Si tu cherches la lumière, Petit Scarabée, il te faudra trouver l'interrupteur...

VERS LE BAS DE LA PAGE
C
H
A
R
L
E
S

l'été indien à bicyclette

Tu sais, je n'ai jamais été aussi heureux que ce matin-là
-Ben tant mieux..parce que moi , ch'suis vénère !!viens, on va faire un tour en vélo..

Nous marchions sur une plage un peu comme celle-ci
-Arrête tes conneries et sort du bac à sable..

C'était l'automne, un automne où il faisait beau
-Apres cet été pourri, c'est pas trop tôt

Une saison qui n'existe que dans le Nord de l'Amérique
-Et dans le Kochersberg aussi, crétin..

Là-bas on l'appelle l'été indien
-ben ici, on l'appelle toujours "l'automne"

Mais c'était tout simplement le nôtre
-Parle pour toi..moi je préfère le printemps

Avec ta robe longue tu ressemblais
A une aquarelle de Marie Laurencin
-Pas pratique pour le vélo c't'histoire.. surtout que j'ai pas mis de culotte

Et je me souviens, je me souviens très bien
De ce que je t'ai dit ce matin-là
-Ben d'habitude, c'est pas le cas..t'es bourré, tu dis des conneries et tu t'en rappelles plus..

Il y a un an, y a un siècle, y a une éternité
-non, non, il y a 2 minutes..


On ira où tu voudras, quand tu voudras
-euh...si on allait à super U ?

Et on s'aimera encore, lorsque l'amour sera mort
-à l'hospice alors ? faudra s'enlever les dentiers et les couches d'abord..

Toute la vie sera pareille à ce matin
-Ben on va se faire chier menu menu alors..
Aux couleurs de l'été indien
-style "rainbow flag..."

Aujourd'hui je suis très loin de ce matin d'automne
-ben continue de pédaler, on est plus très loin de Super U

Mais c'est comme si j'y étais. Je pense à toi.
-ah ouais ? ben attend moi alors

Où es-tu? Que fais-tu? Est-ce que j'existe encore pour toi?
-Je suis derrière toi..je pédale je pédale..je suis en nage. T'existes tellement qu'à la grande loterie des baffes, t'es en train de pécho tous les billets gagnants

Je regarde cette vague qui n'atteindra jamais la dune
-comme moi : j'atteindrai jamais le Super U

Tu vois, comme elle je reviens en arrière
-Pas trop tôt,

Comme elle je me couche sur le sable
- Fainéant !! aide moi, plutôt !!

Et je me souviens, je me souviens des marées hautes
-tu insinues que ça sent la morue ?

Du soleil et du bonheur qui passaient sur la mer
-Il y a pas que ça qui passe , sur ta mère.

Il y a une éternité, un siècle, il y a un an
-eh l'autre !! il y a 20 minutes, pas plus

On ira où tu voudras, quand tu voudras
-Bon, ben on rentre..., tout de suite

Et on s'aimera encore lorsque l'amour sera mort
-ça m'étonnerait : couilles croisées ce soir.

Toute la vie sera pareille à ce matin
Aux couleurs de l'été indien



PRECEDENT - SUIVANT



_______________________________________________
cornofulgur a écrit:

_______________________________________________
bonbonze a écrit:

_______________________________________________
pipelette a écrit:
Hilarant Charles...Déslé je ne sais pas mettre de smileys...
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
ni de "o" on dirait..
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
vous etes gentils et polis: merci
_______________________________________________
creole a écrit:
non non pas polis, juste poilés
_______________________________________________
Arthur(fantôme) a écrit:
re ( ) ,
hyper Ubuesque !
_______________________________________________
cassandre a écrit:

_______________________________________________
Bestiole a écrit:
Pliée de rire
_______________________________________________
fanfan a écrit:
Vouiiiiiii...je me souviens..Charliiiiiii
MDR
_______________________________________________
charlesattend a écrit:
depuis que j'ai copié-collé les paroles je vois qu'il disait
"Et on s'aimera encore, lorsque l'amour sera mort"

je ne comprenais pas pour quoi il parlait de "l'amour, ce rat mort"
_______________________________________________
totor a écrit:
j'aimerais bien entendre ce que ca donne...
_______________________________________________
pepejul a écrit:
honnira, hutu voudra, Kant eut des rats...
Héron c'est Murat en corps...

Enculeurs délétères indiens....

_______________________________________________
Baad a écrit:
la même chose avec "emportés par la foule " ?
steuplé Môssieur Charles !
c'était très drôle en tout cas...
m'fait penser au mime des frères Taloches sur LA chanson de il était une fois (groupe Belge ?)

Sauf que, forcément, les mimes, par écrit, c'est moins drôle....

_______________________________________________
Lustucrute a écrit:
Mike Brant.... tout un symbole Mon idolle !... Nan j'déconne ^^
En tout cas revisité sauce charles-gribish c'est poilant !



AJOUTER UN COMMENTAIRE
Votre message sera modéré avant sa mise en ligne

PSEUDO



Recopier les chiffres figurants ci dessus:

Smileys
VERS LE HAUT DE LA PAGE


Tri sélectif
Tri alphabétique
Tri chronologique

- Les copains d'avant
- les copains d'avant avant..
- un amour de campagne
- Charles monte à la capitale
- SAS malko bonze /pas de vannes à vannes
- Internet pour les vieux
- Enquète sur le Bonze inconnu
- barbecue
- gauche droite gauche droite gau...
- Derriere chez moi, savez vous quoiqu'il y a
- Galerie d'art "chez Charles"
- le voyage de monsieur BEDRICHON
- Texte Privé , défense de lire
- Charles se fait des amis dans le Sud Ouest
- Mr SCHMITT
- les vacances d'avant
- prise de tête
- In nimitz able
- un nouveau pape est appelé à régner
- la Genèse de charlesattend
- l'été indien à bicyclette
- Délit d'initié
- Manuel d'instructions à l'usage des heureux propriétaires d'ados d'appartement femelles
- AMNESIE
- charles mets les voiles
- exceptionellement : CHARLOTTE
- desperates experts en prison
- rentrée des classes
- exceptionnel : de quoi est mort Michael Jackson
- Mambo
- RUBRIQUE MEDICALE « CHEZ CHARLES » : LE SYNDROME PARAPOMPODROMIQUE
- réagir devant un SDF
- Ballade écossaise
- Saleté de baleines
- La Genèse suite :Les versets Charlataniques
- JOUE AVEC CHARLES
- Nos Amis les Suisses
- Quel bonheur !
- conte de Noël
- PORC SALUT
- téléculture
- Histoire de l'O.M.
- Le régional du jour
- Histoire de noeud salé
- En terre inconnue..
- Histoire triste
- Guide touritsique de la France et du François
- Prevention Routière
- Rentrée des classes 2
- Sécurité d'abord
- JO d'hiver
- mode d'emploi universel
- Explication du texte (préparation au bac Français)
- une journée qui commence mal, mais qui ne finit pas
- formation continue
- La vérité sur l'affaire G
- Végétons !
- Ne végétons pas
- Une vie passionnante

VERS LE HAUT DE LA PAGE


article lu 6051 fois.