester 14 heures d’affilée devant son écran à démêler problème sur problème, à chercher la meilleure combinaison possible, à envisager tous les accrocs éventuels. Cela lui avait valu d’être réélu pour la 4 è fois « Patron des patrons », président du très influent SPIP, Syndicat des Patrons Intervenants Partout

Aussi la surprise fut grande quand l’immeuble fut investi par les fouinards de la brigade financière, et que le juge d’instruction José-Luis O’Connor ( un immigré à l’ADN coloré lanceront ses détracteurs..) saisit l’ordinateur portable personnel du Président : nul n’aurait pu se douter qu’un quelconque délit d’initié aurait pu toucher le très rigide César.

José Luis O’Connor était perplexe : face à face avec l’écran du portable du Patron des patrons, il se demandait si son tuyau n’était pas un peu troué et s’il n’allait pas se retrouver illico presto promu au tribunal de Saint Pierre et Miquelon…
Ou si le très digne C .A .de C . B n’était pas un peu neu-neu ou frappadingue

L’historique des connexions se limitait à des centaines, des milliers, peut être des dizaines de milliers de connexions au même site : humeur, onirique, gore, mirliton, haïkus.. des histoires de saison, un défouloir.. des cloitres…un bonze….


PRECEDENT - SUIVANT



_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Son pseudo, c'est pas dubournioux des fois... ?
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
je ne sais pas pourquoi, mais je vois mal un mec qui aime les voitures customisées en costard anglais..
_______________________________________________
bonbonze a écrit:
Le costard anglais n'est-il pas la customisation de la vestimenture
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
En fait, c'est moi : en vrai, je suis banquier à Zurich..
aussi vrai que je m'apelle Charles..
_______________________________________________
Arthur(fantôme) a écrit:
j'y taillerais bien un short, moi, ...dans son costard , tout inicié qu'il est
Just for fun !
_______________________________________________
Arthur(fantôme) a écrit:
oups, désolé initié ou alors ini-scié en 2 de
_______________________________________________
creole a écrit:
Pourquoi vous cherchez des ennuis à mon Papa?



AJOUTER UN COMMENTAIRE
Votre message sera modéré avant sa mise en ligne

PSEUDO



Recopier les chiffres figurants ci dessus:

Smileys
VERS LE HAUT DE LA PAGE


Tri sélectif
Tri alphabétique
Tri par notoriété

- Une vie passionnante
- Végétons !
- Ne végétons pas
- La vérité sur l'affaire G
- formation continue
- une journée qui commence mal, mais qui ne finit pas
- Explication du texte (préparation au bac Français)
- Rentrée des classes 2
- Histoire de noeud salé
- Guide touritsique de la France et du François
- mode d'emploi universel
- JO d'hiver
- JOUE AVEC CHARLES
- Saleté de baleines
- réagir devant un SDF
- Histoire triste
- exceptionnel : de quoi est mort Michael Jackson
- Sécurité d'abord
- PORC SALUT
- Prevention Routière
- Histoire de l'O.M.
- conte de Noël
- Nos Amis les Suisses
- Charles monte à la capitale
- En terre inconnue..
- Le régional du jour
- exceptionellement : CHARLOTTE
- Ballade écossaise
- Quel bonheur !
- téléculture
- un nouveau pape est appelé à régner
- La Genèse suite :Les versets Charlataniques
- RUBRIQUE MEDICALE « CHEZ CHARLES » : LE SYNDROME PARAPOMPODROMIQUE
- desperates experts en prison
- les copains d'avant avant..
- Mambo
- Délit d'initié
- charles mets les voiles
- l'été indien à bicyclette
- rentrée des classes
- Manuel d'instructions à l'usage des heureux propriétaires d'ados d'appartement femelles
- les vacances d'avant
- la Genèse de charlesattend
- gauche droite gauche droite gau...
- barbecue
- Enquète sur le Bonze inconnu
- Charles se fait des amis dans le Sud Ouest
- AMNESIE
- In nimitz able
- Mr SCHMITT
- Galerie d'art "chez Charles"
- le voyage de monsieur BEDRICHON
- SAS malko bonze /pas de vannes à vannes
- Texte Privé , défense de lire
- prise de tête
- Internet pour les vieux
- un amour de campagne
- Les copains d'avant
- Derriere chez moi, savez vous quoiqu'il y a

VERS LE HAUT DE LA PAGE


article lu 5778 fois.